La Rencontre #1 : Hugues, chef produit drones loisirs et drones professionnels

Aujourd’hui, nous partons à la rencontre d’Hugues notre Chef Produit drones loisirs et drones professionnels. Au détour de plusieurs questions et d’une interview vidéo, il nous livre ses impressions sur son métier et sur l’état actuel du marché.

Notre objectif à travers ce jeu de questions/réponses est de vous faire découvrir notre équipe de l’intérieur mais également de vous présenter les différents métiers qui permettent à studioSPORT d’exister depuis maintenant 12 ans.

Chaque mois, vous retrouverez sur notre blog et sur notre chaine YouTube une interview d’un membre de notre équipe et découvrirez ainsi l’essence même de notre société.

 

Bonjour Hugues, tu es chef produit spécialisé Drones chez studioSPORT, peux-tu nous expliquer en quoi consiste ton poste et son rôle au sein de la société ?

« Je suis chef produit en charge de la gamme drones de loisir et professionnels pour studioSPORT. Je m’occupe également de l’ensemble des accessoires drones et de la nouvelle gamme naissante des drones sous-marins. Pour faire simple, j’ai la responsabilité de trouver les nouveaux produits, de les tester et d’estimer si oui ou non ils ont leur place dans notre catalogue. Également faire en sorte, à l’aide de mes collègues acheteurs, de les avoir en stock, au bon prix et de savoir les arrêter quand il le faut !

Je donne également un coup de main à mon collègue Teddy, en charge des drones racer quand j’ai un peu de temps parce que je suis passionné par ces produits que je pratique de façon intensive ».

 

Test du drone sous marin - Dory

Test du drone sous marin – Dory

Peux-tu nous expliquer ton parcours d’études et ce qui t’as mené à gérer une gamme aussi importante aujourd’hui ?

« J’ai un bac ES et j’ai validé un BTS MUC (Management des Unités Commerciales). A la base, je viens du milieu du skateboard et j’avoue que les drones, je n’en utilisais pas vraiment. Je suis arrivé chez studioSPORT comme téléconseiller dans un premier temps et ai gravi progressivement les échelons pour avoir aujourd’hui en responsabilité la marque DJI au complet. Sincèrement, je pense que c’est mon amour (découvert) pour les drones qui m’a permis d’arriver où j’en suis aujourd’hui. »

Après avoir explosé il y a maintenant quelques années, penses-tu que les drones sont toujours aussi modernes et innovants ?

« Oui très clairement ! On est arrivé à une époque où presque l’ensemble des machines du marché est capable de filmer en 4K et de proposer des images stabilisées époustouflantes. Mais on le voit encore aujourd’hui avec la sortie d’un produit comme le système DJI FPV, l’innovation est à tous les niveaux. »

 

Comment vois-tu l’évolution de ta gamme produit ? Quel est le futur du drone ?

« Pour les drones de loisir, l’évolution est dans la miniaturisation. Les nouvelles normes et lois poussent à rendre les drones plus petits et nous savons d’ores et déjà que des nouveautés sont sur les rails pour les plus grands acteurs du marché. Je suis aussi persuadé avec les technologies récente (DJI FPV), que le drone racer va devenir un standard de plus en plus utilisé !

Côté pro, la problématique n’est pas la même, les machines sont plus grosses et répondent à des demandes précises. On utilise des drones pour tout et n’importe quoi en 2019 donc on peut s’attendre à voir naître des drones en tout genre dans un futur proche (SKYNET nous voila 😉 ) ».

Les drones racer connaissent un succès incroyable en cette année 2019, peux-tu nous en dire plus sur cette univers bien spécifique ?

« C’est la révolution de ces dernières années ! A la base c’est un petit monde de bidouilleurs en électronique et de modélistes ayant monté des systèmes Arduino sur des plaques de carbone pour les faire voler. Maintenant on peut trouver une multitude de pièces pour monter sa propre machine ou l’acheter déjà montée et profiter des sensations exceptionnelles que cela procure… Qui n’a jamais voulu voler comme un oiseau ?! 

 

 

Depuis le début d’année, beaucoup d’entre nous voient des images filmées en  drone racer sans s’en rendre compte. Elles se multiplient et s’intègrent de plus en plus dans tous nos médias (télé, cinéma, YouTube…).. D’ailleurs moi aussi et comme beaucoup de pilotes, je partage mes vols, un peu comme un journal afin de garder une trace de mes différents lieux visités ».

 

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite débuter dans l’univers du drone racer ?

« De se lancer tout simplement 😉 En vrai aujourd’hui on trouve des machines super bien réglées pour commencer à piloter. Je pense au TBS Oblivion par exemple (j’ai commencé par là). Il suffit d’une radio et d’une paire de lunettes ou casque FPV pour commencer. Je conseille également de se rendre sur Facebook afin d’intégrer les différents groupes communautaires comme Culture FPV ou TBS Lounge. Vous trouverez les infos nécessaires pour débuter simplement ».

De façon plus globale, quels conseils donnerais-tu à une personne souhaitant travailler dans l’univers du drone ?

« Pour travailler dans le secteur du drone il faut impérativement être attiré par ce type de produit. Après, la curiosité et la persévérance sont deux qualités indispensables car il ne se passe pas un jour où l’on est pas confronté à un nouveau problème technique. En dernier conseil, je dirais la pratique car pour pouvoir évaluer comme il se doit un produit, tu te dois d’avoir des connaissances sur un panel assez large afin de confronter les idées ….

Bref pour moi c’est un métier de passion donc dès lors qu’elle est en nous, rien ne peut nous arrêter ! ».

 

Vous avez des questions à poser à Hugues ou des remarques à faire sur sa capacité à prendre particulièrement bien la lumière ?

 

N’hésitez pas à vous exprimer dans la zone dédiée aux commentaires, juste en dessous 🙂

Ugo

Auteur: Ugo

Partager cet article sur :

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Share This