La loi drones de plus de 800 grammes repoussée

Nous vous avions présenté la loi pour les pilotes de drones loisir, nous avons aujourd’hui plus d’informations. Nous avons eu ces informations suite à des communiqués de la FFAM et de la DGAC.

Où en est-on avec les 800 grammes  et la loi drones ?

Comme nous l’avions déjà dit, la masse de 800 grammes a été confirmée, ce qui est déjà un bon point. Par contre, nous apprenons plusieurs nouveautés dans ces communiqués, et nous allons vous les présenter.

Formation obligatoire

Cette formation sera obligatoire pour tous les pilotes de drone loisir de plus de 14 ans. Elle se déroulera en ligne ou via une application, de façon gratuite. Accessible dès septembre 2018, la formation comportera une vingtaine de questions et vous ne serez pas limitée en nombre de tentative.

Pour les pilotes disposant déjà d’un drone, il faudra réaliser cette formation drone dans les deux mois suivants sa mise en ligne. Une fois celle-ci validée, une attestation de suivi sera délivrée.

Enregistrement du drone

La plateforme d’enregistrement ne sera pas accessible avant septembre 2018. Prévue pour le 1er juillet, l’échéance étant trop proche, cette date est donc repoussée.

Un système de signalement électronique

Initialement obligatoire pour le 1er juillet, il le sera finalement pour le 1er janvier 2019. Ce système permettra d’identifier votre drone à distance grâce au protocole WiFi. Nous n’avons pas plus d’information sur le format de ce système, nous attendons des précisions. Vous étiez nombreux à nous demander le prix de cet équipement, il ne devra pas dépasser les 10€ mais aussi les 10 grammes d’après la FFAM.

Quid des équipements lumineux et sonores ?

Le signal sonore qui devait équiper l’ensemble des drones utilisés par des pilotes amateurs d’un drone de plus de 800 grammes n’est finalement pas demandé.

Le signal lumineux est quant à lui obligatoire uniquement de nuit, ce qui est donc anecdotique sachant que le vol de nuit pour un pilote de loisir est interdit.

Auteur: Thomas

Partager cet article sur :

14 commentaires

  1. Comme d’habitudé un pas en avant’ deux pas en arrière, un pas chassé puis une marche recule dans la dignité comme tout fonctionnaire qui se respecte. Finalement, un processus convertible …
    Quant à la formation en vingt questions chez soi, autant envoyer un timbre pour avoir le diplômeplom.
    Le mammouth a une fois de plus fait une fausse couche …

    Répondre
    • Tant mieux,on va surtout pas s’en plaindre, que ça reste comme ça !!!

      Répondre
    • Oui… ou pas…
      La formation en ligne gratuite, obligatoire mais sans limite de tentatives, avec obligation d’avoir le certificat sur soit quand on pilote le drone (hop, en pdf dans la tablette qui sert au retour vidéo pour être sur de ne jamais l’oublier), ça permet surtout d’être sur que les gens sont conscient de ce qu’ils font, de ce qu’ils peuvent faire ou ne pas faire, des risques que représentent un drone, et surtout d’éviter le traditionnel « quoi ? je n’ai pas le droit de foncer avec un drone d’un kilo au milieu des gens dans un parc ? Bah je ne savais pas moi, mais ne vous en faites pas je fais attention même pendant que je rigole avec les copains ».

      Répondre
  2. Bonjour,
    Je possède le brevet de pilote ULM, dois-je repasser un examen pour mon drone Phantom 3,
    Merci

    Répondre
    • Bonjour,

      Si vous souhaitez effectuer des vols en tant que loisir, vous devez effectivement passer la formation en ligne et enregistrer votre drone.

      Bonne journée,

      Répondre
  3. Bonjour vous savez sur quel site faut-il aller pour :
    – Enregistrer le drone
    – Passer ce teste en ligne des septembre ?

    Et que dois-je faire si je veut en faire un commerce ?

    Merci

    Répondre
  4. Ok c bien beau tous ca!mais repousser a quand??????

    Répondre
    • Bonjour,

      La DGAC parlent de septembre 2018, nous espérons que cela sera en place à ce moment là.

      Bonne journée,

      Répondre
  5. Bonjour , j’ai un « Blade Chroma » de 1,2 kg qui clignote déjà de tous ses LED quand à un signal sonore , je n’ai pas encore essayé de le scracher pour le savoir. Bon à priori il est aux normes, mais comment trouver l’identification ? car mis à part la nacelle de caméra CGO3 4K avec émetteur ST-10+ qui porte un numéro avec code barre, il n’y a rien sur le drone lui même. Quelqu’un a t il une idée ?
    Merci par avance

    Répondre
  6. « Cette formation sera obligatoire pour tous les pilotes de drone loisir de plus de 14 ans. Elle se déroulera en ligne ou via une application, de façon gratuite. Accessible dès septembre 2018 »

    Bonjour,
    Ou est on sur ce point là ?

    Cordialement

    Répondre
    • Bonjour,

      Pour le moment ce n’est pas encore mis en application, ça doit sortir courant du mois, nous vous tiendrons informé.

      Bonne journée,

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This