Sélectionner une page

DJI RS 3 : le nouveau standard des vidéastes ?

DJI RS 3 : le nouveau standard des vidéastes ?

Le 15 juin dernier, DJI a annoncé deux nouveaux stabilisateurs pour les vidéastes. Le DJI RS 3 et sa version boostée DJI RS 3 Pro. Au vue de leurs caractéristiques techniques, il nous semble très opportun de faire un focus sur le DJI RS 3 qui semble destiné aux créateurs de contenus. Nous vous proposons dans cet article de partir à la découverte du DJI RS 3 pour voir s’il peut convenir à vos besoins de vidéaste.

DJI RS 3 : L’essence du run and gun

OK le terme run and gun est très (trop) utilisé sur Youtube et dans le monde de la production audiovisuelle. Mais il n’en est pas moins vrai, quand vous créez du contenu pour vous et vos réseaux et même pour vos clients, votre matériel se doit d’être efficace et rapide à mettre en place. Le DJI RS 3 semble avoir été créé avec cette idée en tête.

Le verrou d’axes automatisés, énormément mis en avant par DJI, en est l’exemple parfait. Plus besoin de débloquer et rebloquer les trois axes du stabilisateur manuellement. Cela est désormais synchronisé et géré en automatique par le RS 3 lorsque vous le mettez hors tension. Et il en est de même pour la mise en route et le passage en mode sommeil. Cette fonction vous fera gagner en efficacité dans votre workflow. Disons que vous avez terminé votre plan à un endroit A et avez besoin de ranger le matériel pour vous rendre à un endroit B. Le verrou d’axes automatisé vous fera gagner du temps d’esprit car vous n’aurez pas à vous soucier de devoir sécuriser le matériel pour le transporter.

Dans le même esprit, la platine de fixation sur laquelle vous montez votre boîtier est elle aussi dans cet esprit d’efficacité opérationnelle. Besoin de prendre une séquence au viseur sans avoir besoin du RS 3 ? Le support double à démontage rapide vous permet de relâcher le boîtier en un instant pour les plans à la main. Bien entendu, c’est tout aussi simple et rapide à remettre et vous n’aurez pas besoin de refaire un équilibrage pour recommencer à utiliser votre boîtier sur le RS 3.

Désormais vous pourrez lancer les enregistrements vidéo et faire votre mise au point depuis la poignée du RS 3 et ce, sans avoir à connecter votre boîtier à ce dernier. En effet, si votre appareil photo hybride possède la fonction Bluetooth, vous pourrez contrôler chaque prise de vue en pressant le bouton d’obturateur Bluetooth qui se trouve sous l’écran de contrôle.

Dans l’ère de son temps

Le stabilisateur DJI RS 3 se veut moderne et en adéquation avec son temps. J’entends par là qu’il offre une très grande compatibilité avec les appareils photo hybrides et caméras du marché actuel. Nous avons rédigé un article complet au sujet des boîtiers compatibles avec le DJI RS 3. On retrouve dans cette liste le boitier Canon EOS R5 qui connaît depuis quelque temps un engouement tout particulier auprès des créateurs de contenus. Si vous êtes de la team Sony, vous serez ravis d’apprendre que le tout dernier Sony Alpha IV fait parti des boîtiers compatibles, au même titre que les versions plus anciennes comme le Alpha 7S III plébiscité depuis tant d’années.

Le DJI RS 3 emporte jusqu’à 3kg de matériel, il faut bien entendu ajouter le poids de votre boîtier et de son objectif mais aussi celui de vos accessoires tels que la carte SD/CF express, la batterie de la caméra, le rig de fixation etc. 3kg c’est beaucoup à bout de bras mais le RS 3 reste très léger (environ 1,2 kg) et surtout confortable à utiliser. Le petit écran de contrôle vous aidera à faire vos paramètres comme établir la connexion Bluetooth avec votre boîtier, effectuer un autotune des moteurs, etc.

Ce DJI RS 3 marque un point dans le comparatif avec son prédécesseur le DJI RSC 2 : son écran de contrôle est ultra bien pensé et 100% en français. Ce bel écran tactile de 1,8 pouces vous permet de vous passer totalement de votre smartphone et de l’application mobile DJI Ronin pour toute la partie paramétrage.

DJI RS 3 sur le banc de test
Le DJI RS 3 est ici équipé d’un Fujifilm XT-3

Taillé pour le terrain

Même s’il conviendra parfaitement aux vidéastes d’évènements (mariages, dîners d’entreprise etc.), c’est aussi un outil taillé pour les tournages un peu plus sportifs ! Le nouvel algorithme de stabilisation de troisième génération promet des performances encore plus importantes que sur la précédente itération du stabilisateur Ronin. Ce DJI RS 3 dispose d’un mode SuperSmooth qui permet des mouvements encore plus sportifs pour un résultat fluide même lors de mouvements ultra saccadés – filmer en courant, stabilisateur fixé sur le capot d’une voiture etc.

Pas d’inquiétude non plus pour l’autonomie, la batterie qui se trouve dans la partie basse de la poignée permet de faire fonctionner le DJI RS 3 pendant près de 12 heures. Il s’agit d’une batterie LiPo 4S de 1950mAh qui peut être rechargée de façon indépendante, sans être connectée à la nacelle. Le DJI RS 3 peut être rechargé même lorsque vous l’utilisez, il vous suffira de connecter une batterie externe type powerbank. Ses dimensions sont très correctes, il pourra être rangé dans un sac à dos classique. Plié il mesure 25,4 x 23 x 6,8 cm, à peine plus grand qu’une feuille A4. Une fois déplié, ça reste entendable : 36,4 x 18,7 x 17 cm.

Côté du bras du DJI RS 3

Étendre ses possibilités grâce aux accessoires

Le DJI RS 3 vous accompagnera partout sur tous types de tournages : vlog en ville, prestation mariage, documentaire en extérieur, vidéo sportive, courts-métrages, courses automobile etc. Le DJI RS 3 se dote d’une panoplie d’accessoires très complète. Je vous proposer un tour d’horizon des plus ingénieux :

  • L’émetteur d’images Ronin : il vous permet de bénéficier du retour vidéo de votre caméra à distance et d’accéder à ActiveTrack, la fonctionnalité de suivi automatique et intelligente du DJI RS 3;
  • La poignée mallette : pour vous aider à réaliser des plans au sol sans avoir à vous casser en deux. Cette poignée ergonomique vous permet de tenir le Ronin tête en bas et offre des points de fixation 1//4″ pour y ajouter un moniteur vidéo par exemple;
  • Le nouveau moteur Focus 2022 : pour gérer votre mise au point depuis la molette arrière du DJI RS 3. Le moteur très coupleux permet de gérer le focus avec une précision et un silence nécessaire à la réalisation de vidéos professionnelles;
  • Le support vertical : indispensable pour varier votre contenu sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui de nombreux créatifs ne se contentent plus de leur smartphone pour leurs vidéos sur Instagram, Tiktok ou encore Instagram Shorts;
  • La double poignée : pour tenir votre RS 3 à deux mains, histoire de vous soulager lors de longs tournages !

Le DJI RS 3 a été pensé et imaginé pour les vidéastes solo et créateurs de contenus. L’esprit run and gun du produit en font un allié parfait et versatile pour tous vos tournages. Nous avons eu l’occasion de tester le DJI RS 3 et avons pu vérifier tous les points cités dans cet article. N’hésitez pas à nous poser vos questions en commentaires, nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

Lire d’autres articles en lien avec le DJI RS 3 / DJI RS 3 Pro :

Inscrivez vous à notre newsletter

Email*
Recevoir les derniers articles du blog chaque mois *
Recevoir les newsletters studioSPORT (nouveautés, promos…) *

A propos de l'auteur

Mélodie

Passionnée de cinéma et de jeux vidéos à la base, j'ai découvert l'univers des drones et de la vidéo en arrivant chez studioSPORT. Désormais, chaque sortie produit me passionne et j'aime partager mes tests produit sur le blog.

Articles en rapport :

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires intégrés
Voir tous les commentaires
0
N'hésitez pas à nous laisser un commentairex