Test du PowerDolphin, le drone marin de chez PowerVision

Pack Wizard PowerDolphin avec radiocommande, sonar powerseeker, réservoir d'amorce et sac de transport.

Le PowerDolphin est un drone aquatique de chez PowerVision qui, contrairement au PowerRay de la même marque, ne va pas sous l’eau!

Il s’agit en quelques sortes d’un « drone bateau » équipé d’une caméra 4K, d’un GPS et pour la version Wizard, d’un sonar et d’un système d’amorce pour la pêche. 

C’est donc un outil hybride entre prise de vue marine depuis la surface, relevé de profondeur et aide à la pêche grâce aux fonctions de relâche d’appâts et de ligne.

Nous sommes allés tester la version Wizard dans un lac de Normandie par une belle journée ensoleillée.

PowerDolphin dans son sac de transport.

Prise en main du PowerDolphin

Le PowerDolphin est très simple et rapide à mettre en oeuvre. Insérez la batterie intelligente, montez votre téléphone/tablette sur la radiocommande avec l’application Vision+ 2 installée (ou pilotez directement sans radio, moyennant une portée moindre), allumez le drone, mettez le à l’eau et vous êtes prêt à naviguer!

La première impression lorsque l’on met les gaz, c’est que le PowerDolphin a vraiment de la puissance sous le capot!  Il accélère comme une flèche pour atteindre très rapidement sa vitesse maximale d’environ 16 Km/h.

Il est d’ailleurs presque difficile d’obtenir une accélération lente dans les modes de pilotage Normal (N) et Cruise control (C). Pour des mouvements très doux, on peut se tourner vers le mode Underwater (U) qui réduit sensiblement la vitesse maximale afin de permettre à la caméra de plonger dans l’eau en mode observation des fonds. 

L’application Vision+ 2 propose quant à elle une interface des plus épurées, d’un niveau de prestation supérieur à ce dont la marque nous a habitué avec les produits précédents, autant dans la facilité d’utilisation que la lisibilité des informations télémétriques.

Application Vision+ 2 du PowerVision PowerDolphin.

L’application n’est pour l’instant disponible qu’en Anglais, et nous n’avons pas de date communiquée par PowerVision quant à une éventuelle version française.

Caractéristiques du PowerDolphin

PowerVision annonce une portée maximale du Dolphin de 800 mètres en mode FCC (USA) et 500 mètres en CE (Europe) avec la radiocommande. Dans les faits, nous avons atteint près d’1 Kilomètre de distance avant de perdre la liaison.

Avec un bateau radiocommandé classique, il nous aurait fallu nous déplacer pour nous rapprocher et espérer récupérer la connexion. Mais le Dolphin est équipé d’un GPS et de fonctions de navigations autonomes! Ainsi, lorsqu’il perd la connexion avec l’appareil qui le contrôle, il est en mesure de revenir vers son point de départ en pilotage automatique et redonne la main au pilote une fois la connexion rétablie. 

Nous n’avons pas testé la portée du Dolpin sans radiocommande, en connexion directe avec le téléphone mais celle-ci est annoncé à une centaine de mètres, en fonction des caractéristiques de l’appareil utilisé.

Le retour au point de départ peut également être déclenché de deux autres manières:

  • lorsque le niveau de batterie atteint un seuil critique, calculé en fonction de la distance restante à parcourir pour le retour
  • manuellement, à la demande du pilote sur simple pression d’un bouton
PowerDolphin à l'eau en mode RTH.

Les fonctions de navigation autonomes ne s’arrêtent bien entendu pas à un simple RTH (return to home). Il est ainsi possible de lancer différents parcours automatisés:

  • trajet par points de passage (waypoints) afin que le PowerDolphin se déplace automatiquement à un endroit en suivant un parcours prédéfini
  • désignation d’une surface à quadriller, à la manière d’un relevé photogrammétrique par drone aérien
Fonction quadrillage cartographique du PowerDolphin

Fonctions d’aide à la pêche

Associées au sonar PowerSeeker, les fonctions de navigations autonomes permettent de cartographier la profondeur des eaux naviguées et localiser les éventuels poissons. La profondeur minimale de fonctionnement est de 0,6 mètres jusqu’à un maximum de 80 mètres.

On est encore loin de la bathymétrie professionnelle, mais cela permet d’avoir une représentation visuelle assez précise des profondeurs d’un étang, lac ou bord de mer. PowerVision indique que les données peuvent être stockées pour analyse à posteriori.

Cartographie de la profondeur du plan d'eau.

Fort de ces informations, le pêcheur amateur pourra larguer de l’amorce (appât) dans la zone la plus propice grâce au réservoir inclus dans la version Wizard du PowerDolphin, et qui bascule pour relâcher son contenu dans l’eau.

PowerDolphin équipé du réservoir d'appât.

Il pourra ensuite déposer sa ligne de canne à pêche au plus près de la zone amorcée à l’aide du système développé dans ce but (inclus dans toute les versions).

Système de relâche de ligne de pêche.

Et la vidéo dans tout ça?

La fonction première du PowerDolphin reste de capturer des images, et pour cela il est équipé d’un capteur CMOS 1/2.3″ qui produit des photos de 12 Mégapixels et des vidéos 4K en 3840 x 2160 jusqu’à 30 images/seconde. De plus hautes fréquences d’image peuvent être atteintes en basculant en Full HD 1080p pour obtenir du 60 images/seconde et en HD 720p pour du 120/240 images/seconde. 

Nous avons trouvé la qualité des vidéos très bonne, mais comme les images parlent mieux que les mots, nous vous laissons en juger par vous même avec cette courte vidéo réalisée avec le PowerDolphin: 

Les packs

Le PowerDolphin est disponible en différents packs avec plus ou moins d’accessoires. La version Wizard est la plus fournie, elle comprend le PowerDolphin, la radiocommande, le sonar PowerSeeker, le réservoir d’amorce et le sac de transport. La version Explorer se voit amputée du Powerseeker et conteneur à appât et enfin la version Standard correspond au PowerDolphin nu, sans radiocommande mais un kit de joystick à adapter sur smartphone:

Tableau comparatif des versions.

Conclusion

Le PowerDolphin est un produit unique en son genre, situé entre le drone sous-marin et le bateau radiocommandé avec des fonctions de déplacement autonome, d’assistance à la pêche et de relevé de profondeur. Sa caméra 4K orientable permet une observation des fonds aquatiques en mode snorkeling à distance. C’est un produit orienté prise de vue et pêche amateur qui peut également trouver des utilisations professionnelles intéressantes: inspection marine (installations portuaire, coques de bateaux), sauvetage en mer (traction de bouées de secours), surveillance, cartographie des fonds, étude de la faune et de la flore, etc.

PowerDolphin est disponible sur le site StudioSPORT au tarif de 999€ TTC pour la version Wizard.

Adrien

Auteur: Adrien

Partager cet article sur :

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Share This