Test du drone Zerotech Dobby

Le Dobby de la marque ZeroTech est un mini multirotor dédié à la réalisation de vidéos et photographies et, est l’exemple type des selfie-drones, très à la mode actuellement. Petit, pliable, doté d’une caméra 4K, sur le papier il est plus qu’alléchant, à voir si en pratique il confirme ses belles qualités théoriques. Notre exemplaire de test nous a été prêté par le fameux blog Helicomicro. N’hésitez pas à nous dire si vous pensez que ceci a pu influencer notre jugement.

Tour du propriétaire

Le Dobby est un drone qui possède la particularité de pouvoir être plié, lui permettant d’être ultra portable. Il pourra se glisser dans n’importe quel sac voire même une grande poche.

Replié, le format est de : 136mm de longueur, 65mm de largeur et 36mm de hauteur.

Dobby plié, bras rentrés

Le Dobby se déplie très facilement, les 4 bras se placent sans forcer jusqu’à une butée. La bête se révèle particulièrement compacte en ordre de vol. A noter que les hélices bipales sont elles aussi pliables, à la manière de ce qu’on peut trouver sur un DJI Mavic ou S900 par exemple.

Déplié, le format est : 136mm de longueur, 145mm de largeur et 36mm de hauteur. La diagonale moteur à moteur est de 167mm.

Dobby déplié, bras sortis

D’une délicate couleur blanche nacrée et d’une construction correcte, sans plus, le Dobby possède des formes arrondies lui donnant un design relativement original. On remarque rapidement la mini caméra encastrée (un bon point pour sa protection) à l’avant, une LED à l’arrière. Un bouton d’allumage se trouve sur le dessus, et on retrouve un port micro-USB (permettant le transfert des données et même la charge du drone) ainsi qu’un système de positionnement sur le dessous. Le drone Dobby, bien que petit par la taille, semble quand même renfermer pas mal de « technologies ».

Dobby, vue du dessous

Le Dobby est fourni avec une batterie LiPo 2S 970 mAh, et un chargeur USB. Cette batterie vient se placer sous le drone dans un emplacement dédié, via un système de clips. L’autonomie de l’appareil se situe autour des 5 à 6 minutes. Plutôt faible, il faut le dire, mais pour ce type d’utilisations, vous aurez loisir de le ramener jusqu’à vous pour changer la batterie.

Et le poids dans tout ça ? Avec 199 grammes sur la balance en ordre de vol (la batterie pèse 53 grammes, le drone 146), le drone Dobby est un poids plume, même pour un format aussi compact. Attention toutefois aux vols quand il y a du vent 😉

Le drone Dobby renferme aussi un capteur GPS / Glonass et un capteur barométrique pour assurer la stabilité de celui-ci en vol.

Et la radiocommande dans tout ça ?

Et bien c’est très simple, il n’y en a pas ! Le Dobby est un « selfie-drone » et se pilote via votre Smartphone, qui fera aussi office d’écran de retour vidéo. Qu’on se le dise tout de suite, le drone Dobby n’est pas fait pour les amoureux du pilotage. Il est là pour offrir un pilotage simple et ultra assisté, voire automatique, pour toutes les personnes souhaitant réaliser films et photos.

Appli Dofun

Pour vous servir de votre drone, vous aurez donc besoin de télécharger l’application Do.Fun, disponible sur iOS et Android (les deux versions sont en anglais). Cette application sera votre couteau suisse, puisqu’en plus de piloter le drone, elle servira au retour vidéo, à mettre le drone à jour, à enregistrer vos données de vols et pour couronner le tout, on retrouve aussi un mini-réseau social maison, dont l’intérêt se révèle plutôt limité. Vous pourrez aussi partager vos clichés sur plusieurs réseaux bien connus, dont Facebook.

Téléchargez l’application selon votre device :

Le Dobby et sa caméra

Le drone Dobby intègre une micro caméra 4K (13MP) dont les images sont directement stabilisées par le processeur interne du drone, à la manière d’un Bebop de Parrot. Ce système est bien moins coûteux qu’une nacelle brushless, toutefois il nécessite de cropper les images (recadrage d’une séquence vidéo au sein du film brut) et donc, vos films finaux seront au format 1080p (mais stabilisés).

Pas de carte SD pour enregistrer votre film, le drone Dobby intègre une mémoire interne de 16 Go dont 10, environ, sont consacrés à l’enregistrement des photos et vidéos.

Et quand est-il de la qualité ? Et bien en photo, la définition est on ne peut plus correcte, les couleurs sont bien retranscrites et contrastées. Même les images en intérieur sont correctes. Il est bien rare de voir un drone, d’aussi petit format, capable de réaliser des photos relativement qualitatives.

Portrait intérieur Photo

Photo compressée mais non traitée du Dobby prise en intérieur

Pour la vidéo, nous avons testé le Dobby dans plusieurs environnements et conditions. Il s’avère que la stabilisation numérique se révèle bonne quand le drone est immobile ou dans des translations légères. Avec un pilotage un peu plus musclé, le drone ne peut plus compenser totalement ses mouvements sur le traitement de l’image, toutefois ce type d’utilisation n’est pas la vocation première du drone Dobby. Le test du Dobby révèle aussi qu’en vol extérieur le vent (>25 Km/h) n’est pas l’ami de ce drone. L’image commence alors à trembler et les images ne sont plus vraiment exploitables.

Test du Dobby en vol

Décollage

Le Dobby, comme indiqué en préambule, n’a pas pour vocation d’offrir d’énormes sensations de pilotage. Il possède toutefois plusieurs modes de contrôle :

  • Vous pouvez piloter via le gyroscope de votre smartphone pour diriger le drone, en l’inclinant dans la direction souhaitée. La gestion de l’altitude se faisant sur l’écran.
  • Vous pouvez aussi émuler des sticks de radiocommande sur votre smartphone.

Pilotage du Dobby sur smartphone

De ces méthodes, l’émulation des sticks nous semble la plus sympathique, toutefois le pilotage au gyroscope est plutôt précis et le Dobby répond très bien. Vous pouvez bien évidemment personnaliser, via les options, votre mode de pilotage (par exemple, mode 1 ou mode 2 pour les sticks). Vous pouvez aussi définir le sens du drone (selfie ou classique) pour le pilotage.

Application DoFun, paramètres

Une fois le drone connecté en wifi à votre smartphone, vous aurez loisir de choisir deux modes principaux, à savoir « Indoor Flying » pour les vols en intérieur, et « outdoor Flying » pour l’extérieur. (cette fonction a été retirée sur la dernière mise à jour).

Une fois prêt à voler, le Dobby propose directement un décollage automatique qui se révèle utile pour les personnes peu habituées à piloter. Le drone vient se placer à basse altitude et il ne vous reste plus qu’à le diriger. Grâce à son sonar et sa caméra de positionnement, le vol à basse altitude se révèle particulièrement stable et vous pouvez tout à fait garder le drone immobile, il se bloquera au dessus d’un point et n’en bougera plus (ou tout du moins de pas plus de quelques petits centimètres). Un bon point pour les vols indoor, ce qui vous permettra d’être serein même en pilotant près d’un obstacle.

 

En vol

Une fois le drone en l’air, il ne vous reste plus qu’à le diriger selon votre souhait. Pendant nos tests, le Dobby a très bien répondu et s’est révélé plutôt précis. Comme nous l’indiquions sur la partie caméra, le vent et lui ne sont pas bons amis. Son faible poids et une puissance moteur relativement légère font qu’il aura du mal à tenir contre des rafales. Préférez donc les conditions avec vent modéré (ou idéalement sans vent).

Drone Dobby en vol

La stabilisation en altitude (sans le système de positionnement avec sonar et caméra) se révèle plutôt bonne. Il existe un système de RTH en cas de perte de connexion, qui peut aussi être déclenché manuellement. En parlant de connexion, la portée n’est pas énorme, le Dobby a vraiment pour vocation de réaliser des clichés de vous ou d’un sujet à proximité. ZeroTech annonce 100 mètres de portée, nous avons perdu le signal autour de 75/80 mètres dans des conditions classiques.

En ce qui concerne l’autonomie, les 9 minutes annoncées ne sont pas vraiment au rendez-vous. Le Dobby tourne plutôt autour de 5 à 7 minutes selon votre pilotage, et surtout selon les capteurs utilisés.

Pour les clichés, c’est très simple, vous disposez d’une commande sur l’application pour passer du mode photo au mode vidéo et déclencher. Il vous est tout à fait possible de régler les différents paramètres durant votre vol. Vous disposez, sur l’application DoFun, de la télémétrie (distance, hauteur, pourcentage de batterie restant ect).

DoFun pour Dobby

Les modes de vol

Le Dobby propose plusieurs modes de vol automatique qui pourraient trouver un intérêt auprès de vous. ZeroTech a d’ailleurs prévu de faire évoluer son application et son drone et rajoutera de nouvelles fonctions au fur et à mesure de la vie du Dobby.

Nous avons eu l’occasion de tester ces fonctions, certaines sont plutôt abouties, d’autres plus aléatoires :

  • Short Video qui vous permettra d’effectuer un selfie vidéo (appelé aussi dronie). Vous devez paramétrer l’angle d’inclinaison du drone pour rester visible à l’image. Sympathique mais le pilotage manuel semble plus adapté pour ce genre de prises de vue.
  • Orbit ou le drone va tourner autour de vous pour réaliser une vidéo. Sympathique, si ce n’est que la caméra n’est pas inclinable et qu’il faudra donc conserver une altitude très basse.
  • Target Tracking vous permet de réaliser du Follow Me sans balise GPS. Attendez, ça nous rappelle quelque chose… Ah oui, l’active track de DJI ! Les deux fonctions sont similaires. Celle de DoFun marche correctement pour peu que vous vous déplaciez lentement et que votre habillement est bien contrasté avec votre environnement. Le Dobby suivra alors sa cible en tentant de la garder au centre de son cadrage.
  • Face Tracking qui, sous le même mode que la fonction précédente, effectuera un Follow Me grâce à la reconnaissance du visage d’une personne. D’emblée, DoFun vous prévient que c’est une fonction « fun » et qu’elle peut présenter des risques… En effet le drone Dobby doit se trouver à proximité des visages (entre 1 et 2 mètres) pour pouvoir les analyser, les reconnaître et donc faire le cadrage. Bien heureusement nous n’avons eu aucun problème lors de nos tests, par contre le drone perd très rapidement le suivi si la personne s’éloigne à plus de 3 mètres.
  • RTH qui est tout simplement la fonction permettant de revenir à son point GPS pour peu que celui-ci ait été enregistré au décollage.
Test de la fonction face tracking

Test de la fonction de suivi faciale

A noté qu’il existe une fonction de commande vocale, que nous n’avons pas eu l’occasion de faire fonctionner. Notre accent anglais n’était surement pas parfait, mais l’application n’a de toute façon rien voulu savoir. A essayer plus en profondeur, donc !

Atterrissage

L’atterrissage se fait manuellement ou automatiquement, via un bouton sur l’application DoFun. Privilégiez, évidemment, une surface plane. Grâce au système de positionnement, par caméra et sonar, l’atterrissage se fait tout en douceur et rassurera les moins expérimentés.

A noter que le changement de batterie se fait à vitesse grand V et qu’il sera possible de faire repartir le drone assez rapidement, le Wifi se réactivant en quelques secondes.

Une fois votre vol terminé, il ne vous reste plus qu’à éteindre le drone et replier ses bras.

Dronie avec un Dobby

Faut-il acheter le drone Dobby?

Le Dobby est l’archétype du drone grand public. Simple d’utilisation, ultra compact et plutôt sympa à utiliser. Ce drone ne dispose, par contre, pas de caractéristiques et de modes permettant de profiter pleinement du pilotage. Nous notons toutefois que sa stabilité à basse altitude et son assistance au décollage et à l’atterrissage seront des atouts intéressants pour initier un débutant au monde du drone. Les clichés sont, quant à eux, très corrects dans les environnements intérieurs et en extérieur sans vent. Toutefois, dès que la bise se met à souffler, le drone chancelle, son pilotage n’en devient que plus ardu et les films enregistrés tremblotent fortement. Un drone plutôt réussi, en somme, et qui sera surement amené à évoluer avec le temps. Il est disponible chez studioSPORT à 469€, port et taxes compris. Encore merci à HelicoMicro pour le prêt !

Drone Dobby de ZeroTech

469€
Drone Dobby de ZeroTech
68

Note Globale

7/10

    Les plus :

    • Qualité Photo
    • Ultra compact
    • Très léger
    • Stable à basse altitude
    • Fonctionnalités nombreuses

    Les moins :

    • Stabilisation vidéo inégale
    • Peu stable si le vent est présent
    • Fonctions pas toutes abouties
    • Application en anglais
    Guillaume

    Auteur: Guillaume

    Partager cet article sur :

    18 commentaires

    1. Bonjour Guillaume
      Je viens d’acheter un Dobby chez studiospport Boulogne et j’ai téléchargé le logiciel Do.Fun Version 2.0.6 06 pour iPhone iOS celui-ci n’est pas complet je n’ai pas le commutateur intérieur / extérieur ni le bouton pour les figures acrobatiques
      J’ai aussi un autre problème il est impossible de transférer les images ou vidéo sur mon MacBook avec le câble USB branché sur le Dolby et la batterie qui charge a 60%
      Pouvez-vous m’aider ?

      Répondre
      • Guillaume

        Bonjour Sidney,
        Merci tout d’abord pour votre confiance.
        Alors concernant le commutateur indoor / outdoor, j’ai modifié légèrement l’article car, en effet, sur la dernière mise à jour il a disparu (il avait très peu d’intérêts de toute façon).
        Concernant le mode « flip », je ne l’ai pas abordé dans le test car je ne l’ai pas testé. Je vais faire une vérification mais il ne serait potentiellement que disponible quand la charge de la batterie est maximale et avec une altitude suffisante.
        Alors pour la connexion du Dobby en USB, je n’ai pas testé sur Mac mais j’ai eu quelques soucis pour accéder à la mémoire interne. De base, je le connecte en USB puis j’allume le drone (bras repliés, par sécurité). Dites-moi si c’est ça marche de cette façon 😉

        Répondre
      • non toujours pas mon macbook ne reconnaît pas le dobby

        Répondre
        • Guillaume

          Dans ce cas vous pouvez transférer les photos et vidéos directement sur votre smartphone ou tablette.

          Répondre
          • Et quand les vidéos dépassent 300 Mo ? Qu’on est obligés de passer par USB que faire ? J’ai le même problème mon MacBook ne reconnaît pas Dobby quoi que je fasse… impossible de télécharger mes vidéos de plus de 300MO et avec la 4K ça va très vite… que faire ? Je vais devoir le rendre si je ne peux pas récupérer les films cela n’a aucun intérêt. Il n’est spécifié nulle part que le drone n’est pas compatible Mac… ???

            Répondre
    2. J’ai le même problème concernant le transfert de fichiers sur mon mac ainsi que le commutateur intérieur / extérieur ni le bouton pour les figures acrobatiques (je suis sous android)

      Répondre
      • Guillaume

        Hello,
        Toutes mes réponses sont dans mon retour au commentaire de Sydney 😉 N’hésitez pas à me dire si ça améliore les choses 🙂

        Répondre
        • Merci pour la réponse mais malheureusement toujours rien, le mac ne reconnaît pas mon dobby :/

          Répondre
          • Guillaume

            Avez-vous essayé de changer de câble USB ? De port USB ?
            Avez-vous essayé d’éteindre puis d’allumer le Dobby une fois connecté ?
            Bien que vous n’ayez pas accès aux données, avez-vous bien une connexion entre le Dobby et votre Mac ?

            Répondre
            • Rien n’y fais, je n’ai aucune connexion entre le mac et le dobby

            • Guillaume

              Hello,
              Il semble, en effet, qu’il y ait des problèmes de connexion entre le Dobby et les Mac. Nous avons demandé à Zerotech des infos à ce sujet.
              Toutefois il vous est tout à fait possible de transférer les vidéos et photos du Dobby vers votre Smartphone ou tablette.

            • Salut à tous, j’ai trouvé ceci sur youtube , le gars utilise l’application android file transfer pour envoyer ses vidéos vers le mac .
              j’espère que ça vous aidera 🙂

    3. « Encore merci à HelicoMicro pour le prêt ! »

      ça y est, j’ai encore trop bu. Je lis de travers. je mélange les tests, les URLs, les intervenants, les (géniaux) revendeurs qui prêtent du matériel aux (géniaux) journalistes, ou alors j’ai traversé une faille spatiotemporelle, ou brisé le continuum espace temps. Un truc comme ça.

      Bon article en tout cas, mais j’aurais illustré par du plus chatoyant comme ceci par exemple :

      http://www.zerotech.com/dobby/assets/bg3.jpg

      On voit mieux la compacité de l’appareil 😉

      Répondre
      • Guillaume

        Salut Laurent,
        En effet, tout se perd :p Les revendeurs testent les produits des blogueurs ! Et en plus ils copient la structure des articles des blogs en question !
        Belle image d’illustration, j’aurais du faire la même mais mon fessier est moins plaisant à regarder !

        Répondre
    4. Hey,je vous remercie pour votre implication hélas les fichiers trop volumineux ne peuvent pas être transférés sur smartphone, j attendrais peut être une nouvelle mise à jour 🙂

      Répondre
      • Bonjour,

        Nous espérons aussi qu’une mise à jour arrive prochainement 😉

        Répondre
    5. Bonjour, Je viens d’acheter un Dobby et il me marque une erreur de IMU. En voulant le calibrer, je n’arrive à le calibrer qu’horizontalement. Lorsqu’il passe en mode vertical, la led blanche ne cesse de clignoter.
      Pouvez-vous m’aider?
      Merci d’avance

      Répondre
      • Bonjour,

        Malheureusement je ne pourrai pas vous aider sur ce produit. Il faudrait contacter le SAV de votre revendeur.

        Bon courage,

        Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Share This

    Partagez cet article

    Partagez facilement cet article avec vos amis