Test du DJI RoboMaster S1

Vous l’imaginez, toute l’équipe studioSPORT était excitée à l’idée de tester le DJI RoboMaster S1. Nous vous en avions parlé récemment dans un article à l’occasion de l’annonce de sa disponibilité en France. Nous avions donc hâte de recevoir nos unités pour vous proposer un test complet.

À la découverte du RoboMaster S1

Nous avons reçu nos deux unités et avons de suite retrouvé le type de packaging DJI : blanc, sobre et épuré. A l’ouverture du carton, on découvre que chaque élément est soigneusement entreposé dans de la mousse de protection répartie sur trois étages. Car le premier défi que vous allez devoir relever avant de pouvoir tester votre robot est de l’assembler ! En effet, le DJI RoboMaster S1 vous est livré en pièces détachées.

L’étape de l’assemblage

DJI annonce entre deux et quatre heures de montage. Nous avons mis 1h et 20 minutes pour l’assembler. Nous imaginons que DJI annonce volontairement cette fourchette haute pour éviter toute frustration, notamment pour les plus jeunes si cela prend plus de temps.

Le manuel très bien renseigné vous permet de suivre chaque étapes du montage facilement. DJI met également une vidéo à votre disposition si vous préférez ce support. Retrouvez notre tutoriel pas à pas qui vous aidera à assembler votre RoboMaster S1.

Le montage du RoboMaster s’est très bien passé pour nous, cela est même très ludique. On se prend au jeu de l’assemblage et ressentons une certaine satisfaction de voir le robot se construire petit à petit.

L’étape de l’activation

Nous avons ensuite activé les deux robots. Encore une fois ce fut un jeu d’enfants sur l’application mobile très bien conçue. DJI RoboMaster présente une interface très soignée. Suivez notre tutoriel pas à pas pour activer votre RoboMaster S1.

L’application

Encore une fois, DJI accompagne son nouveau produit d’une nouvelle application mobile extrêmement bien conçue. DJI RoboMaster est gratuite sur les magasins d’applications iOS et Android et est 100% en français ! DJI a souvent été décrié pour proposer des versions traduites de ses applications uniquement sur iOS. C’est un réel plus pour un produit qui s’oriente également vers les enfants et les adolescents.

Sur l’écran d’accueil, vous aurez le choix parmi trois modes :

  • Solo : vous permet de vous entraîner, seul ou à plusieurs, à piloter votre RoboMaster S1
  • Challenge : vous permet d’accéder aux modes de course et arène
  • Lab : vous permet de vous entraîner à la programmation de votre robot

L’application arbore un design qui plaira aux plus geeks d’entre vous. A la façon d’un jeu vidéo, on découvre des écrans de chargement entre chaque changement de mode et des dessins techniques style blue prints. Une fois le RoboMaster S1 en position d’attaque, on accède à son retour vidéo en live (en 1080p) et découvrons une barre de vie (HP) et des animations dès lors que nous sommes attaqués par un autre robot.

À l’assaut du DJI RoboMaster S1

Le pilotage

Le DJI RoboMaster est assemblé et activé, nous trépignons d’impatience de le piloter pour la première fois. Le moment est arrivé. Nous nous connectons en WiFi au robot en quelques secondes. Il est également possible de s’y connecter via routeur (via votre box internet) pour s’affronter en mode Arène.

Nous rentrons dans le mode « Solo » et le RoboMaster semble se réveiller. Des indications à l’écran nous expliquent comment le piloter : la partie gauche du smartphone représente le stick gauche et la partie droite, le stick droit. On comprend assez vite que le joystick gauche contrôle les déplacements du robot (avant, arrière et translations) et que le droit se charge de l’orientation de la nacelle.

En tant que joueurs de console de salon sur notre temps libre, on reconnaît très vite la façon de jouer des jeux de type FPS. Avec le retour vidéo en live sur le smartphone, on se prend très vite au jeu. Le RoboMaster S1 dispose de trois modes de vitesse : lente, moyenne et rapide. Le mode rapide permet de propulser le robot jusqu’à 12 km/h et permet des dérapages du plus bel effet.

Je vous rassure, nul besoin d’être un gamer averti pour prendre en main le RoboMaster S1. Il a également été testé par nos collègues qui ne jouent en aucun cas aux jeux vidéos et ils ont réussi à le piloter parfaitement en quelques minutes.

On retrouve sur l’écran deux boutons situés de chaque côté permettant de déclencher vos attaques (faisceau lumineux ou billes de gel). Ainsi vous pouvez attaquer vos adversaires plus rapidement sans avoir à chercher le bouton de tir. On imagine que le pilotage sera encore plus immersif avec le gamepad dédié. Enfin sachez que vous pouvez utiliser le gyroscope de votre téléphone pour orienter la nacelle du robot.

Les menus

Depuis l’écran de votre smartphone, vous avez accès à une tonne de paramètres. Accédez-y simplement en touchant la roue crantée dans le coin supérieur droit.

  • Robot : vous permet de consulter l’état de votre RoboMaster S1 (en cas de souci sur un élément, celui-ci sera mis en lumière)
  • Connexion : vous permet un réglage précis de la connexion entre votre smartphone et votre robot
  • Affichage : permet de choisir entre autre : la couleur des LEDs de votre robot, la définition vidéo, l’affichage de la barre de vie etc …
  • Contrôle : définit la vitesse du robot, la sélection du mode de tir, la sensibilité du contrôle etc …
  • Système : vous permet de vérifier les moteurs, les capteurs, d’accéder aux mises à jour, à la langue etc …

Faisceau VS billes de gel

Le RoboMaster S1 est équipé d’un canon monté sur une nacelle. Il vous permet d’attaquer vos adversaires de deux façons : en touchant leur capteurs avec le faisceau de LEDs ou bien à l’aide de billes de gel.

Le faisceau éclaire loin devant le robot et est assez large pour toucher les autres participants même en mouvement. Le RoboMaster S1 est équipé de quatre capteurs (arrière, avant, gauche et droit), cela vous laisse assez de zones pour toucher l’ennemi quelque soit l’angle d’attaque.

On retrouve un compartiment fait pour les billes de gel situé sous le contrôleur intelligent juste derrière la caméra FPV. Les billes doivent être préparées et trempées dans de l’eau avant d’y être insérées. Nous vous recommandons la mesure suivante : un bouchon de billes dans 1 litre d’eau. Afin d’obtenir la consistance optimale (environ 6mm), vous devez les laisser tremper pendant au moins 4h. Si vous ne respectez pas cette règle, alors vos billes n’auront pas la bonne consistance et ne seront pas propulsées très loin.

Il est également primordial de porter les lunettes de sécurité fournie par DJI lorsque vous choisissez de combattre avec les billes de gel. En effet, elles peuvent exploser au contact de surfaces, vous devez protéger vos yeux de toutes projections. Nativement, vous ne pourrez pas propulser les billes lorsque l’inclinaison de la nacelle est supérieur à 10° : c’est bien assez pour toucher les autres robots au sol mais pas assez pour atteindre les humains (ce paramètre est toutefois modifiable depuis les réglages).

Les deux modes sont très funs. J’ai personnellement une préférence pour le faisceau, l’effet de lumière couplé au bruit de l’application laisse vraiment penser que nous sommes dans un jeu vidéo en train d’attaquer nos adversaires. Les billes de gel sont propulsées assez loin (de 50cm à 2m) et ça peut s’apparenter à ce qu’on ressent lorsqu’on pratique l’airsoft (les billes du RoboMaster S1 sont beaucoup moins douloureuses !). Attention toutefois, les billes sont propulsées à toute vitesse et peuvent très vite s’accumuler et créer un vrai bazar dans votre pièce de jeu.

Les modes Challenge

Une fois que vous aurez bien pris en main votre RoboMaster S1 dans le mode « Solo », il sera temps de passer au mode Challenge. Celui-ci vous permet d’accéder à des modes de jeu funs. De base, deux modes sont proposés et sont taillés pour l’affrontement :

  • Course : ce mode vous permet de tester votre dextérité au pilotage. Vous devrez placer les marqueurs visuels au sol dans votre zone de jeu afin que les robots les scannent le plus vite possible.
  • Arène : en mode Arène, vous vous affrontez les uns contre les autres. Pas de pitié, visez les capteurs de vos adversaires pour faire réduire sa jauge de points de vie jusqu’à l’anéantir !

Dans ces deux modes, vous pouvez paramétrer le nombres de tours, la durée de l’épreuve ou bien encore votre quantité de points de vie.

Pour créer une session de jeu à plusieurs, rien de plus simple : l’un des participants ouvre une session et les autres joueurs peuvent le rejoindre. Encore une fois, on retrouve l’univers des jeux vidéos avec un salon (ou lobby) où les participants peuvent se retrouver pour se préparer à l’affrontement.

La reconnaissance des marqueurs visuels par le RoboMaster S1 est immédiate et rend la course très immersive. En mode Course, disposez vos cinq marqueurs visuels au sol (pourquoi pas dans des endroits cachés ?) et lancez vous à l’assaut. Scannez un par un les marqueurs dans le temps imparti et soyez le meilleur au jeu de la maniabilité !

Le mode Arène est vraiment le plus ludique des deux, vous avez la possibilité de booster le jeu en plaçant deux marqueurs visuels : le point d’interrogation et le cœur. En scannant le premier vous récupérez un bonus distribué de façon aléatoire comme dans Mario Kart. Vous pourrez alors profiter d’une arme redoutable qui « pirate » vos adversaires en les empêchant de bouger (ou d’un boost de vitesse ou de bouclier). Le cœur quant à lui, vous permettra de régénérer votre santé une fois que l’adversaire vous a mis K.O.

À la découverte de la programmation

L’autre caractéristique du RoboMaster S1, outre son côté ludique, est son aspect éducatif. Conçu pour tous mais aussi pour les enfants, le robot propose une interface pour apprendre à programmer des réactions et actions que le robot effectuera de façon autonome. Deux langages de programmations sont proposés :

  • Python, le célèbre langage des programmeurs, idéal pour l’exécution de tâches simples. Très utilisé en informatique mais également dans les sciences, le Python est un langage accessible pour toute personne sensible au principe du développement ayant déjà quelques connaissances dans le domaine
  • via Scratch, l’application simplifiée pour les enfants. Scratch est déjà utilisé dans les écoles primaires françaises depuis plusieurs années pour aider les touts petits à appréhender la logique et la compréhension du principe de la programmation (causes, exclusions, si etc …)

Nous avons remis cette partie du test entre les mains de notre Chef Produit Drones Racers Teddy qui est habitué à la programmation. Pour rentrer dans la partie « Programmation » du RoboMaster S1, vous devez vous rendre dans le Mode « Lab » accessible depuis l’écran d’accueil.

Teddy a eu l’opportunité d’emporter les deux RoboMaster S1 avec lui pour tout un weekend et le tester avec son fils – rappelons-le le robot est également destiné aux jeunes adolescents / enfants. La prise en main de la programmation est facilitée par une interface claire et bien expliquée.

Petit bémol toutefois avec les tutoriels DJI qui sont en anglais. En effet, DJI met à votre disposition une série de plusieurs tutoriels pour programmer de petites séquences comme des tirs séquentiels automatisés ou des esquives. Une fois le tuto suivi, vous pouvez reproduire ce que vous avez appris grâce à l’interface Scratch (bien en français cette fois-ci !). Il s’agit de petits blocs à compiler qui permettent de décrire un enchaînement de conditions qui auront une répercussion sur la façon dont le robot va agir.

Vous aurez la possibilité de tester le programme sur votre RoboMaster S1 directement connecté en WiFi (ou via routeur). Une fois les tutoriels passés, vous pourrez créer vos propres programmes et là, seule votre créativité est la limite. Teddy a développé une petite séquence pour que le RoboMaster S1 danse le floss (célèbre danse dans le jeu vidé Fortnite).

L’application sera probablement mise à jour mais on retrouve quelques messages d’erreur en anglais ou en chinois. Si le développement sur votre smartphone vous parait compliqué, sachez que l’application DJI RoboMaster est disponible au téléchargement sur PC et Mac, il s’agit de l’exacte même interface.

Notre avis sur le RoboMaster S1

Vous vous en douterez, nous avons été très heureux d’effectuer le test de ce produit. Le drone est dans notre ADN mais nous étions ravis de pouvoir tester ce RoboMaster S1, complètement différent de ce que nous faisons habituellement.

Le positif

Le RoboMaster S1 est un produit innovant et fun à utiliser. On pourrait penser qu’il ne s’agit que d’un gadget / jouet de plus. Or l’aspect assemblage et programmation permet d’en faire un produit beaucoup plus intéressant que ça. Les possibilités d’utilisation sont très nombreuses et développer son propre programme est très enrichissant. Nous avons été bluffés par les roues Mecanum qui permettent un déplacement dans tous les sens.

La portée quant à elle est excellente, nous avons pu atteindre les 100m de distance facilement (via WiFi) avant que le retour vidéo ne commence à légèrement se détériorer. Le mode Arène fut un vrai plaisir et tous les collaborateurs se sont essayés à l’exercice et ont tous pris un malin plaisir à s’attaquer et à faire la course dans notre zone de vol (normalement réservée aux drones !).

Le montage aisé, la facilité de prise en main et les possibilités de le faire évoluer en permanence nous a définitivement conquis ! Vous pouvez ajouter une carte microSD au niveau du contrôleur intelligent pour enregistrer vos sessions en vidéo et ainsi partager vos exploits par la suite.

Le négatif

Il y a bien entendu des améliorations à faire pour que ce robot devienne un outil parfait, nous imaginons que cela pourra être corrigé dans une future mise à jour. Nous avons observé une latence du retour vidéo lorsque nous étions deux RoboMaster S1 en mode Arène (surtout sur Android). En effet, lors des combats rapprochés et surtout quand nous utilisions le faisceau lumineux, nous avons rencontré d’énormes lags rendant le jeu moins fun.

Les tutoriels en anglais dans la partie « Lab » sont un gros moins pour ce produit. En effet, l’interface Scratch, clairement destinée aux enfants, se doit d’être en français pour une compréhension optimale par tous.

Le robot est équipé d’une reconnaissance visuelle des humains, vous pouvez dessiner un carré autour d’un sujet et lui demander de suivre cette personne. Le robot peine à suivre la silhouette dès que les mouvements sont trop rapides. Ce n’est pas un point critique mais il est important de le souligner.

À qui s’adresse le DJI RoboMaster S1 ?

On imagine assez facilement les cibles visées par DJI avec ce produit :

  • Les enfants / jeunes adolescents un peu geeks et passionnés de technologies
  • Les parents avec un intérêt certain pour les technologies innovantes et aimant partager cela avec leurs enfants
  • Les adultes passionnés de technologie / robotique / programmation / jeux vidéos

A l’approche des fêtes de fin d’année, le DJI RoboMaster S1 peut faire l’objet d’un très joli cadeau si vous avez ce type de personne dans votre entourage ou si vous vous sentez vous-même visé par ces cibles.

YouTube regorge de vidéos de geeks mettant en scène le DJI RoboMaster S1 qui réalisent des scénarios élaborés où les robots se traquent, se cherchent et s’attaquent. Largement inspiré des jeux vidéos, on peut imaginer développer des programmes qui s’apparente à certains modes de jeu bien connus (capture du drapeau etc …).

studioSPORT par l’intermédiaire de sa filiale OPS-Store a une sensibilité particulière dans la pratique de l’airsoft. Nous imaginons très bien essayer nos RoboMaster S1 au cours d’une session airsoft pour de la reconnaissance de terrain. Cela pourrait faciliter l’exploration de la zone ennemie pour mieux les attaquer par la suite.


Le DJI RoboMaster S1 est disponible sur notre site au prix de 549€.

Voir les articles en lien avec DJI :

DJI RoboMaster S1

549 €
8.1

Maniabilité

9.0/10

Facilité d'assemblage

9.0/10

Qualité de la vidéo

7.0/10

Autonomie

7.0/10

Finition

9.5/10

Rapport qualité/prix

6.0/10

Application mobile

8.5/10

Modes de jeu

9.0/10

Les plus :

  • Portée exceptionnelle (même en WiFi)
  • Assemblage ludique et rapide
  • Modes de jeu funs
  • Application en français

Les moins :

  • Latences du retour vidéo
  • Reconnaissance des silhouettes améliorable
  • Partie tutos Lab non traduits
Mélodie

Auteur: Mélodie

Partager cet article sur :

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Share This