Test du Cinewhoop Flywoo Chasers 138

Le fabricant Flywoo commence à se faire un nom dans le monde du FPV et Drone racing avec une gamme de racer BNF de haute qualité. Le Chasers 138 est un CineWhoop de 3 pouces doté (si souhaité) du nouveau système DJI FPV pour des rendus encore plus cinématographiques ! Capable d’évoluer à l’extérieur comme à l’intérieur, ce drone tout équipé est destiné à toutes personnes cherchant à réaliser des prises de vues de proximités dynamiques et engageantes, ou tout simplement à s’amuser avec un petit drone réactif et protégé.

Le contenu du Flywoo Chasers 138

En ouvrant la boite du Chasers, vous découvrirez un court manuel de 1 page indiquant les quelques réglages et vérifications à faire sur Betaflight. En dessous de celui-ci se trouve le CineWhoop déjà tout assemblé et prêt à voler. Nous retrouvons aussi un certain nombre de pièces détachées : écrous pour hélices, led, connecteur USB, strap LiPo de rechange et 4 hélices supplémentaires.

Le packaging est de bonne qualité, le produit est bien protégé par du papier bulle et chacune des pièces détachées ont leurs emballages.

Les caractéristiques du Flywoo Chasers 138

Le Chasers 138 appartient donc à la famille des CineWhoop. Il a été optimisé pour se faufiler partout afin de réaliser des plans de proximité tout en restant stable et sécurisant. Le drone est disponible en 2 versions : analogique ou HD équipé avec le système DJI FPV.

Le Drone a une envergure (diagonale moteur à moteur) de 138 mm et pèse 306g sans batterie ni camera. Sa structure principale est en carbone d’une épaisseur de 2 mm. Afin d’assurer des vols de proximités en toute sécurité, le Chasers 138 est entouré par une structure en mousse permettant d’absorber les chocs et surtout de protéger les hélices. Le châssis possède pas mal de place pour accueillir la partie électronique et notamment le système DJI HD. Il est compatible 30*30 mais aussi 20*20 pour les utilisateurs désirant intégrer une plus petite carte.

Sous le châssis, nous retrouvons à chaque extrémité, des pieds en impressions TPU afin d’amortir et protéger le châssis des atterrissages. Un support en TPU a été imprimé par FLYWOO pour accueillir et sécuriser l’antenne FPV. Des aérations ont été dessiné par FLYWOO sur le support afin de facilement dissiper la chaleur du VTX.  Du coté camera, une plaque inclinée de 15 degrés en TPU et entourée de carbone a été installée au-dessus de la caméra FPV. Un strap peut suffir pour installer une Action Camera type GoPro sur le drone.

Une image contenant table

Description générée automatiquement

D’un point de vu motorisation, le Chasers est plutôt bien loti, il est équipé de 4 moteurs brushless 1507 à 2900KV assurant plus de stabilité et de tension. Ces derniers sont alimentés par un ESC 4 en 1 GOKU406S 50A BLheli_32 ce qui permet de prendre en charge des batteries jusqu’à 6S. Le cœur est un contrôleur de vol Goku722 basé sur un processeur F7. Deux jeux d’hélices sont fournis avec le quad : des Gemfan squirt 75mm pour l’extérieur et des 3045-3 générant moins de bruit et une plus longue autonomie pour l’intérieur. Le drone possède un module Bluetooth ce qui peut être très pratique pour procéder aux réglages Betaflight sur le terrain sans avoir besoin d’ordinateur.

Pour la version analogique la partie retour vidéo est assurée par une Camera Caddx Ratel avec lentille 2,1 mm relié à un transmetteur vidéo GOKU TX-NANO 450mW. En revanche l’antenne FPV n’est pas fournie.

En version HD, le Chasers est équipé du DJI FPV Air Unit comprenant une caméra orientable, un émetteur vidéo et ses 2 antennes. Le système numérique est placé à l’arrière du drone et à la verticale laissant facile d’accès la carte mémoire (sur le dessus) et le connecteur USB-C (sur le dessous).

Du côté radiocommande, le Flywoo Chasers 138 en version HD est directement compatible avec la radiocommande DJI. Pour la version analogique ou pour les personnes préférant utiliser une radiocommande autre que DJI, le drone est également disponible avec un récepteur Crossfire Nano RX de TBS ou XM+ de FrSky.

A l’arrière du Chasers, on retrouve une barre de Led ainsi qu’un Buzzer fixé sur celle-ci.

Premières impressions sur le Chasers 138

Flywoo Chasers 138 au sol

Selon moi, FLYWOO a réalisé un bon coup de maitre et s’est adapté à l’avancée technologique en proposant leur Chasers 138 en version HD. Un bon retour HD en CineWhoop est clairement un avantage pour le pilote et pour la qualité des prises de vues.

J’ai choisi de voler pour ce test avec une Li-Po 6S de 1000 mAh. Avec une caméra type GoPro, le drone vole approximativement 4 minutes. L’emplacement de la batterie est parfaitement centré afin d’augmenter la stabilité. La qualité du scratch a vraiment retenue mon attention : une attache bien large et tressé avec du plastique pour limiter les glissements de la batterie et une boucle en métal.

Du côté mise en route et bind, tout se fait facilement, le drone est déjà préconfiguré Betaflight, il suffit de le binder à sa radiocommande et de programmer ses switches et l’OSD. Le port USB de la FC n’est pas facile d’accès sans démonter le châssis. C’est pour cela que le quad est livré avec une extension de port USB à 90° afin de faire ses réglages Betaflight sans ouvrir le châssis. Très bonne chose d’ailleurs car pour ouvrir le châssis, il faut affronter une vingtaine de vis…

Le design du système led m’a fortement plu et je trouve intéressant d’avoir intégré le buzzer directement à l’arrière. En revanche, il est dommage qu’aucune antenne soit fournie avec la version analogique…

Test en vol

Flywoo Chasers 138 en vol

Mes premières sensations de vol ont vraiment été bonnes, j’ai tout d’abord fait un test en extérieur avec un léger vent et étonnement la machine est resté plutôt stable et fluide. Le comportement en vol est vraiment sain, je me suis rapidement senti en confiance.

Ce qui m’a plu avec cette machine c’est sa polyvalence : on peut facilement passer d’une action calme, en vol de proximité avec beaucoup d’obstacles et donc peu de gaz à un vol plus agressif, rapide et full throttle ! La puissance de ce petit drone 3’’ m’a franchement étonné. Le drone est très fin, on peut vraiment se frayer un chemin partout et si une branche venait à lui barrer la route, il la repousserait sans problème grâce à ses contours en mousse. En revanche un point noir du drone est son bruit : très bruyant, surtout pour sa taille…

Coté pilotage, en essayant des manœuvres plus « freestyle », j’ai vite compris que le drone n’aimait pas avoir la tête en bas et les sensations ne sont pas semblables à un racer classique. De toute façon, il n’a pas été conçu pour ça !

En vol intérieur le drone se comporte aussi très bien, si ce n’est le bruit qui est vraiment gênant. Grâce aux protections en mousse, taper un mur n’est pas un problème, on arrive à rattraper le Chasers facilement.

J’ai conservé la puissance d’origine de 25 mW sur le VTX et rien à dire sur le retour vidéo analogique. Aussi bien en allant loin à l’extérieur qu’en vol en intérieur derrière plusieurs cloisons, le retour vidéo reste correct.

En revanche je remets un peu en cause la solidité du Chasers, le carbone est fin et parait fragile. Ciblez bien l’utilisation que vous voulez avoir avec ce quad car malgré ses performances, il n’est pas fait pour faire du racing ou du freestyle mais bel est bien pour du vol smooth et cinématographique…

D’un point de vu vidéo, le Chasers rempli sa mission. Il dispose d’un socle pour attacher une caméra embarquée, les vidéos sont stables, fluides et aucune partie du drone (hélices ou châssis) n’est visible.

Conclusion

Ce drone est donc vraiment intéressant pour toute personne désirant se lancer dans du racer cinématique. Stable, possibilité de voler en 6S, puissant, système HD disponible … Bref ce CineWhoop a tout pour plaire. FLYWOO a vraiment poussé la barre haute niveau design et fonctionnalités ce qui fait du Chasers un super produit.

Avatar

Auteur: Hugo

Partager cet article sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires intégrés
Voir tous les commentaires
0
N'hésitez pas à nous laisser un commentairex