La Rencontre #2 : Camille & Charlotte, acheteuses chez studioSPORT

 

 

Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de Camille et de Charlotte, acheteuses chez studioSPORT. Au détour de plusieurs questions et d’une interview vidéo, elles nous livrent leurs impressions sur leur métier.

Notre objectif à travers ce jeu de questions/réponses est de vous faire découvrir notre équipe de l’intérieur mais également de vous présenter les différents métiers qui permettent à studioSPORT d’exister depuis maintenant 12 ans.

Chaque mois, vous retrouverez sur notre blog et sur notre chaine YouTube l’interview d’un membre de notre équipe et découvrirez ainsi l’essence même de notre société.

 

Bonjour Camille/Charlotte, tu es acheteuse chez studioSPORT, peux-tu nous expliquer en quoi consiste ton poste et son rôle au sein de la société ?

Camille : «Bonjour,  je suis acheteuse depuis deux ans dans le domaine des drones de courses et ses nombreux accessoires. Le rôle de l’acheteuse est d’assurer la bonne gestion du stock, c’est à dire pas trop mais en même temps suffisamment pour éviter les ruptures. Mais c’est également être capable de négocier les meilleurs deals possibles pour améliorer la marge et le chiffre d’affaire.»

Charlotte : «Mon poste d’acheteuse a un rôle très stratégique dans l’entreprise puisqu’il permet de veiller à avoir les produits en stock, de générer du chiffre d’affaire et d’obtenir une marge permettant de maintenir un bon business. Notre principale activité est la gestion des stocks avec l’analyse des ventes, le réapprovisionnement et la négociation commerciale avec les relations à l’international. Nous devons également effectuer un suivi logistique et douanier.»

 

Charlotte, 27 ans, acheteuse souriante de 9h à 17h 🙂

Peux-tu nous expliquer ton parcours d’études et ce qui t’as mené à ce poste aujourd’hui ?

Camille : «J’ai fait une licence en commerce international dont une année en alternance dans un service export. Ensuite j’ai fait un master en marketing et communication en alternance dans un service logistique. A travers mes études et les premières expériences professionnelles j’ai pu travailler à différents postes en tant qu’assistante export et logistique avant de venir chez studioSPORT dans plusieurs domaines tels que les céréales, l’aéronautique, le pharmaceutique et le plastique ! Être de l’autre côté m’intriguait, côté client, j’ai donc voulu postuler chez studioSPORT pour le poste aux achats, et magie me voila.»

Charlotte : «J’ai fait un BTS assistant manager suivi d’une licence assistant commercial export trilingue. J’aime le côté linguistique et je voulais un métier qui m’y rapproche. Aujourd’hui, une bonne partie de mes fournisseurs sont étrangers et c’est toujours intéressant d’étudier d’autres cultures et de trouver l’équilibre pour pouvoir entamer des négociations. C’est pas toujours facile d’obtenir ce que l’on veut avec certains mais l’important est de ne rien lâcher.»

Comment te places-tu dans cet univers plutôt masculin et quelle est ta proximité avec l’univers du drone/caméra ?

Camille : «Je me suis vite fait ma place, l’entreprise se féminise petit à petit et j’y ai trouvé une vraie famille ici. Nous sommes tous intéressés  par les nouvelles technologies donc pas de différence entre le fait que ce soit plus masculin que féminin. Cependant, il est vrai que j’ai eu du mal à me familiariser avec le vocabulaire du drone racer et de l’engouement qu’il y a autour mais par la force des choses je commence à parler le langage codé et à les comprendre… bon par contre niveau pilotage j’ai encore du travail !»

Ton métier t’amène à travailler en binôme peux-tu m’en dire davantage sur ta proximité avec le travail d’équipe ?

Camille : «En effet, on travaille avec le chef produit, qui lui est spécialisé et arrive à déterminer si tel ou tel produit est performant et s’il aura son succès chez studioSPORT. Donc sans le chef produit je pourrai acheter n’importe quoi, blague à part, c’est vraiment important de pouvoir travailler en binôme. Les relations de travail sont très bonnes, on se fait confiance, on communique et on avance ensemble. Ce qui est beau c’est que l’on arrive à être fiers de nos réussites ensemble.»

Charlotte : «Effectivement, les métiers d’acheteur et de chef produit sont relativement liés. Nous travaillons de façon complémentaire et c’est important d’avoir une bonne relation de travail, d’être à l’écoute et de partager les informations pour être plus efficace. Les chefs produits nous apporte le côté technique des produits à nous les acheteurs et de notre côté, nous leur apportons une bonne gestion des commandes et des négociations.»

Ton métier a évolué au fil des ans quel changement majeur retiens-tu ?

Camille : «Depuis deux ans, le métier d’acheteur a beaucoup évolué. Nous nous sommes structurés, nous avons appris de nos erreurs et nous avons fait en sorte de ne plus jamais les reproduire. Pour cela on a fait grandir le service et on s’est spécialisé sur plusieurs aspects tels que la douane, le transport et l’administratif.»

 

Camille, en pleine négociation téléphonique

Charlotte : «En effet, studioSPORT a beaucoup évolué depuis mon arrivée. J’ai pu observer le développement de la société autant au niveau organisationnel qu’au niveau humain. Nous sommes passés de 30 employés à 50, nous avons fait en sorte d’augmenter notre productivité et notre efficacité en mettant en place des actions importantes. Aujourd’hui, je peux affirmer que nous avons fait pas mal de progrès! Et c’est assez intéressant de voir l’évolution.»

Comment vois-tu l’évolution de ton métier dans les années à venir ?

Camille : «Dans les années à venir, je vais me spécialiser sur la partie transport. Nous allons encore plus nous pencher sur ce domaine et améliorer les process que ce soit à l’import puis, dans un futur proche (espérons le) vers l’export.»

Charlotte : «Je suis curieuse de savoir si on va se développer dans d’autres secteurs d’activité ou les innovations que l’on va découvrir dans le futur.»

De façon plus globale, quels conseils donnerais tu à une personne souhaitant travailler en tant qu’acheteur ?

Camille : «Avoir un bon relationnel, ne rien lâcher, éviter d’être trop gentil, mais en même temps savoir bien manier les mots quand on a besoin de quelque chose. Bref, persévérer et prendre chaque achat comme une bataille, être radin aussi c’est pas mal pour vouloir gagner de l’argent.»

Charlotte : «D’avoir de la rigueur et de la persévérance principalement. Mais aussi de la patience et de la curiosité. Il faut savoir développer un côté stratégique tout en gardant le côté humain.»

 

Vous avez des questions à poser à Charlotte ou Camille ?

N’hésitez pas à vous exprimer dans la zone dédiée aux commentaires, juste en dessous 🙂

Ugo

Auteur: Ugo

Partager cet article sur :

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Share This