Sélectionner une page

Le DJI Mini 3 Pro et la législation drone

Le DJI Mini 3 Pro et la législation drone

Le DJI Mini 3 Pro a été annoncé il y a quelques jours. Nous avons eu la chance de le recevoir un petit peu avant sa sortie et vous avons proposé un test complet sur ce blog. Il y a fort à parier que ce petit drone va trouver son public parmi les adorateurs de belles images et autres créateurs de contenus sur les réseaux sociaux. Mais avant de le faire voler, que faut-il savoir du DJI Mini 3 Pro par rapport à la législation drone en vigueur ? Nous faisons un point complet sur ce sujet tout au long de cet article.

Conforme à la législation européenne et française ?

Si vous découvrez cet univers et n’avez aucune idée qu’une législation drone puisse exister, je vous invite à lire nos différents articles liés à ce sujet très important. Ils vous aideront à savoir ce que vous aurez le droit de faire avec votre drone. Il est important de connaître ces lois françaises eu européennes.

Côté législation française, c’est simple, vous devez connaître les règles d’usage d’un drone de loisir. Elles relèvent d’autant plus du bon sens que de règles vraiment contraignantes.

Pour la législation Européenne, il y a quelques petites choses à savoir afin de piloter votre DJI Mini 3 Pro en toute sécurité… et légalité ! Au vue des caractéristiques du DJI Mini 3 Pro, il se place en Catégorie ouverte et sous-catégorie A1. En effet, son poids inférieur à 250 grammes et le fait qu’il possède une caméra le destine à la sous-catégorie A1. Il ne dispose pas du marquage C0 comme il le devrait mais cela n’est pas contraignant puisqu’il peut tout de même voler en catégorie ouverte, sous-catégorie A1.

DJI Mini 3 Pro et sa radiocommande DJI RC

Concrètement, où peut-on voler et faire avec un DJI Mini 3 Pro ?

Il faut donc suivre les règles de la catégorie Ouverte, sous-catégorie A1 :

  • Survol de personnes possible – sauf regroupement
  • Posséder et avoir lu le manuel d’utilisation du drone
  • Observer une hauteur de vol limitée à 120 mètres
  • S’enregistrer en tant qu’exploitant d’UAS sur le site AlphaTango
  • Apposer son numéro d’exploitant d’UAS de manière visible sur le drone

En soit, il s’agit encore de bon sens ici, puisqu’il y a très peu de règles à respecter. Il est important de noter que l’enregistrement sur le site AlphaTango se fait très rapidement, vous pouvez consulter notre tuto pour vous aider. AlphaTango vous permet également de suivre une formation et de passer un examen en ligne qui n’est pas obligatoire mais très fortement recommandé. Enfin, vous n’avez pas non plus à installer un dispositif d’identification à distance, ni de géovigilance.


LIRE D’AUTRES ARTICLES SUR LE DJI MINI 3 PRO :

Inscrivez vous à notre newsletter

Email*
Recevoir les derniers articles du blog chaque mois *
Recevoir les newsletters studioSPORT (nouveautés, promos…) *

A propos de l'auteur

Mélodie

Passionnée de cinéma et de jeux vidéos à la base, j'ai découvert l'univers des drones et de la vidéo en arrivant chez studioSPORT. Désormais, chaque sortie produit me passionne et j'aime partager mes tests produit sur le blog.

Articles en rapport :

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires intégrés
Voir tous les commentaires
Tim

Il manque quand même une précision sur le lieu. Interdit de voler en ville/agglo !

janste

c’est juste du à l’absence de signalement électronique non ?

2
0
N'hésitez pas à nous laisser un commentairex