Test complet du DJI Mini 2

Nous avons reçu le DJI Mini 2 quelques jours avant sa sortie et avions hâte de pouvoir le tester pour vous proposer ce test complet. Nous vous en avions parlé au moment de l’annonce du DJI Mini 2, le 5 novembre dernier.

Le DJI Mini 2 fait couler beaucoup d’encre. Alors est-ce une petite pépite ou bien une simple mise à jour du DJI Mavic Mini ?

Pour commencer faisons le point sur les nouveautés de ce DJI Mini 2 :

  • Ultra-compact et léger, ce DJI Mini 2 ne pèse que 249 grammes en ordre de vol (avec batterie, hélices et carte microSD);
  • Autonomie théorique affichée de 31 minutes par batterie;
  • Transmission vidéo OcuSync 2.0 qui assure une portée de 10 kms en FCC (USA) et 6 kms en France (norme CE);
  • Vidéo 4K à 30 images par seconde et photos 12 mégapixels RAW;
  • Résistance à des vents de force 5 soit jusqu’à 38 km/h;
  • Zoom digital qui permet de de zoomer en 4K et jusqu’à x4 en FullHD.
DJI Mini 2 au sol

Test du DJI Mini 2

Le physique

Le DJI Mini 2 succède au DJI Mavic Mini premier du nom sorti en Octobre 2019. Il s’inscrit donc dans la gamme Mavic de DJI qui se compose de drones pliables et compacts. Il s’impose comme le nouveau drone de prises de vue le plus compact de la marque. Au niveau du drone, le châssis est donc le même et l’apparence physique l’est également à quelques exceptions près :

  • Une LED de couleur sur la face avant du châssis au dessus de la caméra fait son apparition;
  • La mention « 4K » est apposée sur la lentille de la caméra;
  • Le bout des hélices n’est plus gris mais orange.

Le gros changement entre les deux modèles se trouve au niveau de la radiocommande. Le DJI Mini 2 est fourni avec un radiocommande plus imposante que celle du DJI Mavic Mini puisqu’il s’agit de celle du DJI Mavic Air 2. Le smartphone se positionne sur le haut de la radiocommande et offre ainsi une meilleure ergonomie ainsi qu’une meilleure prise en main.

De gauche à droite : DJI Mavic 2 Pro, DJI Mini 2 et DJI Mavic Air 2

Pour connaître toutes les subtilités, nous vous invitons à lire l’article qui fait un face à face entre le DJI Mini 2 et les drones DJI Mavic Mini et DJI Mavic Air 2.

La législation

Il est important de faire un point sur la législation car la nouvelle réglementation Européenne en matière de drone sera appliquée au 1er Janvier 2021.

Le DJI Mini 2 volera en sous-catégorie A1 à partir du 1er Janvier 2021, nous vous expliquons absolument tout dans un article dédié et complet.

Le contenu

Nous avons reçu un DJI Mini 2 en version Fly More Combo de la part de DJI. Il s’agit du pack qui contient le drone ainsi que de multiples accessoires. Ainsi il contient les éléments listés dans cette vidéo :

Si vous hésitez entre les deux packs, vous pouvez jeter un œil à ce tableau et voir ce qui correspond le plus à votre utilisation :

DJI Mini 2DJI Mini 2 Fly More Combo
DJI Mini 2 – pack classiqueDJI Mini 2 Fly More Combo
Dronex 1x 1
Radiocommandex 1x 1
Batteriex 1x 3
Câble de chargex 1x 1
Hélices supplémentairesx 1x 3
Câble de connexion RCx 3x 3
Paire de joysticks supplémentairex 1x 1
Vis de fixation pour hélicesx 6x 18
Tournevisx 1x 1
Attache-hélicesx 1
Station de charge bidirectionnellex 1
Adaptateur secteurx 1
Sac de rangementx 1
Prix459 €599 €

La préparation du vol

Si vous êtes un lecteur assidu du blog studioSPORT, vous pourriez trouver ce passage du test un peu rébarbatif. Mais nous pensons aussi à ceux qui ne nous connaissent pas et qui débutent leur pratique du drone avec ce DJI Mini 2. Nous allons ainsi voir comment bien préparer le drone à son premier vol.

Nous avions pris le soin de recharger les trois batteries du kit Fly More Combo ainsi que la radiocommande à l’aide de la station de charge bidirectionnelle, du câble de charge ainsi que de l’adapteur secteur. Pour trois batteries à 0% de charge, il faudra 4 heures pour les charger entièrement. Vous pouvez suivre l’avancée de la recharge grâce aux LEDs sur le boîtier. On regrette simplement le manque de LED sur la batterie permettant le vérifier le niveau de charge.

Si d’aventure, vous aviez besoin de changer une hélice, vous devez vous reporter aux repères sur les bras pour savoir quelle hélice apposer :

Nous avons ensuite activé le drone dans l’application DJI Fly. Cette action permet de démarrer votre période de garantie légale de 24 mois. Une fois le drone connecté à la radiocommande, une mise à jour nous a été proposée. Nous l’avons effectuée et avons filé sur notre terrain de vol.

Sur place, il ne nous restait plus qu’à déplier les bras du drone (bras avants puis arrières) et à le poser dans un endroit plat et à mettre de la distance entre le drone et nous. Nous plaçons un smartphone sur le dessus de la radiocommande à l’aide de la pince et le connectons à l’aide du câble de contrôle RC. L’intégralité du test a été réalisé avec un smartphone Apple iPhone 11.

Le test en vol du DJI Mini 2

Vendredi 6 Novembre, temps frais mais ensoleillé sur Rouen et une bonne brise. Des conditions parfaites pour tester ce DJI Mini 2 puisque nous avons une excellente luminosité, pas de pluie de prévue et un vent plus ou moins de force 5 (c’est la résistance annoncée du drone).

La connexion entre le drone et la radiocommande se fait quasi instantanément et on obtient tout aussi vite le retour vidéo sur l’écran du smartphone. Un tutoriel apparaît dans DJI Fly, il contient tous les éléments principaux à connaître sur le fonctionnement de l’application et sur le pilotage du drone. Nous avons l’habitude et passons le tuto mais nous apprécions le fait qu’il soit proposé; il est d’ailleurs possible d’y avoir de nouveau accès à tout moment dans le menu « Contrôle » puis « Tutoriel de vol ».

Avant de décoller, on vérifie plusieurs paramètres dans l’onglet « Sécurité » : l’altitude et la distance maximale ainsi que l’altitude automatique relative au RTH (Retour To Home). Ce sont des vérifications très importantes à faire à chaque mise sous tension du drone en fonction du lieu où vous volez.

Je décolle en mode Normal et pilote en mode 2. Le drone est ultra-réactif et se déplace de façon dynamique. Sur le retour vidéo, on obtient une image 100% stable même lorsque je change de direction avec le drone. A tout moment, pour vous repérer, l’icône en bas de l’écran vous montre l’orientation du drone par rapport à votre position.

Vous trouverez deux autres modes de pilotage sur la radiocommande : Cine et Sport. Le premier servira à effectuer des mouvements et transitions plus lents pour un rendu professionnels des images (certains parlent de rendu « cinématique »). Le mode Sport quant à lui est destiné à un autre usage : s’amuser avec le DJI Mini 2 ! En mode Sport vous pourrez allez jusqu’à 16 mètres par seconde. Nous ne sommes pas sur des sensations proches à ce qu’on peut voir en drone racer mais ça a le mérite d’être là et de permettre de perfectionner son pilotage.

DJI annonce une résistance à des vents de force 5 sur l’échelle de Beaufort, ce qui correspond à 38 km/h maximum. Au moment du test, il devait y avoir un vent d’environ 30 km/h et le drone se comportait normalement. Même au stationnaire en plein dans le vent, il tient le cap. On ne sent pas du tout les moteurs forcer. A ce titre, le drone est très peu bruyant, probablement un petit peu moins que le DJI Mavic Mini.

OcuSync 2.0

S’il y a bien une chose à retenir concernant les grands changements de ce nouveau DJI Mini 2 c’est la présence d’OcuSync 2.0 pour gérer la transmission vidéo, les données de vol et le pilotage ! Le DJI Mavic Mini premier du nom utilisait le WiFi, un signal parfois faible et peu fiable selon l’endroit où vous volez. De nombreux utilisateurs s’en étaient alors plaints.

Le DJI Mini 2 va utiliser les canaux 2.4 et 5.8GHz en continu pour conserver le signal le plus fort et ainsi éviter les pertes de retour vidéo, lags et déconnexions. OcuSync 2.0 permet également d’afficher le retour vidéo en 720p à 30 images par seconde.

Enfin OcuSync 2.0 augmente considérablement la portée comparé à une transmission WiFi. DJI annonce jusqu’à 6 km en norme CE. Cela est à prendre avec des pincettes pour deux raisons. Tout d’abord ces mesures ont été obtenues dans des environnements de vol aseptisés sans réseau électrique ni obstacles. Enfin, cela ne tient pas compte des lois en vigueur dans les différents pays, c’est à vous de vérifier ce que vous avez le droit de faire avant de décoller. En France, par exemple, il faut toujours garder le drone à vue.

C’est pour cette raison que le DJI Mini 2 profite d’une nouvelle radiocommande plus imposante dont les antennes sont intégrées au boîtier. Elle dispose d’une très belle autonomie.

Il ne sera pas possible d’installer une tablette sur cette radiocommande à moins de se procurer un support de tablette. Vous pouvez compter sur l’expertise de LifThor et de son support pour tablettes Baldur pour vos tablettes.

Le RTH

Le DJI Mini 2 est doté de la fonction Return To Home. Celle-ci peut se déclencher de trois façons :

  • Lorsque vous la demandez via le bouton RTH sur la radiocommande
  • Dès qu’une déconnexion de plus de 11 secondes survient
  • En cas de batterie faible

C’est une fonctionnalité essentielle qui garantit la sécurité du drone. Attention toutefois à régler son altitude automatique (nous en parlions plus haut), le drone n’étant pas pouvu de capteurs de collision, vous pourriez avoir des mésaventures.

Nous l’avons testé en fin de batterie et comme à son habitude, le drone revient calmement mais sûrement à son point de départ.

La qualité photo

Rappelons-le, le DJI Mini 2 est équipé du même capteur que sur le DJI Mavic Mini mais celui-ci a été boosté. Il permet enfin le RAW en photo. Son champ de vision de 83° et son ouverture maximale de f/2.8 en font un capteur extrêmement performant pour un 1/2.3 pouce qui équipe habituellement ce type d’appareils.

Ces photos sont les JPG extraits de la carte microSD que nous avons du resizer pour l’affichage sur le blog. Même en JPG, la dynamique des couleurs est étendue et donne un beau rendu de la réalité. La caméra du DJI Mini 2 se défend également plutôt bien en contre-jour. Elle permet d’effectuer du bracketing par l’intermédiaire de sa fonction AEB à -2/3 EV et +2/3 EV.

Vous pouvez télécharger les différents fichiers .DNG de ces clichés : Vue chemin de fer / Contre-jour / Plongée sur les vaches / Vue paysage

Les panoramas

Le DJI Mini 2 peut réaliser de façon autonome différentes photos panoramiques. Vous aurez le choix entre Sphère, 180° et Grand Angle donnant tous les trois des images pleines de détails et de dynamique. Il vous suffit de sélectionner le panorama de votre choix et de le lancer sur l’icône « Start » ou bien via le déclencheur sur la radiocommande. Le DJI Mini va maintenir le stationnaire et déplacer l’orientation de la nacelle pour prendre une succession de photographies. Vous y aurez ensuite accès dans l’album de l’application DJI Fly où il sera possible de les télécharger sur votre smartphone. Attention, ce sont des preview compressées.

La qualité est suffisante pour une utilisation limitée des images (sur les réseaux sociaux par exemple) mais pas pour un tirage, il faudra extraire les fichiers de la carte SD. Mais attention, ils ne seront pas compilés comme dans DJI Fly. Il faudra utiliser un logiciel de stitching pour assembler les images.

Le mode Sphère imite un mode à 360° mais ne l’est pas totalement du fait que la caméra ne peut enregistrer ce qui se trouve au dessus et derrière elle. Plutôt que de laisser des zones vides, le mode Sphère va combler en lissant les textures (visible sur la gauche de l’image ci-dessous).

Panorama Sphère extrait de la preview DJI Fly

La qualité vidéo

La 4K est désormais présente et ce, à 24/25 et 30 images par seconde (3840 x 2160 pixels). Bien entendu, la caméra offre également la 2.7K à 24/25 et 30p (2720 x 1530 pixels) et la FullHD 1080p à 24/25/30/48/50 et 60p (1920 x 1080 pixels). Le débit maximal de 100 Mb/s permet un traitement optimal et fluide des vidéos.

Nous avons réalisé quelques séquences vidéos que vous pouvez retrouver ci-dessous :

Vous pouvez télécharger les vidéos 4K pour vous faire un avis sur la qualité (sans la compression de la vidéo Youtube) : Vidéo n°1 / Vidéo n°2 / Vidéo n°3

Les images 4K parlent d’elles-même, elles sont tout simplement bluffantes, fluides et qualitatives. 

Le zoom digital

DJI a inclue un zoom digital à ce DJI Mini 2, celui-ci se décompose ainsi :

  • 4K : zoom x2
  • 2.7K : zoom x3
  • FullHD : zoom x4

Cela peut s’avérer utile pour la composition de vos photos et vidéos, on pense notamment aux vues du dessous où vous pourrez venir zoomer dans l’image. Malheureusement celui-ci ne s’avère pas très doux. A partir de x3, une perte de détails apparaît. Le problème est d’autant plus présent en vidéo car le zoom est saccadé dans toutes les résolutions vidéos. Nous espérons que cela sera amélioré dans une prochaine mise à jour avec pourquoi pas, la possibilité de gérer la vitesse du zoom pour des transitions plus fluides.

Les Quickshots

On retrouve les fameux modes QuickShots que l’on ne présente plus pour les connaisseurs de DJI. Certains les trouvent gadgets, et effectivement quand on sait piloter un drone, je doute qu’on utilise régulièrement ces modes mais je les trouve personnellement très réussis et parfaits pour débuter.

Les QuickShots sont au nombre de 5 sur ce Mini 2 : Dronie, Fusée, Cercle, Boomerang et Spirale. Malgré l’annonce de la fonction Boomerang, nous n’avons pas ce QuickShot actuellement. Nous ne doutons pas que cela arrive lors d’une prochaine mise à jour du firmware. Ces modes semi-automatiques permettent de réaliser des vidéos créatives et dynamiques sans effort. Vous déterminez simplement quelques paramètres (comme la direction, l’altitude etc.) et le Mini 2 se charge de tout : démarrer et arrêter la prise de vue et le retour à sa position initiale. Attention, vous devez absolument avoir une carte microSD dans le drone pour lancer un QuickShot.

DJI Fly

L’application DJI Fly a été pensée pour les débutants. Pas de superflu pour cette application de contrôle, le retour vidéo du drone occupe près de 80% de l’écran pour vous concentrer sur l’essentiel.

DJI Fly est disponible à 100% en Français !

Plusieurs menus vous permettent d’agir sur les contrôles du drone, de la caméra et d’obtenir des informations sur le drone. Il sera même possible de changer la couleur et le mode de la LED avant du drone.

Notre avis sur le DJI Mini 2

Nous avons été agréablement surpris par ce DJI Mini 2. Il tient ses promesses et propose une belle évolution de son prédécesseur. Les différents ajouts permettent de corriger certaines erreurs et manque de la première version pour proposer un produit toujours plus fiable. Et quand on débute, pouvoir compter sur son matériel c’est important. Ce drone se destine d’autant plus aux débutants qu’aux pilotes confirmés qui lui préfèreront sans doute un drone équipé d’un capteur plus grand et de fonctions de tracking. Il n’empêche que ce DJI Mini 2 se positionne parfaitement après le DJI Mavic Air 2 sans pour autant tomber dans l’entrée de gamme grand public. Il sera tout à fait possible de faire des très belles images avec ce DJI Mini 2.

Nous n’avons pas atteint les 31 minutes d’autonomie annoncées mais nous avons pas mal volé en mode Sport, tellement ce mode procure de belles sensations. Toutefois, nous avons du nous approcher des 26 ou 27 minutes sans encombre. Je mets tout de même un petit bémol au zoom que je ne trouve pas encore totalement abouti et qui j’espère sera amélioré par la suite. DJI oriente totalement sa communication autour du produit sur le fait que n’importe qui peut s’en servir. Le fait que le drone soit dépourvu d’éléments de sécurité comme des capteurs de collision vient un peu à l’encontre de cela mais ce n’est que mon avis personnel. Je comprends tout à fait que l’ajout de tels composants augmente le poids du drone et le fait ainsi passer dans une autre catégorie.

Faut-il passer au DJI Mini 2 si on a déjà un DJI Mavic Mini ?

C’est une question à laquelle il est compliqué de répondre. Cela dépend de ce que vous faites de vos images réalisées avec votre DJI Mavic Mini et si vous vous êtes déjà senti bloqué dans votre créativité par les possibilités de la machine. L’ajout du RAW en photo et de la 4K en vidéo sont de vrais plus qui peuvent réellement faire pencher la balance en faveur du DJI Mini 2. Sachez que si vous êtes dans ce cas de figure, la transition peut se faire facilement, la plupart des accessoires du DJI Mavic Mini étant compatibles avec le DJI Mini 2. Nous dédions d’ailleurs un article au sujet des batteries du Mavic Mini compatible avec le DJI Mini 2.

Si vous avez déjà été bloqués par le problème de portée du WiFi avec le DJI Mavic Mini alors le DJI Mini 2 dépasse ce problème avec l’ajout de l’OcuSync 2.0.


Le DJI Mini 2 est disponible sur notre site au tarif de 459€ en pack simple et à 599€ en version Fly More Combo.

Articles en relation avec les produits DJI :

DJI Mini 2

à partir de 459 €
9.2

Compacité

10.0/10

Qualité vidéo

8.5/10

Qualité photo

9.0/10

Autonomie

8.0/10

Retour vidéo

9.5/10

Rapport qualité/prix

10.0/10

Les plus :

  • Compacité et légèreté
  • Vidéo 4K 30p
  • Photo RAW
  • Transmission OcuSync 2.0
  • Résistance au vent de force 5

Les moins :

  • Mode zoom perfectible
  • Pas de LEDs sur la batterie
  • Pas de mode flat en vidéo
  • Hélices à visser
Mélodie

Auteur: Mélodie

Partager cet article sur :
S’abonner
Notifier de
guest
26 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires intégrés
Voir tous les commentaires
Robin

Il y a une inversion des noms de produit dans la liste de contenu : DJI Mini 2 Fly More Combo <-> DJI Mini 2 – pack classique. Vous pouvez supprimer mon commentaire une fois corrigé.

hub4575

Juste petite coquille au début : je pense qu’il résiste à des vents de 38km/h plus que 38km/s ….

RENALD RINGUEDE

Est ce que le mini 2 résoud 2 problèmes du mini 1: pas compatible avec la plupart des téléphones Samsung. ( j ai du acheter un a51 expres) et pert la connection des qu on est caché derrière une colline, un rocher ou une forêt, a bien moins d un km

ECKLY Christophe

Bonjour
J’ai perdu le Mavic Mini au dessus de l’eau ( bon, j’étais un peu près de la surface … )
Est-ce que le Mini 2 sera plus stable au dessus de cette surface ?
Merci à vous

Jumano71450

C’est une très mauvaise idée de voler au dessus de l’eau à faible hauteur , le drone est équipé de capteurs qui lui permettent de mesurer la distance entre lui-même et le sol afin de le stabiliser donc au-dessus de l’eau cela est impossible (transparence de l’eau etc ..) donc cela peut avoir une influence sur ses réactions, en plus le fait de pouvoir se repérer par rapport au sol à également une influence sur la position GPS. On à tous envie de tenter le diable in jour ou l’autre afin essayer de faire de belles images… en mode sport… Lire la suite »

Augier

On peut connecter n’importe quel marque de téléphone ?

Cyril SEILER

Toutes les marques, il faut juste que le téléphone soit en 64 bits, les téléphones 32 bits ne peuvent pas installé Dji Fly ce qui fut mon cas du coup j’ai commandé le support tablette pour mon iPad 2017 et cela fonctionne..

Jumano71450

A ma connaissance oui sur des versions android ou ios pas trop anciennes

Ben

Bonjour,
est ce que le mini 2 est compatible avec des lunette FPV (celles de DJI ou d’autres) ?
Merci

MavicAr

bonjour à tous,
Ce mini 2 est parfait pour débuter sauf qu’il manque une application pour qu’un formateur puisse, à l’aide d’une 2eme télécommande, reprendre les commandes de vol d’un débutant.
De plus, cette application serait la bienvenu pour être conforme à la législation pour reprendre les commandes lorsque le pilote est en FPV.
A suivre et bon vols,

Mertin

Bsr utilisable avec quel smartphone ?
Merci

Adrien

Toujours pas de d-log en vidéo ?

François

Bonjour,
J’ai du mal à comprendre les modes vidéo disponibles.
Est-ce que « Cercle » correspond à ce qui est appelé aussi « Point of Interest 3.0 » ?
Je comprends qu’il n’y a pas le mode de suivi.
Est-ce lié à l’électronique du drone lui-méme ou bien à l’application Fly ? Et si c’est l’application, pourquoi ces fonctions sont-elles dispo sur Air 2 et pas sur Mini (qui n’est d’ailleurs plus appelé Mavic…)
Merci de votre aide !

Cunau

Bonjour, ont ils rajouté le suivi de personne qu’il y a sur les mavic air et mavic pro qu il n’y a pas sur le Mini ?
Merci

DiPar

Peut-on voler à 1m50 au dessus de l’eau sinon quelle est la distance minimum pour survoler la mer

DOMERCQ Cedric

Bonjour, Le Mini 2 a par contre un defaut de serie, une ligne rouge (des fois bleue) apparait en haut a gauche quand on filme en 4K. On la voit d’ailleurs clairement sur les 3 liens de video de votre test. A savoir si c’est un defaut de serie de la cam, ou quelque chose qui pourra etre corrigé par une MAJ. Assez genant quand on regarde la video sur un TV, ou encore pire au video projecteur…. Ca gache, surtout que dans le ciel bleu… Alors oui, on peut resizer, ou gommer en post prod, mais ca devrait etre… Lire la suite »

pierre schmitt

bonjour je pilote en mode 1 gaz a droit de la radio commande dans les vidéos c’est le mode 2 …je ne parle pas des fonctions du drone

26
0
N'hésitez pas à nous laisser un commentairex