DJI Ronin-SC notre test complet

Cela fait déjà plus d’un mois que nous vous avions présenté le nouveau stabilisateur pour appareils photo de chez DJI : le Ronin-SC. Cette version « compacte », est donc une déclinaison du très connu DJI Ronin-S mais plus léger et réduit en taille. Maintenant que nous l’avons entre nos mains, nous pouvons vous donner nos impressions et les résultats de nos tests !

Déballage et premières impressions

Comme à son habitude, DJI propose un packaging très classe et bien pensé. Le Ronin-SC se trouve dans une valise en polystyrène compressé rigide pour une protection parfaite. Relativement fine, cette petite valise est bien optimisée et sera facile à transporter. La poignée et le format de la valise nous font penser à une pochette d’ordinateur ce qui en fait un élément discret et simple à transporter.

On ne vous le cache pas, lorsque l’on a ouvert la valise, aucune hésitation, même si le Ronin-SC est bien moins cher que son grand frère la qualité du produit est toujours au rendez-vous. Matériaux, finitions, accessoires, on est surpris par la qualité de l’ensemble des éléments pour le prix. On le rappel, le Ronin-SC en version classique est à 359€ contre 499€ pour le Ronin-S Essential Kit et 459€ pour la version Ronin-SC Pro Combo contre 749€ pour le Ronin-S.

Nous avons fait une vidéo vous présentant l’ensemble des éléments que vous retrouvez dans l’emballage du Ronin-SC. Dans cette vidéo c’est la version Pro Combo qui est présentée, il y a donc le système de Follow Focus.

Pour rappel, voici les différences entre la version classique et la version Pro Combo :

Tableau comparatif entre les deux versions DJI Ronin-SC et DJI Ronin-SC Pro Combo

DJI Ronin-SCDJI Ronin-SC Pro Combo
ronin-sc-nacelleNacellex1 x1
ronin-sc-poignee-batteriePoignée BG18 x1 x1
ronin-sc-trepiedExtension de poignée et trépied x1 x1
ronin-sc-supportSupport démontage rapide x1 x1
ronin-sc-elevateur-cameraRehausseur de caméra x1 x1
ronin-sc-malletteMallette de rangement x1 x1
ronin-sc-support-smartphoneSupport smartphone x1 x1
ronin sc support objectif Support pour objectif x1 x1
couvercle port pour Ronin-SCCouvercle port latéralx2 x2
Clé Allen pour Ronin-SCClé Allen x2 x2
ronin sc 1/4" 20Vis 1/4-20x3x3
Vis M4 Ronin SCVis M4x4x4
Câble microUSB pour Ronin-SCCâble microUSB vers UBS -C x1 x1
Câble USB-C pour DJI Ronin SCCâble USB-C vers USB-C x1 x1
Câble USB-CCâble USB-C x1 x1
Adaptateur USB-C vers micro-USBAdaptateur USB-C vers micro-USB x1 x1
Moteur Follow Focus Ronin SCMoteur de Focus x1
Support barre Ronin-SCSupport barre pour moteur de focus x1
Mollette Focus Wheel Ronin-SCMollette de Focus (Focus Wheel) x1
Sangle d'engrenage Focus Sangle d’engrenage Focus x1
Vis 1/4"Vis fixation appareil photo sur platine x6
Câble RSSCâble RSS x1

Pour choisir entre le Ronin-SC classique et le Ronin-SC Pro Combo il faut savoir si vous souhaitez gérer ou non le focus de vos vidéos. Si vous souhaitez gérer le focus depuis le Ronin-SC, vous avez alors deux possibilités. Si votre appareil photo et votre objectif disposent d’un autofocus et sont compatible avec les câbles du Ronin-SC, équipez vous du Ronin-SC et de la molette de focus vendue séparément. Dans le cas où vous n’avez pas d’autofocus ou que les câbles ne sont pas compatibles avec votre appareil, équipez vous du Ronin-SC Pro Combo qui apportera le moteur focus.

Rappel sur les différences avec le Ronin-S

Ronin-S et Ronin-SC

Encore un peu de théorie avant de rentrer dans le vif du sujet, voyons ce qui différencie les deux stabilisateurs.

Tout d’abord, on l’a déjà évoqué, le poids et les dimensions sont les éléments différenciant :

  • Ronin-SC
    • Dimensions une fois replié : environ 38 x 21 cm
    • Poids : 1,1kg
  • Ronin-S
    • Dimensions une fois replié : environ 49 x 23 cm
    • Poids : 1,84kg

La capacité d’emport, qui vous permettra donc d’emporter des appareils plus ou moins légers et plus ou moins équipés :

  • Ronin-SC : 2kg
  • Ronin-S : 3,6kg

L’autonomie, même si elle est sensiblement identique, elle vous permettra de faire vos tournages sans vous soucier de la batterie.

  • Ronin-SC : 11h
  • Ronin-S : 12h

La connexion bluetooth, qui vous permet de relier votre stabilisateur à votre smartphone et de lui donner des fonctions intelligentes.

  • Ronin-SC : Bluetooth 5.0
  • Ronin-S : Bluetooth 4.0

Le suivi intelligent Active Track 3.0 permettant le suivi intelligent automatique d’une personne ou d’un objet et l’option Force Mobile permettant de contrôler les mouvements du Ronin-SC grâce au gyroscope de votre smartphone.

  • Ronin-SC : Fonctions disponibles
  • Ronin-S : Non disponible

Le prix, qui évidemment est un élément à prendre en compte.

  • Ronin-SC : 359€
  • Ronin-S : 499€ en Essential Kit

Pour qui ?

DJI a pensé et conçu ce stabilisateur pour les créateurs de contenus souhaitant un stabilisateur léger et compact. L’idée de DJI n’est donc pas de toucher les professionnels du cinéma mais bien au contraire de satisfaire les amateurs avertis et les semi-professionnels.

Les boitiers hybrides envahissent le marché et séduisent de plus en plus de vidéastes de part leur compacité. Désormais, les qualités vidéos des boitiers hybrides ont fait leurs preuves, notamment avec les dernières fonctions d’autofocus ultra rapide permettant de suivre les yeux intelligemment.

Attention à bien vérifier la compatibilité de votre appareil photo avec le DJI Ronin-SC ! Une liste relativement complète est à retrouver dans le lien précédent.

Prise en main

A l’ouverture de la valise, vous devez procéder à l’activation de votre DJI Ronin-SC. Comme tous les produits DJI, cette procédure est rapide et simple, on peut parler d’une simple inscription qui permet d’activer les fonctions de votre stabilisateur.

Pour les habitués du DJI Ronin-S, la prise en main ne changera pas énormément pour ce qui est de la finition et des habitudes de travail. Ce qui change principalement avec le DJI Ronin-SC est ce côté compact qui permet une prise en main plus simple et surtout moins fatigante. En effet, le poids du stabilisateur additionné à celui de l’appareil photo peut vite peser sur vos bras. Avec le DJI Ronin-SC nous obtenons donc une solution plus légère et plus compacte qui s’adaptera donc mieux à une utilisation sportive ou qui demande tout simplement de la mobilité.

Énorme avantage comparé à la version Ronin-S, le DJI Ronin-SC dispose de verrouillages de moteur très pratiques. En trois clics vous verrouillez l’ensemble des moteurs du Ronin-SC. Pourquoi verrouiller les moteurs ? Et bien simplement pour ranger votre stabilisateur facilement dans un sac ou encore pour vous aider à l’équilibrer. Cela évite que les moteurs « roulent et tournent » lorsque vous souhaitez le ranger. Intelligent, le DJI Ronin-SC passe en mode veille si vous allumez le stabilisateur alors que l’un des moteurs est verrouillé, aucun risque d’abimer votre stabilisateur.

L’équilibrage, c’est là que nous avons été déçus par le Ronin-SC ! En effet, les moteurs étant moins puissants que sur le Ronin-S, l’équilibrage demandé est donc plus précis. Pour les boitiers légers, aucun souci, par contre, dès que vous utilisez une optique trop longue alors cela devient plus compliqué (bien vérifier les compatibilités). Autre souci d’équilibrage, lorsque vous utilisez le support smartphone à placer sur le dessus de votre appareil photo. La technique est légèrement différente et l’équilibrage du stabilisateur aussi à cause du poids du smartphone et de son support. Des moments d’énervements sont à prévoir, soyez patients !

Quid de la stabilisation ?

Une fois l’équilibrage correctement réalisé, nous avons vraiment pu faire de belles images et n’avons pas été déçu par la stabilisation proposée. Le Ronin-SC, malgré ses moteurs moins puissants, dispose d’une stabilisation équivalente au DJI Ronin-S. C’est donc un point très positif, car c’est tout de même ce que nous attendions principalement de ce stabilisateur. Malgré un prix qui pourrait laisser penser que nous perdions en qualité, DJI a réussi à conserver sa qualité de stabilisation. Sur ce point rien à dire, nous sommes séduits.

Nouvelles fonctions

ActiveTrack 3.0

DJI Ronin-SC test Active Track 3.0

Nous vous avions déjà présenté l’Active Track 3.0, cette fonction de suivi de personne ou d’objet permet d’oublier les contraintes du cadrage. Cette fonction sera utile lors de certains tournages qui peuvent être compliqués, notamment si vous êtes sur un terrain escarpé, sur un vélo ou encore bien d’autre situations. L’intelligence logicielle cadrera pour vous le sujet que vous définissez. Plus besoin d’avoir les yeux rivés sur l’écran de l’appareil photo, le cadrage sera toujours réalisé.

Le point important (et contraignant) pour l’utilisation de cette fonction, est le fait de devoir installer son smartphone au dessus de l’appareil photo. Une pince avec un système de cold shoe est fourni pour une compatibilité avec une majorité d’appareils. Jusque là nous étions satisfait de notre Ronin-SC, mais lorsque nous avons commencé à tenter d’équilibrer l’appareil photo équipé d’un smartphone, notre avis a changé … Ok, la fonction Active Track 3.0 peut avoir des avantages, mais elle a un énorme défaut : l’équilibrage avec le smartphone. Le poids ajouté par le smartphone déporte l’ensemble, ce qui rend quasi impossible l’équilibrage (tout dépend du matériel utilisé, mais nous nous sommes arrachés les cheveux). C’est seulement après de nombreux essais que nous avons réussi à équilibrer notre GH5S avec un smartphone.

Nous avons donc pu tester la fonction Active Track 3.0, mais honnêtement nous ne l’utiliserons pas car elle est bien trop compliquée à mettre en place (sauf tournage très très spécifique).

Force Mobile

Encore une fois l’idée est bonne, utiliser le gyroscope d’un smartphone (uniquement iOS pour le moment) pour faire bouger votre Ronin-SC de la même façon. Amenée par le Bluetooth 5.0, Force Mobile est intéressante mais nécessite une configuration complexe pour être exploitée à 100%. On vous explique !

L’application ne renvoyant pas le flux vidéo sur votre smartphone, vous ne pouvez donc pas faire bouger le Ronin-SC à l’aveugle. Vous devez rester derrière votre appareil photo pour avoir un retour vidéo, ou alors utiliser un second smartphone avec un retour vidéo de votre appareil via Wifi. La fonction est donc bien pensée, mais pas simple à mettre en place ou alors pas forcément utile si nous devons rester derrière le Ronin-SC.

Force Mobile avec deux smartphones

C’est donc une fonction que nous trouvons intéressante mais pas forcément utile à première vue. Bien sûr, certains utilisateurs seront intéressés par cette fonction mais nous n’avons pas encore eu ce besoin.

Le Ronin-SC vous correspond ?

Finalement, le Ronin-SC nous plaît pour sa compacité, son poids, ses systèmes de verrouillage et son prix ! Si l’un de ses arguments vous correspond et que votre appareil photo est supporté par le Ronin-SC, alors foncez.

Pour ceux qui possèdent un Ronin-S et qui souhaitent changer uniquement pour les nouvelles fonctionnalités, nous restons sceptique sur l’utilité de ce changement.

Retrouvez tous nos tutos guidés pour maîtriser votre DJI Ronin-SC :

DJI Ronin-SC

à partir de 359€
9

Autonomie

9.5/10

Stabilisation

10.0/10

Poids

10.0/10

Accessoires fournis

9.0/10

Finition

9.0/10

Fonctionnalités

6.5/10

Les plus :

  • Finition irréprochable
  • Compacité et poids
  • Verrouillage des axes
  • Complet en version Pro Combo
  • Application qui fonctionne bien

Les moins :

  • Fonctionnalités intéressantes mais à améliorer
  • Compatibilité à vérifier avant l'achat
  • Equilibrage difficile avec un smartphone
Avatar

Auteur: Thomas

Partager cet article sur :

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Share This