DJI Mavic Air : le test complet en vol

Un design épuré et une conception optimale du DJI Mavic Air

DJI Mavic Air vue de dessus

Une fois en main, le DJI Mavic Air vous séduira c’est certain. Sa conception avec une coque de couleur et des éléments noirs et argents mettent en avant sa très belle finition. Il est donc disponible en trois couleurs, rouge, blanc ou noir, de quoi plaire à tout le monde ! Petite mention pour la couleur rouge qui rappelle celle des plus belles voitures de sport. Pour ceux qui préfèrent la sobriété nous conseillons la version noire qui propose un drone bien moins flashy. Enfin, la version blanche rappellera la couleur des DJI Phantom, ce qui contraste bien avec le reste du corps du DJI Mavic Air.

Premières prise en main du DJI Mavic Air

Ses bras repliables se placent le long du châssis afin de l’épouser parfaitement. Les hélices restent sur les moteurs et contrairement au Mavic Pro, elles ne se replient pas. Elles se fixent avec le système Quick-Release qui permet de faire un simple quart de tour en appuyant pour les fixer ou les enlever. On obtient un drone ultra compact avec une dimension de 16,8 x 8,3 x 4,9 cm (plié) et 16,8 x 18,4 x 6,4 cm (déplié). Lorsque l’on compare face à un smartphone ou un casque audio on se rend vraiment compte de sa compacité ! DJI a d’ailleurs présenté son Mavic Air en le faisant sortir d’une poche. Nous conseillons tout de même de le transporter dans sa pochette qui est incluse, même dans la version standard.

Capteurs DJI Mavic Air

Faisons le tour du drone, à l’avant, on retrouve deux caméras servant de détecteurs d’obstacles et la caméra principale pour l’enregistrement vidéo. Sur les côtés du DJI Mavic Air, rien de spécial, contrairement au Mavic Pro, le port USB et la carte microSD se placent à l’arrière et non sur le côté du drone. On retrouve donc le port USB-C et l’emplacement pour la carte microSD à l’arrière du DJI Mavic Air. Sur ce point nous trouvons la manipulation de la carte microSD loin d’être simple, faites attention de ne pas la perdre en la sortant. Deux autres caméras de détection d’obstacle et une led servant de bouton complètent l’arrière du drone. Sous le drone, vous retrouvez à nouveau deux caméras de détection d’obstacles mais aussi un système infrarouge 3D qui permet au drone de s’orienter et de se stabiliser. L’emplacement de la batterie est lui aussi sous le drone. Le système de fixation donne confiance, la batterie s’enclenche bien lorsqu’elle est en place.

Une caméra stabilisée sur 3 axes

Tout comme son grand frère, le DJI Mavic Air dispose d’une caméra 4K UHD stabilisée sur 3 axes. En revanche, elle est bien plus protégée par le châssis. Cela évitera donc les chocs sur celle-ci lors d’éventuels crashs. Très bon point, le support de fixation de la caméra est bien plus optimisé et simple à mettre. Fini le petit accessoire que l’on glissait à l’arrière de la caméra du Mavic Pro, désormais c’est un bloc qui protège et maintient la caméra en place. Vous ne risquez plus d’abîmer votre caméra pendant le transport. Vous pouvez utiliser des filtres qui remplaceront celui présent sur la caméra. Il suffit de dévisser (en forçant un peu) le filtre d’origine et de venir y placer votre filtre ND, UV ou CPL. Cette manipulation est bien évidemment à réaliser lorsque le drone est éteint, maintenez fermement la caméra puis dévissez le filtre.

Vidéos

En qualité vidéo, le Mavic Air impressionne ! Malgré sa petite taille il permet tout de même de faire des images qualitatives. Filmez en 4K UHD à 30 images par seconde :

  • 4K Ultra HD : 3840 x 2160 24/25/30p
  • 2,7 K : 2720 x 1530 24/25/30/48/50/60p
  • FHD : 1920 x 1080 24/25/30/48/50/60/120p
  • HD : 1280 x 720 24/25/30/48/50/60/120p

Vous l’aurez remarqué, il n’y a pas de 4K 4096×2160 24p comme nous avions sur le DJI Mavic Pro, mais vous retrouvez d’autres éléments intéressants ! Notamment la possibilité de filmer en FullHD à 120 images par seconde ! Vous pourrez donc réaliser des ralentis fluides et sans saccade !

Le débit d’enregistrement de données est amélioré par rapport au DJI Mavic Pro, il est désormais de 100Mb/s contre 60Mb/s auparavant. Ce débit max est utilisé lorsque vous enregistrez en 4K, il faudra donc disposer d’une carte microSD rapide.

Pour vous présenter les capacités du DJI Mavic Air, nous vous avons réalisé une vidéo comparative avec le DJI Mavic Pro. On remarque que le Mavic Air dispose de moins de détails dans l’image, peut être dû à un contraste plus fort. Nous avons mis les images sans retouche dans notre vidéo afin de vous présenter la qualité de sortie.

Photos

Photo prise avec un DJI Mavic Pro

Du côté des photos, le DJI Mavic Air propose plusieurs possibilités d’enregistrement :

  • Photo
  • HDR
  • Rafale 3/5/7 photos
  • Auto Exposure Bracketing : 3/5 photos bracketés à 0,7 EV
  • Interval 2/3/5/7/10/15/20/30/60s

Le capteur de 12MPx permet de faire des images 4/3 en 4056×3040 ou 16/9 en 4056x2280MPx. Très bonne nouvelle, il est possible d’enregistrer en JPEG mais aussi DNG (RAW), cela permettra aux plus experts de retoucher leurs photos en post-production.

Téléchargez les photos non compressées ici :

Mémoire interne

DJI Mavic Air protections d'hélices

Vous ne voyez pas l’intérêt ? Et bien nous oui ! Même si la capacité de la mémoire interne du DJI Mavic Air n’est que de 8Go, sachez qu’elle pourra vous dépanner. En effet, qui n’a jamais eu de problème avec sa carte micro SD ? Un oubli, une carte pleine ou défectueuse, cela arrive malheureusement trop souvent.

Désormais l’enregistrement sera donc possible directement sur le drone. Pour récupérer les images, il suffit d’utiliser le câble USB-C fourni en vous connectant sur un ordinateur. Vous verrez alors apparaître un espace de stockage, comme une clé USB, et vous pourrez y retrouver vos photos et vidéos.

La batterie se trouve en dessous

Batterie DJI Mavic Air

L’autonomie est peut être le seul point négatif que nous trouvons à ce DJI Mavic Air. En effet, l’autonomie se trouve réduite de pratiquement 10 minutes par rapport à son grand frère le DJI Mavic Pro. Il faut bien voir que la taille du drone impose une batterie plus petite et donc avec une capacité moindre.

Lorsque l’on compare avec le Mavic Pro et le Spark, le ratio poids / temps de vol est plutôt correct pour le DJI Mavic Air.

Drone Poids Autonomie
DJI Mavic Air 430 grammes 21 minutes
DJI Mavic Pro 734 grammes 30 minutes
DJI Spark 300 grammes 15 minutes

En théorie, le DJI Mavic Air est capable de voler pendant 21 minutes, mais bien évidemment les conditions météo et les différentes accélérations nous empêchent d’atteindre ce temps.

Lors de notre test, la température extérieure était de -1°C (la neige en témoigne sur nos vidéos) et le vent plutôt léger. Nous avons atteint 15min et 30 secondes de vol avant de faire atterrir le Mavic Air avec 29% de batterie restante. Pendant ce vol, nous avons utilisé les nouvelles fonctions intelligentes Boomerang et Astéroïde, le mode sport et fait quelques prises de vue. L’autonomie est donc au rendez-vous malgré des conditions de vol froides (qui réduisent donc l’autonomie) et un pilotage nerveux, nous sommes plutôt satisfaits de ce résultat.

Chargeur multiple pour DJI Mavic Air

Ayant la possibilité de changer la batterie en quelques secondes, cela n’est vraiment pas un problème. Pour ceux qui souhaitent faire de longs vols, nous conseillons donc l’achat de plusieurs batteries ou tout simplement du pack Fly More Combo qui propose deux batteries supplémentaires.

Une radiocommande fournie d’origine !

Radiocommande WiFi DJI Mavic Air

Énorme avantage face au DJI Spark, le DJI Mavic Air est vendu d’origine avec une radiocommande. Ce n’est ni la radiocommande du Mavic Pro ni celle du Spark ! Tout comme le Spark, elle n’a pas d’écran, ce que vont regretter les possesseurs de DJI Mavic Pro. En effet, l’écran intégré du DJI Mavic Pro était très pratique notamment lorsque vous pilotiez sans smartphone. La radiocommande du DJI Mavic Air reprend donc majoritairement le design de celle du DJI Spark mais avec trois améliorations notoires :

  • La connexion avec le smartphone se fait via un câble se trouvant sur le côté gauche et non via WiFi. Très bon point, cela évite les perturbations du WiFi entre le drone et la radiocommande.
  • Les joysticks sont amovibles et se rangent dans la radiocommande. Plus facile à ranger, pas de casse lors du transport, c’est une amélioration qui peut paraître anodine mais que l’on apprécie.
  • La technologie WiFi est optimisée, nous y reviendrons plus tard mais elle permet d’obtenir une portée théorique de 2km (CE).

Joysticks DJI Mavic Air

Une stabilité bluffante

stabilité DJI Mavic Air

Tout comme son grand frère, le DJI Mavic Air est extrêmement stable ! En extérieur, il s’appuie sur les signaux GPS et GLONASS ce qui le rend ultra précis. Même avec un léger vent, il ne bouge pas. Sur le papier, DJI annonce une résistance au vent allant jusqu’à 38 km/h.

Nous avions bien vu la différence de résistance au vent entre le DJI Mavic Pro et le DJI Spark, mais elle est beaucoup moins flagrante avec le DJI Mavic Air. Lors de notre test, nous avons même conclu que les drones étaient aussi stables l’un que l’autre. Il faudra peut être tenter lorsque le vent sera plus fort afin de voir si une différence apparaît dans ce cas.

Le pilotage à la main avec le Mavic Air

SmartGesture DJI Mavic Air

Fonction gadget ou simplement fun, nous ne savons pas comment la qualifier, mais largement améliorée par rapport au DJI Spark. Non seulement le DJI Mavic Air réagit beaucoup mieux aux mouvements de votre main mais il dispose aussi de nouvelles possibilités pour le piloter.

Pour contrôler votre drone à la main, allez dans les fonctions intelligentes puis choisissez « SmartCapture ». Laissez le drone au sol, il suffira de mettre votre main en avant en l’orientant vers le drone pour le faire décoller. Une fois en vol, le drone reconnait votre main, tendez votre bras avec la paume de votre main face au drone et il la suit en maintenant la distance. Placez vos deux mains paumes face au drone, écartez vos mains et le drone recule, bluffant. C’est fluide et bien géré par le DJI Mavic Air, une fois à quelques mètres vous gardez le contrôle sur le drone c’est vraiment plus réactif que sur le DJI Spark.

DJI Mavic Air SmartGesture

Si vous vous déplacez, le drone vous suit car il aura lancé automatiquement le mode ActiveTrack. Il avance ou recule en fonction de vos mouvements c’est efficace, rien à dire. Les capteurs avants et arrières éviteront les mauvaises manœuvres ce qui est rassurant. Depuis l’application DJI GO 4 une option permet notamment d’empêcher le drone de reculer si vous avancez vers lui.

Le déclenchement des photos et vidéos est lui aussi faisable par des gestes, faites signe avec deux doigts vers l’avant (comme les motards) pour lancer une photo. Les leds avant du DJI Mavic Air vont se mettre à clignoter rapidement afin de vous indiquer que la consigne est bien reçue et que le compte à rebours est lancé, faites votre plus beau sourire ! Pour les vidéos, formez un rectangle avec vos doigts devant votre visage puis écartez vos mains. La vidéo se déclenche jusqu’à ce que vous fassiez la même procédure. Bien évidemment, même en mode SmartGesture vous pourrez contrôler les vidéos et photos depuis votre smartphone ou depuis la radiocommande.

Pour ramener le drone vers vous, placez vos deux mains vers l’avant, le Mavic Air arrive donc à 1m50 de vous et s’immobilise. Pour le faire atterrir, tendez une main vers lui puis baissez le bras. Il va donc lancer un atterrissage automatique.

Honnêtement nous ne sommes pas des grands amateurs de cette fonctionnalité car nous l’utilisons très peu. Mais nous avouons qu’elle nous a bluffés et qu’elle s’améliore énormément par rapport au DJI Spark.

Une portée largement suffisante

Radiocommande DJI Mavic Air

Beaucoup de critiques ont été faites lorsque DJI a annoncé que le DJI Mavic Air utilisait le WiFi. Effectivement, nous espérions tous que la technologie OcuSync serai présente mais finalement c’est du WiFi dit « Enhanced ». Mais encore ? C’est donc un WiFi amélioré qui est proposé par le Mavic Air, et cela se voit lorsque l’on compare face au DJI Spark ! La qualité du retour et la portée sont bien supérieurs, notamment grâce aux antennes WiFi placées verticalement sur les trains d’atterrissage avant du DJI Mavic Air.

Capable de changer entre les bandes de fréquences 2,4GHz et 5,8GHz, le DJI Mavic Air utilisera la bande la moins perturbée et la plus adaptée. Bien sûr, vous gardez le contrôle sur ce paramètre, il est possible d’utiliser l’une ou l’autre bande.

La porté annoncée en utilisant la radiocommande est de 2km, nous n’avons pas fait le test mais nos confrères d’Helicomicro nous montrent que le DJI Mavic Air tient ses promesses ! Nous rappelons qu’en France il est obligatoire de garder son drone à vue, donc vous ne pourrez pas dépasser les quelques centaines de mètres. Lors de notre test, seuls quelques ralentissements se sont fait sentir lorsque nous sommes passés derrières des obstacles mais rien ne nous empêchant de piloter. L’expérience de vol en reste très agréable.

Boomerang et Astéroïde les nouveaux modes du Mavic Air

DJI Mavic Air Asteroide

 

Deux nouvelles fonctions sont présentes : Boomerang et Astéroïde, nous vous les avons présentés dans notre article « Mavic Air: les modes Boomerang et Astéroïde » ! Notre test nous montre encore une fois que ces deux fonctions sont très bien faites, un simple clic et le drone lance son parcours automatiquement.

Astéroïde propose un effet 3D qui est vraiment bien réalisé, les images s’alignent bien. Même si à première vue cela paraît gadget, cette petite séquence pourra servir d’intro ou d’outro dans votre montage. Le drone décolle à environ 30 mètres d’altitude et s’éloigne d’environ 40 mètres, il faut donc faire attention à ce qu’aucun obstacle se trouve sur la trajectoire du drone. Une fois en stationnaire il va enregistrer une série de photo à 360°, sauf au dessus de lui bien évidemment.

La fonction Boomerang permet de faire une cinématique plutôt intéressante avec un parcours formant une ellipse. Le DJI Mavic Air commence face à vous et vous garde dans le centre du champs de vision tout en passant derrière vous. Certain dirons qu’il est possible de faire soi-même la manipulation mais honnêtement on apprécie que le DJI Mavic Air le face automatiquement.

 

 DJI Mavic Air DJI

Mavic Air

à partir de 849 €

Toute la gamme DJI Mavic Air

Articles récents en rapport avec DJI : 

DJI Mavic Air

à partir de 849€
9.1

Autonomie

8.0/10

Qualité vidéo de la caméra

9.0/10

Fonctionnalités automatiques

9.5/10

Capacités techniques

9.5/10

Finition

10.0/10

Accessoires compatibles

9.0/10

Retour vidéo

9.0/10

Rapport qualité/prix

9.0/10

Les plus :

  • Compacité
  • Design
  • Modes Boomerang et Astéroïde
  • Contrôle à la main
  • Stabilité
  • 4K 30im/s
  • Débit de 100Mb/s

Les moins :

  • Autonomie
  • Portée inférieure au Mavic Pro
  • Pas de technologie OcuSync mais WiFi

Auteur: Thomas

Partager cet article sur :

40 commentaires

  1. Bonjour, Il me semblait que le champ de vision de la caméra était plus large sur le Mavic air, sur la vidéo c’est l’inverse…
    Les drones n’étaient pas au même niveau, ou il y a une inversion des séquences ?
    Merci

    Répondre
    • Bonjour Stéphane,

      Effectivement le champs de vision de la caméra du Mavic Air est légèrement supérieur à celui du Mavic Pro.
      Nous n’avons pas inversé les séquences, les deux drones n’étaient tout simplement pas parfaitement alignés. Le but étant principalement de comparer la qualité vidéo.

      Bonne journée,

      Répondre
  2. DJI Go n’est pas en français sur Android dommage cordialement

    Répondre
    • Bonjour,

      Effectivement cela est dommage, seuls les possesseurs de smartphones et tablettes iOS disposent d’une version en français.

      Bonne journée,

      Répondre
  3. Les images raw en exemples ne fonctionnent pas.

    Répondre
    • Bonjour Sophie,

      Merci pour votre retour, je viens de faire la modification, elles sont à nouveau disponibles.

      Bonne journée,

      Répondre
  4. Bonjour, je suis étonné de ne pas voir le ode boomerang et astéroïdes.
    Faut il passer sur une résolution particulière ou faire une mise à jour?

    Répondre
    • Bonjour,

      Je pense qu’il faut réaliser les mises à jour !

      Bonne journée,

      Répondre
    • Les différents modes Quickshots (dont les nouveaux Boomerang et Asteroid) sont montrés dans l’introduction de mon test complet ici : http://www.youtube.com/watch?v=hOwZdiJXbxc pour ceux que ça pourrait intéresser. 😉

      Répondre
  5. Bien mais comme pour le Spark, ces nouvelles générations de drones Dji n’ont pas la fonction Waypoint. Et ils bloquent les développeurs comme Litchi…
    Cette limitation actuelle qui est incompréhensible car tout l’équipement électronique y est !?
    J’espère que c’est une politique commerciale de Dji pour prévoir facilement des évolutions dans quelques mois ou un an! Je n’achèterai qu’à cette évolution.

    Merci de vos bons tests…

    Répondre
    • Bonjour,

      Effectivement le mode Waypoints n’est pas présent sur le Mavic Air. Nous espérons aussi le voir arriver un jour.

      Bonne journée,

      Répondre
    • C’est bon et assez rapidement fait ces derniers jours. LITCHI annonce les fonctions dont waypoint… Pour le Mavic Air.
      Donc à tester… Ce devrait être à priori bon comme pour les phantoms.
      On devrait pouvoir palier pour certains usages les pertes de la transmission Wi Fi, même à faibles distances, transmission Wi Fi de basse qualité par rapport aux phantoms…
      Il ne reste plus que le SPARK à mettre aussi à jour par Dji pour ces fonctions.

      Répondre
  6. Bonjour
    Mon Mavic air ne veux plus décoller à par en mode automatique de plus impossible de le commander quand il est en vole avec la télécommande ( je peux juste contrôler la nacelle)
    J’ai essayé en wifi avec mon smartphone et il ne le détecte même pas.
    J’ai l’impression que cela vient des dernières mises à jour.
    Que faire ?
    Merci de votre réponse

    Répondre
    • Guillaume

      Bonjour Arthur,
      Votre radiocommande est-elle bien bindée à votre Mavic Air ?
      N’êtes vous dans un mode spécifique ?

      Répondre
      • Merci pour votre réponse
        Je vais essayer de binder ma commande encore une fois pour voir
        Je vous tiens au courant
        Merci

        Répondre
  7. re
    il fonctionne, je me suis planté dans un mode custon
    Merci a vous

    Répondre
    • Guillaume

      Au plaisir 🙂 En mode Gesture non ?

      Répondre
  8. bonjour

    je n’arrive pas à défaire le filtre d’origine pour installer un autre filtre.

    Vous avez fait comment pour pas tout casser ?

    Répondre
    • Bonjour Marc,

      Effectivement le filtre d’origine peu être difficile à dévisser. Il faut maintenir la caméra d’une main et dévisser le filtre d’une autre. Allez-y avec prudence et vous y arriverez sans problème.

      Bonne journée,

      Répondre
  9. je viens de me l’offrir et j’en suis très satisfait. le mavic air concentre toutes les qualités notamment en vidéo. son seul défaut est d’être un poil bruyant ce qui n’a guère d’importance.

    Répondre
    • Bonjour,

      Merci de votre retour d’expérience !

      Bon vols !

      Répondre
  10. Bonsoir
    Tout nouveau possesseur dun mavic air qui na pas encore vole je rencontre un probleme pour inserer la carte sd
    Celle ci ne senfonce pas completement meme en poussant au maximum et donc elle nest pas reconnue par le mavic
    Je suis un peu perdu a vrai dire
    Peut etre pourriez vous mexpliquer
    Merci par avance

    Répondre
    • Bonjour Bertrand,

      Vous êtes certain de la mettre dans le bon sens ? Il faut normalement appuyer à fond pour entendre un clic.

      Bonne journée,

      Répondre
      • Bonsoir
        Je linsere avec la puce sur le dessus donc visible mais pas de clic meme en poussant a fond
        Elle ressort un peu de louverture
        Merci de votre reponse

        Répondre
        • Bonjour Bertrand,

          Elle ressort effectivement légèrement mais doit être maintenue dans son emplacement. Avez-vous essayé avec une autre carte mémoire ?

          Bonne journée,

          Répondre
  11. Bonjour
    Finalement la carte memoire sest inseree correctement
    Merdi de vos conseils
    Bonne journee

    Répondre
  12. bonjour
    ou trouver des pièces rechange pour la radiocommande du Mavic Air (câble de liaison wifi, petite piece qui maintien la prise du telephone)
    et a quand un DJI Go en Français pour le crystalsky?
    bonne journee

    Répondre
      • La version Française Plutôt pour IOS et non pas Android dû moins c’est ce que je lis partout.

        Répondre
        • Bonjour Bruno,

          Effectivement c’est une erreur de ma part, ce sont bien les smartphones iOS qui disposent de la version française.

          Bonne journée,

          Répondre
  13. Bonjour,

    Je possède depuis ce printemps ce Mavic Air.
    Beaucoup de qualités mais je lui trouve 2 gros défauts :
    1 – la robustesse de la transmission : plusieurs pertes de connexion qui ont déclenché un « Return to Home ». Grosses frayeurs mais ouf, tout s’est bien terminé.

    2- il est très bruyant !! On l’entend avant de le voir. Contrairement au « Pro » que l’on voit avant de l’entendre… (bon je force un peu le trait mais ce n’est pas loin de la réalité)

    Concernant ces 2 points, avez-vous des remarques ?? Est-il par exemple prévu des hélices plus silencieuses ??

    Merci pour votre retour !!

    Répondre
    • Bonjour,

      Les pertes de connexion peuvent être corrigées avec une calibration du compas. Nous n’avons quasiment jamais eu de perte de connexion lors de nos tests, vous vous trouvez certainement dans une zone avec de nombreuses sources de perturbations ? Placez-vous correctement les antennes de la radiocommande ?

      Pour le bruit, la différence mesurée est pourtant infime entre le Mavic Pro et le Mavic Air. Le son étant plus aigu, cela vous donne peut être l’impression de l’entendre de plus loin.

      Bonne journée,

      Répondre
      • Merci pour votre réponse rapide.

        J’étais en montagne, donc bien loin d’une quelconque perturbation (enfin je pense). Les antennes sont orientées perpendiculairement à la direction dasn laquelle est le drone. Je vais donc refaire une calibration voir ce que cela peut donner, merci pour le tuyaux !!

        Concernant le bruit : les mesures de db sont une chose mais n’ont à mon sens pas de grand intérêt. Ce qui compte c’est ce que nous entendons. Après avoir fais voler le Mavic Air pendant plusieurs heures, j’ai pu me rendre compte que le Pro était bien plus discret en un seul « coup d’oreille ».

        Donc si DJI nous sort des hélices plus silencieuses, j’achète tout de suite !!

        Répondre
        • Bonjour,

          Effectivement les conditions semblent plus que favorable. Tentez la calibration du compas et revenez vers moi.

          C’est tout à fait ce que je voulais dire, le son n’est pas plus fort mais différent. Pour le moment il n’y a pas d’hélice silencieuse proposée.

          Bonne journée,

          Répondre
  14. Quelle est la distance maximal verticale et horizontale du Mavic Air. Je compte peut être m’en acheté un bientôt.. Y’a t’il la fonction qui permet au drone de revenir au point de départ en cas de perte de liaison?
    Et pour finir est-t’il possible de shooter en RAW, car je fais beaucoup de retouche photo et le RAW permet beaucoup plus de possibilités de retouches.

    Merci par avance, si vous avez d’autre remarques à faire un novice pas encore équipé d’un drone je suis preneur.

    Répondre
    • Bonjour Benjamin,

      La portée annoncée est de 2km, mais sachez qu’en France il est obligatoire de garder votre drone à vue. Ensuite, vous êtes limité à une hauteur de vol de 150m par rapport au sol, mais le Mavic Air peut voler jusqu’à 5000m au dessus du niveau de la mer.
      Le retour au point de départ est bien évidemment présent, que ce soit en cas de batterie faible ou de perte de signal.
      Pour le RAW, il est aussi disponible sous un format appelé DNG.

      Une remarque, ce drone est certainement le meilleur rapport performance/compacité, je le conseille sans hésiter.

      Bonne journée,

      Répondre
      • bonjour a vous Thomas, je n’ai pas bien compris, le retour du drone se fait une fois la liaison rompue avec le signal de la télécommande et en de faiblesse de la batterie, laquelle celle du drone ou de la télécommande?
        merci pour votre retour.

        Répondre
        • Théau

          Bonjour Kassyl,

          Le RTH peut être déclenché selon 3 scénarios :

        • _ Déclenchement manuel depuis la radiocommande ou l’application DJI GO4
        • _ Déclenchement automatique suite à la perte de liaison entre le drone et sa radiocommande. Ce type de RTH est aussi appelé « Failsafe ».
        • _ Déclenchement automatique en fonction du niveau de batterie du drone
        • Bonne journée,

          Théau,

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This