Sélectionner une page

Le RaceWhoop, notre présentation !

Le RaceWhoop, notre présentation !

« C’est quoi ça ? Une sorte de cinewhoop avec de gros moteurs pour faire du freestyle ou de la race ? Ça va voler comme une patate, ça marchera jamais ! » Quand j’ai vu sortir cette nouveauté sur les réseaux, je n’étais pas du tout convaincu par le Racewhoop ! Mais on peut se tromper et force est de constater que le concept de Free Zillion fonctionne plutôt pas mal !

Donc c’est quoi un Racewhoop ?

HGLRC RaceWhoop30 présentation

Le Racewhoop est une machine 3 pouces, carénée un peu comme un cinewhoop mais avec des moteurs bien plus gros et un châssis simplifié à l’extrême. Les ducts sont étudiés pour participer à la portance de la machine et pour optimiser cette portance, l’angle de la caméra est fixe et très prononcé ce qui oblige à voler très incliné.

Et c’est pour faire quoi ?

HGLRC RaceWhoop30 herbe

Free Zillion et ses amis ont subi le Covid comme tout le monde et la plupart des évènements FPV ont été annulés. Ils ont donc décidé de voler en intérieur mais le 5 pouces était trop puissant et les tinywhoop trop petits. Free Zillion a fait le pari de créer son propre châssis, solide, puissant et fun ! Le Racewhoop n’est donc pas un cinewhoop survitaminé comme je le pensais, mais plutôt un Tinywhoop XXL dopé à la 6S pour manger du Bando et du proximitree !

Un concept simple

Le châssis du Racewhoop est simplifié à l’extrême pour une raison simple. Plus c’est simple, plus c’est solide, fiable et facile à réparer. Le RW est constitué de deux plates en carbone qui enferment l’électronique entre les 4 ducts séparés. Ces derniers sont imprimés en PCTPE, un matériau souple et solide à la fois, qui absorbe les chocs sans casser et assez rigide pour supporter la fixation des moteurs sans transmettre les vibrations au reste du châssis ! A l’avant un support TPU maintient la caméra bien à l’abri des chocs et permet de fixer une ActionCam type GoPro grâce à une fixation tripod. Sur cette frame sont montés des moteurs à haut Kv en pusher (moteurs tête en bas) pour emmener les hélices 3 pouces.

Comment ça vole ?

HGLRC RaceWhoop30 main

HGLRC est le premier constructeur à proposer un Racewhoop en BNF et pour leur machine, ils ont consulté le concepteur, Free Zillion lui-même. Bien sûr, ils nous ont envoyé un modèle de test : un Racewhoop 30 analogique, 6S, compatible FrSky. Les moteurs sont des Aeolus 2105.5 en 2800Kv chaussés d’hélices GemFan D76 pentapales. Je ferais donc les tests avec une batterie LiPo ManiaX 6S 1000 mAh 75C et ma radio Radiomaster TX16S.

Pour être honnête, je m’attendais à quelque chose de plus violent, puissant comme un 5 pouces. L’accélération n’est pas fulgurante et il faudra un peu anticiper pour passer un obstacle haut. Mais le comportement en vol est vraiment fun, ce n’est ni trop puissant, ni trop anémique mais attention, ça marche quand même fort et l’inclinaison de la caméra vous « oblige » à prendre de la vitesse. La machine est saine, réactive et je ne détecte même pas de propwash sur des figures un peu engagées ! Pour ça, c’est la surprise, je peux enchainer les powerloop, les dives et je n’ai jamais fait d’orbits si rapides et propre ! Ça ne vole pas du tout comme une patate !

HGLRC RaceWhoop30 avec radiocommande

Les ducts font leur job et verrouillent même la position du drone lors de longues lignes droites au ras du sol. Ils protègent également bien l’électronique, la caméra, les moteurs mais les hélices subiront quand même les touchettes un peu dures face à un tronc d’arbre ou le sol ! Petit bémol, le bruit est omniprésent, les moteurs à haut Kv font hurler les hélices et le bruit strident risque de ne pas ravir vos voisins (les miens ont l’habitude) ^^

Voici mon test en vidéo filmé avec une insta360 GO !

Pour résumer

Je n’étais pas convaincu par ce concept mais je me suis trompé sur ses intentions. Ce n’est pas un cinewhoop bodybuildé mais un concept à part entière, bien étudié et efficace. Ça ne vaut pas un 5 pouces mais ça ne le prétend même pas, ce n’est pas le même but. Le Racewhoop est donc destiné à voler en intérieur ou du moins dans un environnement encombré (Bando, forêt, etc …) et pas du tout en openfield. La conception en fait une machine solide, facile à réparer, avec un comportement en vol rassurant et très fun !

Merci à Free Zillion pour son temps et ses réponses et merci HGRLC pour la machine de test !

Vous pouvez retrouver toute notre gamme de Racewhoop sur notre site !

Inscrivez vous à notre newsletter

Email*
Recevoir les derniers articles du blog chaque mois *
Recevoir les newsletters studioSPORT (nouveautés, promos…) *

A propos de l'auteur

Teddy

Pilote FPV depuis les débuts de la discipline, passionné de robotique et de bricoles en tout genre, j'aime me lancer des défis techniques. Et pour me vider la tête, je pratique le bonsaï et la moto ! #DIY #faisletoimême

Articles en rapport :

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires intégrés
Voir tous les commentaires
0
N'hésitez pas à nous laisser un commentairex