Sélectionner une page

Test du drone HGLRC Rekon 3 nano : une Li-Ion volante !

Test du drone HGLRC Rekon 3 nano : une Li-Ion volante !

Le Rekon 3 Nano de HGLRC se démarque des drones FPV du moment par le fait qu’il faut l’alimenter avec une unique batterie li-ion 18650. Conçu principalement pour faire du vol long range, cette frame est tout aussi adaptée à du freestyle. La technologie des batteries li-ion permet de ne pas tirer beaucoup d’ampères comparé à une batterie au lithium polymère (LiPo) qui en demande davantage. Le drone consomme donc moins mais propose aussi moins d’accélération franche (retour de gaz après une figure par exemple).

Ce drone embarque donc un contrôleur de vol FC AIO (All in One) Zeus avec un ESC intégré de 5A et un émetteur vidéo Zeus nano réglable de 25 à 300 mW pour transmettre les images de la caméra Caddx Ant. Les moteurs sont des Rekon 1202.5 de 11600 Kv couplé à des hélices bipales 3018 de chez Gemfan.

Unboxing

A l’ouverture de la boîte on retrouve le drone dans une mousse ainsi que deux jeux d’hélices. Il y a la prise du récepteur qui dépasse pour brancher le récepteur de votre choix. Les finitions sont belles et les bras en carbone bien résistants. La li-ion (non-fournie) se clipse bien, il est ainsi compliqué de la sortir avec les doigts, donc elle ne risque pas de bouger en vol.

Pour ce test j’ai monté un récepteur R-XSR de FrSky sur le drone. J’ai paramétré les voies sur Betaflight mais on peut aussi passer par l’adaptateur SpeedyBee via WiFi sur smartphone. J’ai chargé deux types de batteries li-ion : des Sony VTC6 3000mAh et deux EFEST 3500mAh pour voir un éventuel changement d’autonomie entre les deux modèles.

Tests en vol du Rekon 3 Nano

Un petit décollage en intérieur pour vérifier que tout est bien monté et calibré. Tout est bon, on peut aller sur un spot en plein air pour pousser la machine un peu plus loin. Une fois le beau temps revenu sur notre Normandie, je me suis installé dans un petit spot sympa pour tester la machine. Arrivé sur place c’est super facile, on branche et on décolle, je commence par un petit tour en mode Stabilisé pour voir comment le drone réagit avant de passer en mode Accro.

Le drone vole proprement et faire des petits tours de terrain est sympathique, il est capable d’aller assez vite pour un petit 1S. Comme c’est un 1S et qu’il carbure au li-ion, le drone n’a pas beaucoup de reprise de gaz ce qui peut jouer des tours sur la fin de la batterie. Ça n’a pas loupé, à la fin de mon vol, je n’ai pas réussi à monter assez vite et j’ai heurté un rebord en béton, la frame est intacte mais la lentille de la caméra a cassé. Retour à la maison plus vite que prévu, changement de la caméra Caddx Ant, deux vis et un connecteur, c’était rapide. Je décolle de nouveau pour continuer ce test.

Voici les résultats de mes tests en terme d’autonomie selon les deux modèles de batteries testées :

Type de volSony VTC6 3000mAh 20AEFEST 3500mAh 10A
Vol stabilisé (tranquille)15’20’’9’30”
Vol accro (un peu plus sportif)13’50’’non testé
Ce sont les résultats de mes vols à titre informatif mais les résultats peuvent varier en fonction de la batterie et du vent ou tout autre paramètre propre au lieu où vous volez.

Le drone consomme entre 12A et 13A selon votre type du vol. La batterie Sony VTC 6 est bien capable de les fournir mais la EFEST a eu un peu plus de mal et c’est pour ça qu’elle s’est coupée car elle n’était plus capable de fournir le courant. Je n’ai donc pas fait plus de tests avec la EFEST.

Conclusion

Pour conclure, ce petit drone 3 pouces est très facile à emporter où on veut, les batteries li-ion peuvent être transportées plus facilement que les LiPo. Ce Rekon 3 permet de voler en cruising pendant un bon bout de temps, ce qui permet de se balader assez loin et de visiter sous un autre angle de vue les différents espaces de vol. Sa taille lui permet de se faufiler partout contrairement à un 7 pouces long range. Si vous aimez voler tranquillement et longtemps, ce drone est fait pour vous.

Cette petite machine va rester pas trop loin pour aller faire de la reconnaissance de terrain avant d’aller voler en 5 pouces ou encore initier des gens sans leur mettre la tête à l’envers dans un masque. J’irai refaire des balades sur des chemins comme une sortie quad en VR ou je pourrais même prendre un peu de hauteur pour admirer les paysages.


Le drone Rekon 3 Nano du fabricant HGLRC est à retrouver sur notre site au tarif de 167,90€. Pour ce prix, vous recevrez la version PNP (sans récepteur) assemblée. Il vous suffira d’ajouter le récepteur de votre choix pour pouvoir le piloter avec votre radiocommande habituelle. Il est également possible de ne commander que le châssis Rekon 3 Nano et monter votre propre quad avec les composants de votre choix.

HGLRC Rekon 3 Nano

167,90 €
7.1

Compacité

9.0/10

Autonomie

9.0/10

Résistance

6.5/10

Accélération

4.0/10

Les plus :

  • Petit format (3 pouces)
  • Batterie li-ion facile à stocker/charger
  • Longue autonomie

Les moins :

  • Pas de grosse accélération possible
  • Batterie s'éjecte en crash

Inscrivez vous à notre newsletter

Email*
Recevoir les derniers articles du blog chaque mois *
Recevoir les newsletters studioSPORT (nouveautés, promos…) *

A propos de l'auteur

Articles en rapport :

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires intégrés
Voir tous les commentaires
Laurent

Du vol « long range » ? Quel intérêt en France et Europe où on nous oblige de voler à vue… #FlySafe 😉
Laurent

Thomas

Bonjour Laurent,

Vous avez bien raison, nous n’avons jamais dit de voler hors vue ! Mais il faut noter un autre point positif des drones « long range », leur grande autonomie.

Bonne journée,

2
0
N'hésitez pas à nous laisser un commentairex