Interview – Stéphane Couchoud et le DJI FPV Combo

Nous avons pu échanger avec Stéphane Couchoud au sujet du DJI FPV Combo. Dans la confidence depuis quelques temps, le vidéaste français s’est prêté au jeu de nos questions/réponses pour témoigner de son expérience avec le DJI FPV Combo.

Découvrez la vidéo réalisée par Stéphane :

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Stéphane Couchoud, laissez-nous vous le présenter. Originaire de Saint-Etienne, ce vidéaste professionnel autodidacte propose à sa communauté des vidéos créatives, des reviews et des tutos. Notamment présent sur Youtube, Stéphane est proche de sa communauté et organise régulièrement des lives pour discuter avec ses abonnés.

Ses vidéos « Paradex » explosent le compteur de vues et témoignent de son expertise en matière d’image. Récemment converti au drone FPV, Stéphane est pilote DJI officiel et a pu tester le DJI FPV Combo en avance. Voici ses impressions :

Quelle a été ta première réaction quand tu as appris que DJI allait proposer un drone hybride racer / prise de vue ?

J’ai entendu parler du projet très tôt par l’intermédiaire de mes contacts, étant donné que je suis pilote chez DJI. Avant ça, il y avait eu une sorte de leak, complètement faux qui était sorti, d’un drone qui ressemblait à un cinewhoop mais ça n’était pas du tout ça. Suite à ça, j’ai demandé à DJI s’ils comptaient sortir un truc dans ce style. J’ai reçu le drone trois mois en avance pour le tester.

J’ai tout d’abord dit merci à DJI car ça allait dans la direction de ce à quoi je pensais, notamment suite aux lives que je fais avec ma communauté où la demande était forte. Ils ne sont pas bêtes chez DJI, quand ils voient qu’ils sont bons dans un marché, ils vont s’y lancer à fond et ça va cartonner. Je savais qu’ils allaient bien faire les choses car ils sont à l’écoute des utilisateurs. J’étais très enthousiaste. Qu’est ce que ça allait donner dans ce monde du drone où nous avons l’habitude de bricoler nous-même ?

Quelle est la différence entre ce drone DJI FPV et un drone racer standard ?

Quand tu vois ce drone FPV fait par DJI, ça inspire confiance. Tu sais que ça a été fait en usine, tu sais que c’est safe quoi. Ça veut dire qu’il y a eu du gros développement derrière, que c’est passé aux normes européennes, etc.. Disons que ça inspire la sécurité et le professionnalisme. Tu sais qu’au niveau opérationnel et prestations de services, tu vas pouvoir opérer avec ça.

Et surtout, il permet de démocratiser la pratique. Ça montre que c’est accessible à tout le monde et qu’en faisant les choses proprement, tout le monde peut s’y mettre. Il y a parfois cette espèce de mentalité qui s’est installée dans le FPV qui est un peu sectaire. C’est-à-dire que c’est un peu “Il faut savoir voler un Su-33 pour faire du FPV”. En fait non, tout le monde peut voler si tu t’y intéresses un minimum. Après mes lives, je reçois des dizaines de messages ensuite de personnes qui veulent se mettre au FPV mais qui ne veulent pas passer par les étapes de la soudure et des réglages sur Betaflight, chercher les composants compatibles. Là, tu prends le DJI FPV Combo, tu le déballes, tu prends ta radio et tu vas voler.

Ton impression globale sur le produit après tests ?

J’ai reçu trois drones DJI FPV car je voulais le tester à fond et je savais que j’allais en crasher un pour tenter des choses. J’ai fait un peu le beta testeur quoi. D’une part je suis pilote chez eux mais je suis surtout vidéaste avant tout. Je ne me considère peut-être même pas comme un pilote de drone FPV bien que les gens me considèrent aussi un petit peu comme ça. Mais moi le but c’est de faire de l’image qui cartonne, je suis là pour casser des culs.

En vrai, je sais que c’est de la balle. Quand je l’ai reçu je l’ai testé chez moi puis je suis parti dans les glaciers à côté du Mont-Blanc pour commencer à faire des images. Je suis parti 5 jours en camion en dormant dedans à la roots. Je pouvais tout recharger en USB. J’ai pu faire une vidéo en 5 jours dans la montagne, même sans téléphériques à cause du Covid en prenant un guide sur place. C’est vraiment une expérience incroyable, tu as exactement les mêmes sensations qu’un drone FPV qu’on ferait nous-même. C’est effectivement un peu moins nerveux et la prise au vent est un petit peu plus forte que sur un drone racer normal vu sa forme. Et surtout, la qualité qu’on a dans les yeux est incomparable. Tu as l’OSD, tu peux voler au moins 15 minutes, tu fais un failsafe, le drone revient d’où il est parti. C’est clairement trop bien.

Effectivement, ça ne sera jamais autant “patate” qu’un quad en carbone mais une fois de plus, on est pas là pour faire du freestyle. On est là pour faire des images.Tu voles en FPV, tu peux tilter ta caméra, tu peux t’arrêter en stationnaire, attendre le coucher de soleil et faire la prise de vue que tu veux. Tu as 15/20 minutes d’autonomie, c’est bon c’est carton plein ! Alors OK tu peux faire un looping mais tu ne peux pas faire de gros reverse comme avec un quad puissant qui a peu de prise au vent. Effectivement, le drone est un peu compact, c’est un petit saucisson volant mais ça vole super bien. C’est aujourd’hui ce que le vidéaste recherche, pas besoin de faire des powerloops ou des figures. Tu as vraiment les mêmes sensations sur les sticks, au niveau des rates, du comportement du drone etc ..

Que penses-tu du produit, physiquement parlant ?

Franchement , je le trouve magnifique. Tu peux régler la couleur des LEDs quand tu l’allumes. On dirait un petit alien. On est en 2021 donc les designs évoluent. Je prends l’exemple du CyberTruck de Tesla pour comparer, c’est complètement bizarre mais du coup ça te reste en tête. C’est un petit peu cet état d’esprit, on a tellement l’habitude de voir toujours les mêmes châssis, les mêmes bouts de carbone et là DJI sort des sentiers battus. A la douane quand tu prends l’avion, tu montres ça et les douaniers sont rassurés, ça ressemble à un drone, ça sécurise. J’aime bien, je le trouve mignon.

Le DJI Motion Controller, c’est parfait pour quelqu’un qui n’a jamais piloté un drone FPV. C’est très intuitif, c’est naturel, ça tombe sous les doigts. Physiquement c’est logique après on arrivera jamais à autant de précision qu’avec une radiocommande normale.

Les points positifs du produit ?

L’autonomie de la batterie est vraiment impressionnante, c’est abusé. De façon générale, la connexion entre le drone, la radio et le casque est exceptionnelle avec le 2,4Ghz et 5,8GHz. La portée est vraiment excellente, c’est fort. La réactivité est unique, c’est de l’instantanée. Ensuite ce sont toutes les petites fonctionnalités qu’on a pas sur un drone FPV : gérer le tilt de la caméra en vol, pouvoir mettre le drone en mode stationnaire. L’avant dernier point c’est le côté safe, on va pouvoir voler avec et faire des prestations avec grâce aux organes de sécurité qui ont été ajoutés. On a un OSD, un GPS, le failsafe où le drone revient au mètre près de son point de décollage, la détection d’obstacles etc..

Et enfin, la qualité de la caméra est dingue. On est quand même sur du 4K 60 fps. Tu peux filmer en D-Cinelike.

Les points négatifs du produit ?

Je vais être honnête, la stabilisation pourrait être meilleure. Les personnes ayant l’habitude de sauver les meubles avec Reelsteady Go et leur GoPro quand ils volent moyennement bien vont avoir du mal. Si tu voles mal avec ce drone, ça ne fonctionnera pas. Il faut être fin du stick, il faut savoir piloter un minimum pour avoir des images propres. Je ne dis pas que ça va être dégueulasse au niveau du rendu mais pour faire de longues lignes, accélérer le plan etc.. il faut savoir voler proprement en fait. Tu ne peux plus compter sur Reelsteady GO là, ce sont tes doigts qui font le travail mais je pense que la stabilisation pourrait être améliorée. Les gyroscopes de la caméra pourraient être un peu plus travaillés.

La stabilisation fonctionne grâce à une nacelle 1 axe sur le tilt montée sur des bumpers super smooth, pour éviter les vibrations et l’effet Jell-O. Et la deuxième stabilisation est gérée de façon numérique avec RockSteady. Ce mode fonctionne bien mais ce n’est pas la folie non plus.

Et enfin parce qu’il faut le dire, en cas de crash, il faut faire appel au service Après-Vente. J’en ai fait tomber un à 3 mètres de haut qui revenait en fail safe et il y avait des branches mais je voulais le tenter. J’ai pété un bras à la base car il est tombé sur du béton, j’ai peut-être pas eu de chance. Je l’ai démonté complètement pour voir, c’est ultra propre, à l’intérieur c’est une Lamborghini !

Est-ce que tu comptes l’incorporer à ton setup de vidéaste ?

Complètement ! En terme de qualité vidéo, ça envoie vraiment du très très lourd, j’aime beaucoup. On a plus cette sensation de l’ultra fisheye de la GoPro. On est vraiment sur aucune vibration à la caméra ! Tu voles super longtemps en plus. Et au niveau du workflow de travail, c’est impressionnant. Par exemple, je pars faire un nouveau Paradex, j’emporterais bien sûr mes petits quads aussi si je veux faire des choses vraiment très rapides dans des conditions difficiles. Mais là tu as ton drone DJI FPV, tu as trois batteries donc tu voles pas loin d’une heure ! Après tu voles en FPV rapide où tu y vas vraiment, tu voles 12 minutes. C’est totalement run-and-gun : je prends le petit drone, je le mets dans mon sac, j’ai trois batteries que je charge en une nuit avec la station de charge, tu as la radio en USB, tu charges tout et c’est fini, tu es prêt à partir. Pas besoin d’avoir, le chargeur, la tension des LiPos à vérifier …

Quelles sont les avancées les plus notables entre le casque DJI FPV et sa V2 ?

Les deux versions sur un quad normal avec un Caddx Vista ou un Air Unit, il n’y a aucune différence. Maintenant la différence c’est que l’OSD de la V2 est complètement différent. On est plus sur du 720p mais sur du 810p. Le taux de rafraîchissement a été augmenté. J’ai senti une réelle différence sur la portée vidéo, je suis choqué. Même avec des antennes d’origine, la portée vidéo fait flipper.

Régler absolument tout depuis le casque est un gros plus. D’autant plus que la caméra FPV c’est aussi ta caméra HD donc tu peux faire les ajustements d’exposition en direct. La qualité vidéo est encore meilleure qu’avant.

N’est-ce pas trop frustrant de recevoir le drone monté et prêt à voler ?

Est-ce que c’est frustrant de recevoir une Lamborghini où je n’ai rien à toucher ni à faire sauf à poser mon cul dedans ? Ah non, c’est pas frustrant du tout. Il en faut pour tout le monde, certains aiment débattre sur les cartes de vol à souder etc.. mais 95% des gens qui volent en drone n’ont pas envie de s’emmerder à faire tout ça. Certaines personnes n’osent pas se lancer dans le FPV justement car c’est beaucoup de choses à apprendre, beaucoup de bidouille et là tu as un truc qui marche, réglé aux petits oignons. Bien évidemment que ça n’est pas frustrant. A côté si je veux vraiment bricoler, je prends un petit quad en carbone.

Que penses-tu de l’ergonomie de la radiocommande ?

L’ergonomie est incroyable. Les gimbals sont géniales, par contre les sticks sont ridicules. La radiocommande est vraiment bien foutue même si ça ressemble beaucoup trop à la Tango 2 de TBS … soyons honnêtes. Encore une fois, tu peux régler ton tilt, tu désactives ta vidéo à distance. On a plus à se soucier de se dire “J’ai une carte de 32Go, je lance le Rec de ma GoPro et faut que je fasse mon vol de 4 minutes mais je ne dois pas trop traîner parce que je n’ai plus de place sur ma carte SD”. Tu enregistres ce que tu veux donc c’est trop bien.

Comment évaluerais-tu ton expérience de pilotage avec le DJI FPV Combo ?

Excellente en général. Ça vole comme une “patate” comparé à un 5 pouces en carbone par exemple mais la sensation est exactement la même. Il n’y a absolument pas de latence. Les dive seront peut-être un peu moins précis, le drone est un peu moins locké. Mais c’est surtout parce qu’on a pas encore été habitué à voler comme ça.

Que penses-tu de la qualité vidéo du produit ?

Excellente. En basse lumière, la plage dynamique n’est pas exceptionnelle mais on est sur un capteur ½,3. pouce. Ce n’est pas un gros capteur. J’avoue être un peu frustré, je m’attendais à un capteur 1 pouce. Je m’attendais à avoir une plage un peu plus dynamique. Pourquoi ont-ils fait ça ? Je ne sais pas. Ils auraient pu mettre du 1 pouce dès le début mais ça va peut-être arriver, qui sait ? Sinon la qualité est vraiment très bonne.

Quelles choses améliorerait-tu sur le produit ?

La taille du capteur comme je viens de le dire. Aujourd’hui c’est presque une norme le capteur 1 pouce. La stabilisation est à améliorer aussi avec pourquoi pas plusieurs modes de stabilisation ? Ensuite, le drone pourrait être un poil plus puissant même si là je chipote. Personnellement, je reverrais la forme du drone pour avoir une prise au vent moins prononcée. Que le drone soit un petit peu plus furtif et qu’il passe à travers le vent.

A quels types de profils le produit s’adresse selon toi ?

Je le conseille tout d’abord aux télépilotes pros, après à voir avec les lois européennes comment ça change. Je pense que ça s’adresse aux professionnels qui veulent donner un peu de dynamisme à leurs vidéos car il est homologué, c’est safe. Ça s’adresse aussi aux vidéastes comme moi qui aiment faire des vidéos de voyages, amoureux de l’image et des sensations fortes et qui veulent faire des prises de vue un peu dynamiques. Typiquement c’est ça. Ça s’adresse aussi aux mecs qui avaient des a priori pour se lancer dans le FPV, qui se disaient “C’est compliqué, j’ai pas envie de souder etc..”. Ça casse des barrières et rend les choses plus simples. Et enfin, pour les gens qui veulent se faire plaisir et qui volent déjà avec des quads qui se disent “Les quads c’est sympa mais je veux un petit drone qui vole longtemps avec lequel je peux faire du long range etc..”.

Nous remercions Stéphane pour cette interview. Vous pouvez le retrouver sur sa chaîne Youtube.

Votre avis sur le DJI FPV Combo ?
0
Que pensez vous de ce DJI FPV Combo ?x

Articles en lien avec le DJI FPV Combo :

Mélodie

Auteur: Mélodie

Partager cet article sur :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires intégrés
Voir tous les commentaires
0
N'hésitez pas à nous laisser un commentairex