L’évolution du FPV Drone Racing

Le tour complet du FPV Drone Racing

La folle ascension du FPV Racing marque un tournant dans l’utilisation des multirotors. Discipline orientée pour ceux qui veulent jouer avec de l’électronique et expérimenter la vue en immersion, le FPV Racing accueille tous les passionnés de vitesse et d’adrénaline ! Sport mécanique nouvelle génération, cette pratique est née de la fusion entre l’immersion virtuelle et l’aéromodélisme, le pilotage près du sol vous procurera des sensations encore inexistantes jusqu’à ce jour ! Comme un jeu vidéo mais bien mieux !

 

AMR CUM FPV RACINGCrédit photo : © AMR CUP

 

Qu’est ce que le FPV Drone Racing ?

Le mot FPV vient de l’anglais « First Person View », qui signifie  littéralement « Vu à la première personne ». Cela signifie que le pilotage se fait en totale immersion, la caméra FPV située devant le drone retransmet en direct ce que l’on voit depuis l’avant du drone, sur les lunettes vidéo LCD du pilote. D’où la sensation d’être à bord de l’appareil tout en étant immobile et assis sur une chaise.

Lunette FPV Fatshark Dominator

Cette capacité d’immersion est fusionnée avec des modèles de drones spécialement conçus pour la course et qui diffère des drones que l’on peut retrouver sur le marché du drone loisir ou professionnel. En effet ces engins sont dotés des dernières technologies électroniques et des matériaux composites, comme le carbone, extrêmement léger. Le trinôme légèreté/puissance/équipement électronique a créé le FPV Racing !

eachine falcon 250 ARF

La naissance et le développement du FPV Racing en France

Une pratique qui a vu le jour au sein d’une commune en Haute Savoie,  au nom d’Argonay près d’Annecy. Le FPV Racing fut médiatisée grâce à quelques vidéos YouTube publiés par l’association d’aéromodélisme AIRgonay, qui a été la première à pratiquer le FPV Racing dans une fôret sous forme de course.

 

 

L’évolution des produits du FPV Racing a commencé il y a deux ans en France. Les premiers produits commercialisés étaient des châssis, et aujourd’hui on peut retrouver beaucoup de produits différents, comme des moteurs, des hélices, des caméras, des transmetteurs et des lunettes vidéo de tous types. Ils vous permettront de monter votre drone de façon personnalisé. Le FPV Racing est un marché dynamique, il y a des sorties de nouveaux produits presque tous les mois !

 

Constuire son FPV drone racer

 

Quelles sont les institutions qui régissent le FPV Racing ?

Le FPV Racing est une activité récente qui en est encore à ses débuts. Quelques dizaines de compétitions se mettent en place en France et à l’international et ce chiffre va encore augmenter dans les quelques mois à venir. De plus, le monopole de l’organisation des compétitions n’est pas encore acquis par une seule entité, c’est un domaine encore en mouvement.

 

  • En France, la FFAM (Fédération Française d’Aéromodélisme) régie un championnat de France. Cette compétition se déroule sur plusieurs journées et sur différentes dates dans l’année, partout en France. Pour participer à ces compétitions, il faut une licence FFAM donc être inscrit dans un club.

FFAM

 

  • Au niveau européen, c’est l’ERSA (European Rotor Sports Association) qui gère les compétitions et il est nécessaire d’avoir une licence FAI.

ERSA

 

Les différentes disciplines du FPV Racing

En FPV Racing, il existe deux types de disciplines : Le Freestyle et La Course.

 

Le Freestyle

Le but est d’enchainer le maximum de belle figure dans les airs, de façon harmonieuse et en utilisant des obstacles naturels. Voici quelques noms de très bons pilotes que vous pourrez entendre dans cette discipline : Chad Nowak, Skitzo et Mr Steele.

 

 

La Course

La course de vitesse en FPV Racing consiste à améliorer l’optimisation de sa trajectoire, passer le plus vite à travers les Gates et faire le moins de temps au tour. Les quelques noms que vous pourrez entendre au niveau Européen et en France sont : VINCBEE Team, Laurent Lombard qui vient du monde de l’hélicoptère RC et beaucoup de jeunes entre 14 et 18/19 ans dont deux très bons pilotes comme Thomas GROUT et Alexandre Madroux, sponsorisés par studioSPORT.

 

Circuit FPV AGP

 

 

Les plus importantes compétitions du FPV Racing à travers le monde

La World Drone Racing Championships qui se déroulera en octobre 2016 à Hawaii promet d’être un grand événement. Durant cette compétition, vous pourrez retrouver plusieurs types de courses avec des règles et des objectifs différents. Ces courses seront classées en fonction des types de drones utilisés.

 

World drone racing championships

 

Le World Drone Prix organisé à Dubaï est la première compétition sous forme de tournoi et représentant une Coupe du Monde de FPV Racing. Les courses sont organisées de façon spectaculaire, avec des effets vidéo et retransmission en direct, à l’image des grandes compétitions sportives d’aujourd’hui. Elle s’est déroulée pendant le mois de mars 2016.

 

World drone prix

 

D’autres part, grâce à une levée de fonds de 8 millions de dollars, la DRL (Drone Racing Ligue) organise des compétitions, avec quelques uns des meilleurs pilotes mondiaux mais aussi avec d’autres pilotes moins connus mais très talentueux. Leurs courses sont spectaculaires et vous pourrez admirer une mise en scène de qualité sur leur site et leurs vidéos YouTube.

 

DRL

 

Ces courses ne sont pour l’instant pas gérées par une entité unique et mondiale. Dans l’avenir nous verrons sûrement se définir des règles homogènes et permettre une structuration des compétitions internationales et nationales de façon officielle et unanime.

 

Le FPV Racing est-t-il considéré comme un sport ?

Cela dépend des points de vues, cependant on peut dire que oui !

Les pilotes de FPV Racing tendant à devenir de vrai sportif. En effet, le FPV Racing est une discipline où l’on retrouve les valeurs qui caractérisent le sport. On peut citer pour cela : la maitrise de soi, la vivacité, la précision, le risque, le fair-play… et bien d’autres mots qualifiants les valeurs que partage la course de drones racer. De plus, pour être considéré comme du sport, la pratique doit être régie par une institution donc comporter des règles officielles et universelles, ce qui tend à se mettre en place. Et on doit y retrouver un effort physique. Le FPV Racing rassemble tout cela.

Comme l’a qualifié l’inventeur des Jeux Olympiques, Pierre de Coubertin, « L’essence du sport c’est l’effort ; son condiment indispensable c’est le concours » ce qui qualifie très bien le FPV Racing.

 

Où regarder du FPV Racing ?

Le buzz des vidéos YouTube des pilotes de l’association AIRgonay en Haute Savoie,  a atteint des millions de vues et a permis de vite étendre cette nouvelle discipline. De plus, voici un reportage réalisée par la chaine Game one :

 

 

La chaine de télévision « Ma Chaine Sport Extrême » (MCS Extrême) diffuse également quelques vidéos de FPV Racing.

 

 

Des émissions se créent également aux USA avec de vrais commentaires et présentatrices

 

Qui peut faire du FPV Racing ?

Tout le monde ! Toutes les personnes qui veulent toucher ou qui touchent déjà aux drones et à l’aéromodélisme. Si vous avez déjà piloté des petits drones d’intérieur et des drones de prise de vues, vous pourrez passer à une nouvelle étape et participer à quelques courses entre amis. (Moins coûteux que la formule 1) vous pourrez ressentir les sensations de vrais pilotes ! Vous pourrez retrouver des personnes de tous les horizons, des passionnés de développement informatique et d’électronique ou encore d’autres experts en montage de drone.

En combien de temps peut-on devenir un « bon » pilote FPV ?

Tout d’abord, il suffit pour cela de vous inscrire dans un club de drone près de chez vous, souscrire à une licence, et s’entrainer, tout simplement. Il existe deux types de disciplines : le freestyle et la course. Au début il est nécessaire de s’entrainer régulièrement et tester tous les types de vols et d’entrainements pendant quelques mois. Aujourd’hui, les meilleurs pilotes consomment entre 5 et 10 LiPo par jour.

 

Combien ça coûte ?

Pour commencer avec du matériel performant, il faut compter un prix entre 200€ et 300€. Avec un bon rapport qualité/prix, la marque Eachine propose même un pack de drone racer, le 250 ARF + sa radio AT9 Radiolink presque prêt à voler, mais nécessitant quelques réglages, et tout équipé pour 300€.

Si vous voulez un drone prêt à voler immédiatement et performant, vous pouvez retrouver le Eachine Falcon 250 RTF. Par la suite, vous pourrez monter jusqu’à 500€ pour avoir un bon matériel. Pour cela vous pouvez trouver nos autres gammes comme celles d’Immersion RC ou de Lumenier.

Sinon vous pourrez vous rabattre sur du matériel à configurer vous même, pour les plus experts d’entre vous, comme le Anakin Club Racer. A noter qu’à l’avenir, on pourra même piloter en immersion avec un retour vidéo de qualité HD !

En cas de doute ou si vous n’avez pas d’idées, vous pourrez contacter nos spécialistes sur notre site ou par téléphones afin de mieux connaitre nos différentes gammes de drones racers et vous faire guider dans vos achats.

 

Retrouvez tous nos produits sur notre studioSPORT et nos articles sur notre blog.

Dans la rédaction de cet article, j’adresse mes remerciements à Paul, notre expert FPV Racing pour sa disponibilité et ses réponses détaillées.

Avatar

Auteur: Hüseyin

Partager cet article sur :

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
  S’abonner  
Notifier de
Pilotegirl
Invité
Pilotegirl

Petit rectificatif : vous avez écrit : « Au niveau européen, c’est l’ERSA (European Rotor Sports Association) qui gère les compétitions et il est nécessaire d’avoir une licence FAI. » Il n’y a pas que l’ERSA qui organise des courses au niveau Europeen . L’ERSA a fait croire à tout le monde qu’il représente la FAI mais ce n’est pas vrai !!! La FAI organise cette année 2016 des world cup dans 5 pays différents: 2016 FPV Air Show Le Planet -Pourrieres (France)—-> 13 May to 15 May 2016 2016 Leiria Drone Race World Cup – Leiria (Portugal)—–> 10 Jun to 11… Lire la suite »

Share This