DJI Spark – le test complet

Après s’être longuement penché sur les caractéristiques techniques du nouveau Spark et avoir pris connaissance de ses nombreuses fonctionnalités, il nous tardait de partir réellement tester le petit dernier de DJI en conditions réelles et constater son potentiel. Nous sommes donc partis tester le vol du Spark en extérieur mais aussi ses nombreux modes de vol intelligents. Focus sur l’efficacité en vol du DJI Spark.

DJI Spark en vol

Mise en marche

Mise en route du DJI Spark

Pour ce qui est du démarrage, rien de bien différent des autres drones DJI. Un appairage Wi-Fi entre le smartphone et le Spark et vous pourrez commencer à piloter le drone avec au choix, le smartphone ou la radiocommande du Spark, via DJI Go bien sûr. Pour ce qui est de la différence du ressenti lié au mode de pilotage, la radiocommande l’emporte (selon nous) largement, même si le smartphone offre un contrôle total et maîtrisé du drone, la radiocommande offre plus de souplesse de pilotage et un meilleur contrôle. On peut comprendre en revanche que certains privilégient le pilotage smartphone, ce type de préférence reste relativement personnel.

Il vous sera également possible de gérer votre Spark juste avec les mains, c’est d’ailleurs un des attraits principaux de ce petit nouveau signé DJI. Un décollage dans la paume de votre main puis un contrôle grâce aux gestes est tout à fait possible, cependant vous aurez besoin de l’application DJI Go pour exploiter la totalité des modes intelligents.

Comportement en vol

Pilotage avec gestes du DJI Spark

C’était pour nous le but principal de cette session de vol, le test du Spark en extérieur. Nous voulions constater son comportement de vol, sa réactivité dans un environnement extérieur avec non seulement du vent mais aussi une lumière naturelle bien présente.

Suivi de gestes

Cette fonction fait partie intégrante des nouveautés que propose le Spark. Le mode geste permet au pilote de guider le drone avec sa main une fois qu’il a décollé. Ce mode va se baser sur la reconnaissance faciale pour se laisser guider par vos gestes, et nous voulions tester cette reconnaissance automatique avec une exposition importante à la lumière du jour. Résultat, le petit Spark s’est relativement bien débrouillé même si le Palm Control a mis quelques secondes de plus à reconnaître la main du pilote. En bref, la lumière influe effectivement sur les capteurs du Spark mais n’altère pas son efficacité. Nous avons été entièrement satisfaits sur ce premier point.

Stabilité

Pour ce qui est de la stabilité, rien à dire. Pour sa taille et son poids le Spark a su garder sa stabilité même une fois en hauteur et en proie à quelques rafales de vent. Le drone reste stable en toute circonstance même si on ressent légèrement la présence du vent lors de l’utilisation des modes intelligents. Un point vers lequel on reviendra.

Réactivité

Dans tous les cas de figure, la réactivité du drone était bonne. Comme nous l’avons évoqué précédemment, la lumière et le vent rendent la réactivité du Spark au mode geste plus longue mais une fois captée, votre main pourra le contrôler sans problème. Avec le smartphone comme avec la radiocommande, le Spark avait un très bon temps de réaction, assez fluide, mais le pilotage radiocommande est pour nous au dessus avec un meilleur contrôle de vol.

Autonomie

L’autonomie du Spark quant à elle était à la hauteur de celle annoncée par DJI, sans aucune surprise, la batterie du Spark à fait son travail. En volant en présence de vent et en utilisant les différentes fonction intelligentes, la batterie à tenu un petit quart d’heure. Nous avions pris deux batteries supplémentaires pour les besoins de notre test et chacune à tenu environ 15 minutes.

Les modes intelligents

Mode selfie du DJI Spark

Dans la continuité du test, nous avons ensuite naturellement mis à l’épreuve les différents modes de vol du Spark pour constater leur efficacité. Des modes de vol bien développés pour un drone de cette taille, qui promettent des prises de vue intéressantes.

Fly Away

Tout comme le Palm Control, le Fly Away fait appel à la reconnaissance gestuelle de l’appareil. La forte lumière n’étant pas son meilleur ami, il a mis encore une fois quelques secondes pour bien capter les mouvements du pilote. Une fois le geste effectué, le Spark gère son Fly Away efficacement, de manière fluide, sans être bousculé par le vent, et viendra donc se placer à 2,5 mètres de vous, à 3 mètres du sol.

Selfie

Le mode selfie effectué via un simple geste a été, comme à son habitude. A vrai dire le fait que l’on soit en extérieur n’a rien changé à son efficacité. Le fameux geste pour un prendre un selfie en quelques secondes s’est donc révélé rapide et efficace.

Dronie

Contrairement aux modes précédents, ces autres fonctions intelligentes devront être activées à travers l’application DJI Go, à commencer par la fonction Dronie. Elle n’a selon nous pas rencontré de problème, même si cette dernière n’effectue qu’un simple vol arrière et vers le haut, celui-ci s’est montré droit et régulier sans aucune secousse.

Cercle

Le mode Cercle a quant à lui rencontré quelques turbulences. En effet, le drone n’a rencontré de visu aucun problème de stabilité mais l’image rendue de notre prise de vue « Cercle » était quelque peu saccadée. Mise à part ce rendu mitigé, ce mode à dans l’ensemble rempli son rôle.

Spirale

Ce mode Spirale qui reprend les fonctions du mode cercle tout en prenant continuellement de la hauteur a présenté sans grande surprise le même petit défaut sur le rendu vidéo. Mais si l’on fait abstraction de cette tendance à donner une image saccadée, le drone reste fiable et le pilote garde un contrôle total de l’appareil. Encore une fois le drone est maîtrisé et le mode a très bien fonctionné.

 

Fusée

Le mode Fusée a lui été très efficace de A à Z, il propose un plan intéressant en filmant un point au sol tout en prenant de l’altitude et laisse découvrir petit à petit le décor (à la manière d’un décollage de fusée donc), un plan vertical que l’on trouve vraiment bien géré. Le rendu est fluide et de bonne qualité sans aucune secousse sur l’image contrairement aux deux modes précédents. Une bonne surprise en somme.

Astuce pour une utilisation avec les DJI Goggles

Pour lier vos DJI Goggles avec un Spark.

Pour cela, sachez qu’un câble USB OTG est nécessaire et disponible en noir ou blanc sur notre site. (Attention, il faut respecter l’ordre de mise en marche pour que la liaison fonctionne)

  • Allumez votre drone et sa radiocommande
  • Assurez vous que la radiocommande et le drone soient bien appairés (led verte sur la radiocommande)
  • Démarrez vos DJI Goggles
  • Connectez vos lunettes à votre radiocommande via le câble OTG : La prise microUSB du port OTG doit se trouver sur la radiocommande, ensuite, branchez le port microUSB du câble sur le bandeau des DJI Goggles et enfin raccordez le câble USB au câble OTG (via les ports USB mâle et femelle).

Notre ressenti global

Décollage du DJI Spark en main

Pour conclure au sujet du Spark, cette séance a pour nous été très intéressante pour pouvoir juger entièrement le potentiel du dernier venu de chez DJI. Nous somme en sommes tous ressortis avec un avis global très positif, en nous disant que le Spark est une solution parfaite pour celles et ceux désireux d’acquérir un petit drone pratique et ultra intuitif. Tous les modes du Spark sont entièrement assistés,  et permettent à n’importe quel novice de créer un plan unique. D’un simple clic sur votre smartphone ou encore d’un simple geste de la main, le drone lancera de lui même la prise de vue souhaitée.

Ce petit drone ultra compact est donc un appareil complet et globalement à la hauteur de ce que DJI annonce. La pluralité de ses modes intelligents et sa stabilité en font clairement le drone le plus performant du marché dans sa catégorie. Il est clairement un des seuls (si ce n’est le seul) à tenir la route une fois confronté aux conditions extérieures.

 

Acheter DJI Spark DJI

Spark

599,00 €

La gamme  Acheter

Articles récents en rapport avec DJI : 

 

DJI Spark

599 €
DJI Spark
8.6

Stabilisation

9/10

Qualité de conception

9/10

Modes d'utilisation

9/10

Application

8/10

Praticité

10/10

Poids

9/10

Autonomie

8/10

Caméra

8/10

Les plus :

  • Compact
  • Ultra intuitif
  • Modes intelligents assistés
  • Très stable pour sa taille
  • Mode Geste

Les moins :

  • Rendu légèrement saccadé à cause du vent
  • Reconnaissance faciale plus longue en extérieur
  • Bras non repliables
Louis

Auteur: Louis

Partager cet article sur :

4 commentaires

  1. Félicitations pour ce bon test.
    Le Spark est à mon avis un bon matériel innovant.
    Petit et Stable, avec de bonnes fonctions intelligentes pour des vols de proximité : photos et vidéos de bonne qualité. Un seul petit manque du 3 axes pour la stabilité de certains mouvements, comme rotations!

    Cependant ce que je regrette le plus par rapport aux Phantoms, c’est le manque de possibilité de programmation et préparation de vols. dji n’a pas cela semble t il dans ses objectifs d’évolution de prochaines versions? Aussi maintenant que vous êtes son correspondant Français, vous pouvez leur transmettre cette demande. L’activation des waypoints…

    Répondre
    • Bonjour,

      Merci pour votre retour d’expérience, effectivement le mode WayPoints n’est pas présent sur le DJI Spark. Nous allons contacter DJI à se sujet.

      Bonne journée,

      Répondre
  2. JE VIENS D’AVOIR CONVERSATION AVEC UN CONSEILLE DJ ET JE NE TROUVE PLUS COMMENT RECUPERER OU COMMENT CONVERSER AVEC EUN CONSEILLEZ

    Répondre
    • Bonjour,

      Vous avez communiqué sur le site studioSPORT ou DJI.com ?

      Bonne journée,

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This

Partagez cet article

Partagez facilement cet article avec vos amis