Drone 3D Robotics Solo, premières impressions

Drone 3D Robotics Solo: Déballage du drone et premières impressions:

C’est avec une impatience non dissimulée que nous avons pu procéder au déballage et aux premiers tests du tout nouveau 3D Robotics Solo. Avec son design raffiné et ses nombreux modes de vol, ce drone avait beaucoup fait parler de lui lors de son annonce qui avait eu lieu quasi en même temps que celle de son principal concurrent: le Phantom 3 de chez DJI.

Non sans humour, 3DR avait accompagné le lancement de son drone avec une vidéo très amusante, nous faisant rapidement passer le message suivant: Piloter un drone Solo est à portée de tous.

L’annonce avait toutefois était faite en avril 2015 et ce n’est que plus de 4 mois après que nous pouvons enfin mettre la main sur la bête. Le 3D Robotics Solo est, de plus, livré sans nacelle (qui sera livrable d’ici le mois de septembre 2015), ce qui nous déçoit quelque peu, nous aurions particulièrement apprécié pouvoir tester ce multirotor dans des conditions de prises de vues.

Déballage du 3D Robotics Solo:

A peine le carton de transport retiré, s’offre à nous l’emballage du 3DR Solo. Et là, premier choc, le packaging est traduit en français, un fait tellement rare qu’il mérite d’être noté. Nous retrouvons sur la boite les diverses caractéristiques du produit. Plutôt esthétique (dans les tons de couleurs propres au Solo à savoir noir, vert et blanc), elle protège bien le drone, et nous ne lui en demanderons pas plus.

En ouvrant la boite, nous tombons directement sur un carton préformé contenant le drone Solo. Petite surprise agréable, le carton est équipé d’une poignée à scratch permettant de vous en servir comme valise de transport. Nous remarquons directement que 3DR a fait attention aux détails!

Packaging drone 3D Robotics Solo

Packaging du drone 3D Robotics Solo

A l’intérieur de cette boite, nous trouvons, sans surprise, le drone, la batterie ainsi que la radiocommande, 2 boites cartonnées contenant 2 chargeurs (un pour le drone, l’autre pour la radiocommande), des stickers, 2 jeux d’hélices et, dans la continuité du packaging traduit en français, une notice de prise en main dans la langue de Molière.

Cette notice se montrera particulièrement efficace et intuitive quand il s’agira de démarrer votre 3D Robotics Solo pour la première fois.

quick start guide drone 3D Robotics Solo

Notice du drone 3D Robotics Solo

Nous remarquons tout de suite que les hélices disposent d’un système de fixation équivalent à celui des dernières générations de moteurs DJI, à savoir un écrou intégré avec deux types de pas de vis en fonction du sens de rotation de l’hélice. Ce système a déjà fait ses preuves et, est particulièrement rassurant pour les plus novices d’entre nous puisqu’il empêche les erreurs de montage.

La radiocommande est très joliment « designée » et, est équipé de stickers amovibles indiquant l’utilité de chaque stick, potentiomètre et bouton. Elle est, d’origine, livrée avec un support pour smartphone et tablette.

Le drone Solo est, lui, très esthétique. On remarque tout de suite un cadre équivalent au « The Frame » de chez GoPro, permettant de fixer votre caméra Hero4, 3+ ou 3. A côté se trouve un câble micro HDMI mâle qui se branchera directement sur votre GoPro afin d’obtenir un retour vidéo. A noter que le câble est assez court et que ça mise en place nécessite de tirer un peu dessus. Le cadre de fixation est surmonté d’une platine de 4 dampers intégrée directement dans le châssis du drone Solo.

On trouve aussi, à l’intérieur du drone, une batterie 4S 5200 mAh offrant une autonomie pouvant aller jusqu’à 25 minutes. Le 3D Robotics Solo se place dans la moyenne très haute des drones présents sur le marché.

drone 3dr solo et radiocommande

Drone 3D Robotics Solo et sa radiocommande

Configuration et mise en marche du 3D Robotics Solo

Fini le déballage, passons à l’action! Nous attrapons notre GoPro Hero 4 Black et notre tablette puis commençons à monter l’ensemble sur le Solo. Nous vous invitons à suivre la notice de mise en marche fournie par 3D Robotics. Bien que simple, elle vous fera gagner un temps précieux dans la pré-configuration de votre drone Solo. studioSPORT vous conseille aussi d’effectuer votre premier test de mise en marche moteur sans les hélices, afin de vérifier le bon fonctionnement de la motorisation.

La liaison entre la radiocommande et la tablette se fait par Wifi, toutefois, avant de vouloir connecter les deux, vous allez devoir télécharger deux applications: les apps 3DR Solo et 3DR Services. A noter aussi qu’il vous sera demandé de mettre le drone à jour via un autre téléchargement. Un « kit de voix françaises » optionnelle est disponible si vous aimez entendre une voix féminine bien robotisée vous dire que « votre niveau de batterie est faible ». Il ne vous reste plus qu’à fixer votre « device » préféré sur le support et vous lancer dans de longues et plaisantes sessions de vol.

A noter que la radiocommande dispose d’un écran intégré permettant l’affichage des informations essentielles telles que les données du contrôleur de vol, le niveau de batterie ou encore l’angle de la nacelle.

Radiocommande RC 3D Robotics Solo

Radiocommande du 3D Robotics Solo

Une fois tout ce matériel mis en place, vous pouvez désormais faire voler la bête! Pour cela il vous suffit de presser le bouton d’allumage du drone, d’allumer votre radiocommande et d’effectuer la connexion avec votre smartphone ou tablette préférés. Vous devriez alors voir apparaître les infos de vol ainsi que le retour vidéo de votre caméra GoPro (qui est de bonne qualité).

Le drone se calibre tout seul une fois allumé et va commencer à chercher des informations GPS. Cette opération peut prendre un certain temps et n’a fait qu’accroître notre impatience. Pour démarrer les moteurs du drone 3DR Solo, rien de plus simple, il vous suffit de presser le bouton fly, puis le presser à nouveau pour faire décoller le drone.

L’intérieur de l’application 3DR Solo renferme un nombre de paramètres et réglages très important. Il vous sera possible de personnaliser votre drone 3DR Solo en quelque instants. Nous n’avons pas encore pu les tester, mais les fonctions « Cable cam », « Selfie », « Orbit » et « Follow » semblent extrêmement prometteuses.

application 3DR Solo drone 3D Robotics Solo

Application 3DR Solo

En conclusion

Nous avons aimé:

  • La qualité du packaging qui peut être réutilisé en mallette de transport,
  • La notice de prise en main en français,
  • La qualité de construction,
  • La prise en main rapide et ludique,
  • L’abondance de paramètres à régler.

Nous avons moins aimé:

  • Téléchargement des applications et des mises à jour très volumineux (à faire sur une connexion internet, si vous tenez à votre forfait téléphonique),
  • Calibration et détection des satellites longues,
  • Pas encore de nacelle disponible.

Pour voir ce que donne le drone 3D Robotics Solo en vol, nous vous donnons rendez-vous sur notre test où nous découvrons toutes ses (nombreuses) fonctions!

Guillaume

Auteur: Guillaume

Partager cet article sur :

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Share This