Sélectionner une page

Préparer son drone à l’hiver : nos 5 conseils

Préparer son drone à l’hiver : nos 5 conseils

L’hiver est une période difficile pour beaucoup d’appareils fonctionnant à l’aide de l’électricité. Les drones n’échappent pas à la règle et sont également impactés par les basses températures. Dans ce bref article, nous vous proposons 5 conseils pour préparer son drone à l’hiver.

Préambule : pourquoi faut-il préparer son drone en hiver ?

Les drones fonctionnent principalement à l’aide de batteries dont les réactions chimiques internes produisent de l’électricité. Le froid, c’est la réduction du déplacement des atomes. Autrement dit, plus il fait froid, et moins les réactions chimiques sont nombreuses et importantes. L’hiver impacte donc l’autonomie du drone.

Drone hiver

Garder ses batteries au chaud

Notre premier conseil est simple, mais tellement efficace : gardez vos batteries au chaud. Conserver une température de fonctionnement idéale avant le vol garantit à votre drone une meilleure autonomie. À bonne température, l’autonomie de votre batterie sera meilleure. En effet, une batterie froide puise plus dans ses ressources, que dans des conditions normales plus pour produire de l’énergie. Cela demande beaucoup plus d’énergie à une batterie pour se réchauffer depuis des très basses températures.

S’il y a bien une chose à éviter, c’est de voler alors que la batterie de votre drone est encore froide. Nous vous conseillons plus que vivement de maintenir si possible la température de votre batterie entre 5 et 35°. Pour cela, tous les moyens sont bons. Certains drones sont équipés de systèmes de batteries autochauffantes : c’est en général réservé aux drones professionnels.

Paysage hivernal

Sinon, pour réchauffer vos batteries, vous pouvez commencer par les garder près de vous, dans une poche intérieure par exemple. Votre température corporelle permet à la batterie de ne pas être trop impactée par le froid. C’est un moyen efficace pour celle-ci de conserver une température correcte. C’est la friction avec l’air froid qui refroidira vos batteries, alors essayez de ne pas trop les exposer à celui-ci. Une astuce bien connue est également de mettre ses batteries dans une paire de gants (ou éventuellement de chaussettes) chauds. En faisant ainsi, vous permettez à votre batterie (et donc votre drone en hiver) d’être plus efficace.

Bien se protéger soi-même du froid

Faîtes attention à vos batteries, mais aussi à vous-même. En effet, le vol de drone est une activité qui nécessite une concentration assez importante, que l’on parle de vol à vue, de la focalisation du télépilote sur l’écran de retour vidéo ou plus encore dans le cadre du FPV.

S'habiller quand on est pilote de drone (conditions hivernales)
Sortez couverts…

En hiver, sortez couverts et faîtes extrêmement attention aux extrémités de votre corps (pieds, mains, tête, nez…). Le vol en drone implique souvent de rester immobile pendant un certain moment. L’inactivité aura tendance à vous refroidir, alors ne laissez pas le froid s’emparer de vous. Munissez-vous de gants pour le pilotage d’un drone en hiver. N’hésitez pas à vous en munir.

Volez doucement avec votre drone en hiver

Le froid a de nombreux effets sur les composants électroniques et mécaniques d’un drone. Alors quand les températures s’approchent de 0°, il faut éviter de mettre les pleins gaz. Il est préférable de rester souple dans son pilotage.

Brume hivernale : limiter son altitude de vol en drone

Également, il faut éviter de monter trop haut avec son drone en hiver quand il fait froid. Il est préférable de limiter son altitude de vol, car plus on est haut, plus il fait froid, et ces changements de températures peuvent être parfois brusques. Le phénomène de nuage et de brouillard bas est également à prendre en compte en hiver, car il est susceptible de limiter la qualité de vos prises de vue.

Protéger son drone en hiver

S’il se met à neiger : prudence ! Les corps étrangers qui s’incrustent sur votre drone sont en général à éviter. Le froid, la neige et la glace peuvent avoir des effets désastreux sur votre drone.

  • La neige peut impacter l’équilibre de votre drone et gêner divers capteurs de ce dernier.
  • Le givre, est susceptible d’obstruer le bon fonctionnement de vos moteurs.
  • La neige peut aussi se transformer en eau une fois que vous atterrissez. Il est alors possible que l’eau s’infiltre et endommage les circuits électriques du drone.
Forêt en hiver vue d'un drone

Anticiper votre vol

Bien que CERTAINS drones soient aujourd’hui optimisés pour voler même dans le froid, en dehors du cadre professionnel, cela doit rester exceptionnel et limité. Ou alors, c’est que l’appareil voit ses caractéristiques prévues à cet effet. Nous vous conseillons d’anticiper votre plan de vol. Sachez à l’avance, quelles photos vous souhaitez prendre, quelles vidéos et séquences vous voulez enregistrer.

Panorama aérien avec un drone en hiver

Limiter la durée du vol de votre drone en hiver est la meilleure solution pour éviter les imprévus.


Nous espérons que ces conseils vous permettront de voler plus sereinement durant cet hiver 2022-2023. Si vous avez des questions, remarques ou commentaires, n’hésitez pas, l’espace ci-dessous dédié vous permettra de nous transmettre votre message.

Inscrivez vous à notre newsletter

Email*
Recevoir les derniers articles du blog chaque mois *
Recevoir les newsletters studioSPORT (nouveautés, promos…) *

A propos de l'auteur

Michaël

Individu aux multiples facettes, le sport, la technologie et l'audiovisuel, font partie des centres d'intérêts qui m'ont conduit chez studioSPORT. J'adore tester en profondeur tous les produits que nous proposons, car je sais que pour vous aussi "chaque détail compte".

Articles en rapport :

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Commentaires intégrés
Voir tous les commentaires
0
N'hésitez pas à nous laisser un commentairex