COVID-19 : interdiction de voler en drone pendant le confinement

Ce que dit la DGAC :

Communiqué DGAC COVID-19

La Direction Générale de l’Aviation Civile, DGAC, a publié samedi 21 mars 2020 un communiqué court mais précis à propos des vols de loisirs ou sportifs. Après avoir rappelé les règles imposées par Emmanuel Macron liées aux déplacements, la DGAC est claire : « Tout déplacement en vue de réaliser un vol de loisir ou d’activité sportive est interdit. Ainsi les vols en question sont de facto impossibles, notamment, les vols solo, d’instruction, d’entrainement, de baptême ou de découverte. »

La DGAC ne parle évidemment pas uniquement des drones de loisirs, mais aussi des autres moyens de voler. C’est toute l’aviation légère et sportive qui est concernée par cette interdiction. Des cas de vols de loisirs ont été constatés d’après les autorités, ce qui est regrettable et ne va pas dans le sens du confinement demandé par le gouvernement. La DGAC mentionne dans son communiqué qu’elle attend : « L’exemplarité de l’aviation légère et sportive est attendue dans cette crise sanitaire avec un respect rigoureux de l’interdiction rappelée ci-dessus dont tout manquement est punissable et négatif pour toute la communauté aéronautique. »

Les équipes studioSPORT comptent sur votre sérieux et votre respect de ces règles en restant tout simplement chez vous pendant cette période de confinement.

Voler et s’amuser en intérieur ?

L’utilisation d’un drone peut toutefois être faite en intérieur, nous pensons notamment aux très petits drones de course (nanoracer, tinywhoop), à la voiture FPV Interceptor ou encore aux DJI Tello et DJI Robomaster S1. De quoi vous occuper mais aussi amuser et instruire vos enfants. Bien sûr il faudra accompagner les plus jeunes, mais cela permettra notamment d’apprendre les bases de la programmation avec les DJI Tello et DJI Robomaster S1.

Pour ceux qui souhaitent se former et piloter de façon virtuelle, vous pouvez toujours utiliser un simulateur de vol comme LiftOff ou encore AeroSimRC.

Bon courage à tous, les équipes studioSPORT restent mobilisées mais pensent avant tout à votre santé et à celle de vos proches.

Avatar

Auteur: Thomas

Partager cet article sur :
S’abonner
Notifier de
guest
22 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires intégrés
Voir tous les commentaires
Pit

Peut on voler depuis son balcon ?

jose

Bonjour,
J’habite en dernière étage et j’ai une terrasse de 100m2, je pourrais voler sans sortir de la projection de ma terrasse. Je suis en dehors de CTR.
Merci

François

Peut-on voler dans son jardin ?

Michel

Bonjour, je suis enregistré auprès de la DGAC avec mon drone phantom 4 pro et j’ai passé mon certificat en ligne, mais je n’ai reçu aucune restriction de la DGAC concernant les vols, si je n’avais pas lu votre article je ne serai pas au courant, alors que faire !!!!!
Merci de votre réponse.
Bien cordialement.
Michel

Michel

Bonjour,
Merci pour votre renseignement, mais je ne l’utilise pas en professionnel, seulement en privé en loisirs.
Bonne journée.

Olivier MINNE

Bonjour Michel, Étant titulaire du BTULM et de la DNC, je me considère dans le même catégorie que vous, c a d professionnelle. Si Alpha tango ou la DSAC ne vous a envoyé aucun message, vous pouvez considérez que vous n avez aucune interdiction, mise à part de rester chez vous bien entendu. Je viens de voir une vidéo de France 3 qui survolé la ville de Lyon, vide de ses rues. Eux ils ont le droit de le faire pépère et nous on ne devrait pas voler alors que nous sommes professionnels autant qu’eux? Moi personnellement j’en ai r…… Lire la suite »

Philippe Lepretre

Au lieu de bloquer les drones server vous en il y a des centaines de droneurs permis loisirs ou professionnel qui peuvent rendre services nous sommes tous enregistré à la DGAC ce servir de nous et un bien pour la population

David

Bonjour. Si je vol depuis mon jardin. Puis je voler au alentour de ma propriété ? je suis en zone verte et au tour de moi ce n’est que des champs car Je suis en campagne.
Merci

Phiche

Bonjour, Au passage, ce communiqué de presse a été publié dans la rubrique « Aviation légère » et non dans la rubrique drone. La seule publication de la DGAC concernant les drones, porte sur les activités particulières en mentionnant que chaque déclaration de vol sera appréciée localement par la préfecture. Ici on ne parle bien sur que du scénario S3 soumis à déclaration. Quand au S1 et S2 dans le cas d’une activité pro il n’est rien mentionné, j’en déduis donc que l’activité peut se dérouler en respectant les règles liées à l’activité et les gestes barrières. Pour le loisir, il n’est… Lire la suite »

Daniel TECHER

Bonjour,
Mon jardin fait 800m2, j’ai des voisins de chaques côté, ayant plusieurs drones dont certains étaient en panne, je fais des réparations et des tests (en restant dans ma propriété) plus qu’autre chose.
Cependant, j’ai un voisin avec qui je suis continuellement en conflit (pour d’autres choses). Celui-ci m’à dit d’arrêter immédiatement avec mes drones et qu’il ne voulait plus « voir ces trucs voler »… Etc qu’il avait fait des vidéos de mes vols.
Est ce que je risques quelque chose si je fais a nouveau voler un drone dans mon jardin ?

Merci !

Bruno

Bonjour,

Je suis entrepreneur, je devais réaliser une mission (activité particulière) dans Paris fin mars; j’ai reçu l’accord de l’aviation civile mais je n’ai reçu aucune réponse de la préfecture de Police de Paris – le confinement est arrivé à ce moment là. Ils ne répondent pas au téléphone, ni aux courriels. Pourtant AlphaTango fonctionne bien.

Je souhaiterai savoir si d’autres entreprises ont posé des missions dans Paris et ont reçu l’autorisation de la Préfecture de Paris.

Merci

Bruno

veline

Bonjour,
Je suis dans le même cas. Qu’avez-vous fait du coup ?

Philche

Extrait du mail reçu ce jour de la DGAC concernant l’application de la nouvelle réglementation Européenne qui est repoussée au 1er Janvier 2021 **************************** Pour les vols professionnels, en activités particulières ou d’expérimentation Si un exploitant n’a pas la possibilité de réaliser son activité en télétravail (ce qui sera le cas pour un exploitant pour lequel le drone est l’activité professionnelle principale, ou un élément essentiel du bon déroulement de son activité professionnelle principale), il a le droit de continuer à réaliser des vols de drones, moyennant le respect des mesures habituelles de confinement, comme la distanciation sociale, la protection… Lire la suite »

angi

bonjour est ce que je peut voler dans mon jardin avec un dji mavic mini ? je suis en zone rouge mais dans ma propriété . merci d avance

Cedric

Je suis dans le meme cas, chez mes parents, zone rouge totale, mais terrain de 1300 m2 avec voisins a droite et a gauche. Donc a priori, impossible de voler ailleurs de dans le jardin, et a altitude ne permettant pas d’avoir vu chez les voisins….

22
0
N'hésitez pas à nous laisser un commentairex