Tuto DJI: assurer un Return To Home sécurisé

Que ce soit en cas de dysfonctionnement du système, d’une batterie faible ou tout simplement pour assurer un retour automatique facilement, le mode RTH des drones DJI s’avère être une fonction très utile. Mais pour pouvoir en profiter en toute sécurité, il est primordial de bien connaître ses caractéristiques pour pouvoir l’utiliser au mieux, et surtout sans danger.

Paramétrer son Return To Home sur DJI Go

Il sera primordial de bien gérer les réglages du RTH sur DJI Go (ou DJI Go 4). En tout premier lieu, il faudra donc vérifier quelques points important en fonction de votre environnement et de vos conditions de vol en général. Il sera donc important de vérifier:

    • Activation du positionnement de la vision, qui est nécessaire pour effectuer un atterrissage contrôlé grâce aux capteurs. Le seul cas de figure ou vous pourrez le désactiver, sera lorsque vous volerez au dessus de l’eau ou d’une quelconque autre surface réflective.
    • Protection d’atterrissage: une fonction très utile puisqu’elle permettra à votre appareil de scanner le sol et s’assurer que ce dernier sois optimal pour un atterrissage réussi. Si le sol n’est pas adapté, le drone cherchera automatiquement un autre point d’atterrissage.
    • Atterrissage de précision: cette fonction permettra un RTH ultra précis grâce à une photo de la zone de décollage prise au préalable. Lors de son atterrissage automatique, le drone comparera donc la zone avec la photo du décollage, pour un retour précis.
    • Détection d’obstacles du RTH: lors d’un vol de RTH, votre drone pourra alors automatiquement détecter les obstacles sur sa route et les éviter aisément, sans que vous ayez à manipuler quoi que ce soit.

Le RTH « batterie faible »

Ce RTH sera sollicité lorsque la batterie de votre drone sera trop faible pour continuer à voler. Pour éviter un éventuel crash de l’appareil, DJI Go vous informera donc qu’un RTH est nécessaire et si aucune réponse de votre part est indiquée, le drone effectuera son retour au bout de 10 secondes, à la hauteur indiquée au préalable. Si la batterie est vraiment trop faible pour assurer son retour complet, le drone se posera de lui même pour éviter un crash.

Le RTH « intelligent »

Le RTH intelligent est tout simplement la fonction RTH que vous activerez quand bon vous semble, sans aucune urgence en particulier. Il pourra être arrêté quand bon vous semble lors de son parcours grâce au bouton Flight Pause de la radiocommande ou alors via l’application avec le bouton Stop. Souvenez-vous également que si votre drone se trouve à moins de 20 mètres de vous lorsque vous appuyez sur le bouton RTH, il atterrira exactement là où il se trouve.

Le RTH « d’urgence »

Cette fonction d’urgence interviendra si vous perdez le signal de votre drone pendant au moins 3 secondes si vous pilotez en radiocommande ou 20 secondes si vous le pilotez en Wi-Fi. Selon les paramètres que vous aurez sélectionnés, cette fonction d’urgence pourra agir de 3 manières différentes.

Premièrement, un RTH classique pourra débuter jusqu’à recouvrer le signal entre votre commande et le drone (une fois la commande récupérée, vous pourrez annuler le RTH). Deuxièmement, la fonction Hover immobilisera votre drone dans les airs pour que vous puissiez vous rapprocher de lui et retrouver le signal. Si toutefois la fonction « RTH batterie faible » est enclenchée, il reviendra de lui même ou atterrira. Et enfin, vous pourrez également régler votre drone pour qu’il atterrisse directement en cas de problème.

Comment utiliser cette fonction au mieux ?

Utiliser au mieux le RTH sur son drone DJI

Pour optimiser l’utilisation du RTH DJI, il vous faudra d’abord configurer votre Home Point. Le Home point est simplement l’endroit que vous aurez choisi pour faire atterrir votre drone, que ce soit un point précis comme son point de décollage ou alors en fonction de votre position en venant atterrir à l’endroit où se trouve la radiocommande. Il faudra aussi veiller à régler l’altitude du RTH. L’altitude est de base réglée à 100 mètres mais si votre environnement possède des obstacles plus grands il est préférable d’augmenter la hauteur du retour automatique.

DJI Spark, un cas particulier

RTH DJI Spark particularités

Quand on enclenche le RTH du DJI Spark, si ce dernier se trouve entre 3 et 20 mètres de son point d’origine, il atterrira en RTH avec une option d’altitude personnalisable. Si vous activez cette option, le drone montera à 2.5 mètres pour effectuer son RTH. Si ce dernier se trouvait déjà plus haut que 2.5 mètres, alors son altitude sera inchangée.

A savoir également: si votre Spark entame un RTH à plus de 100 mètres de son Home Point, la détection d’obstacle ne sera pas active. A moins de 100 mètres, la détection d’obstacles s’activera donc d’elle même.

 

Articles récents en rapport avec DJI : 

Louis

Auteur: Louis

Partager cet article sur :

6 commentaires

  1. Merci beaucoup pour cette article qui ma sauver la vie !

    Répondre
  2. bonjours
    drone spark me suivait en voiture avec mon iphone et dun coup il est monter et je lai plus revue ….. que faire

    Répondre
    • Lorsqu’il monte comme cela, il effectue un RTH, c’est à dire qu’il est revenu au point de décollage du drône.
      Le RTH ne signifie pas retour au smartphone mais vraiment retour au point de décollage.

      Répondre
    • Guillaume

      Bonjour Doche,
      Il est assez probable que votre drone ait fait un RTH. Avez-vous vérifié où le homepoint était fixé ?

      Répondre
  3. Bonjour à tous

    Je suis novice et avant de faire partir mon Mavic PRO trop loin je sollicite votre aide pour quelques précisions sur le RTH.(je vais utiliser des valeurs max bien qu’elles soient interdites en France car ce sont des cas théoriques.)

    Imaginez que je paramètre mon altitude RTH a 200m pour avoir de la marge et être certain de ne pas heurter d’arbres.
    S’agit-il de l’altitude au sol ou de l’altitude par rapport au point de départ ?

    exemple /
    je fais décoller mon drone dans un vallon au pied d’une colline de 490m dont le sommet nu est entouré d’une barrière d’arbres de 9m.
    je décolle verticalement et j’arrive a 500 m en limite d’altitude puis j’avance vers le sommet de la colline au raz de la cime des arbres, je les passe et je descend de 5m. sur le plateau.
    (je suis à +495m V de mon point de départ / à 5m du sol / à 4m sous le sommet des arbres)

    j’entame un RTH, que se passe t’il concrètement ?

    Que ce passe t’il dans le cas inverse ? (si je décolle du plateau, dépasse les arbres, descend dans le vallon et entame un RTH)

    Répondre
    • Bonjour Julien,

      La logique est simple, il faut toujours définir une altitude de RTH plus haute que l’ensemble des obstacles qui vous entourent.

      Bonne journée,

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This