Dji Spark VS Mavic Pro, le comparatif complet

Depuis quelques jours DJI est au centre de l’actualité avec la sortie de leur nouveau drone ultra compact : le Spark. Véritable solution de simplicité pour la prise de vue, ce petit drone selfie bouleverse encore nos habitudes avec des modes d’utilisation sans précédent. Un nouveau drone ultra compact donc qui suscite forcément la comparaison avec son prédécesseur, le Mavic Pro. Voyons donc en quoi ces deux drones phares de DJI diffèrent.

Ce que proposent les packs

 Pack DJI Spark Pack DJI Mavic

Le Mavic propose un pack plutôt complet qui offrira à ses utilisateurs le loisir de profiter pleinement de ses fonctionnalités où qu’ils soient. Le drone s’accompagne d’une radiocommande, d’une batterie 3s, de 3 paires d’hélices, d’un chargeur secteur, d’une carte micro sd 16Go, d’un câble miscro USB standard et un type C, mais aussi d’un câble lightning.

Le nouveau Spark quant à lui propose avec le drone une batterie LiPo, 3 paires d’hélices pliantes, un câble micro USB et un chargeur USB ainsi qu’une boîte de transport.

On constate que sur le papier le Mavic propose un pack plus complet mais l’écart de prix en est d’abord la raison évidente. Le Spark propose un pack à son image, simple et pratique qui pourra se faufiler dans n’importe quel sac à dos, la compacité du Spark lui permettra même de s’accrocher à votre ceinture durant vos expéditions du quotidien. Le point important à noter reste l’absence de radiocommande dans le pack entrée de gamme du Spark, un pack plus complet qui est déjà disponible.

Toujours plus compact

DJI Spark DJI Mavic Pro

Lors de sa sortie, le Mavic était sans conteste le drone compact de DJI par excellence, des bras pliables et un design qui le faisait tenir au creux d’une seule main l’avait positionné comme un des drones les plus compacts du marché. Aujourd’hui le Mavic va sans nul doute devoir céder sa place au petit Spark.

Le Spark propose une taille encore plus petite que le Mavic déplié ( 143 × 143 × 55 mm pour un axe diagonal de 170 mm) et surtout un poids plus léger (300 grammes avec sa batterie) qui saura vous faire oublier sa présence dans votre sac à dos ou dans une sacoche. Côté design, le Spark affiche un look très simpliste, mis à part la possibilité de choisir entre plusieurs couleurs pour son sommet et ses traditionnelles LED sous ses moteurs, sa conception reste très épurée et somme toute assez classique. On remarque que le but premier ici était de concevoir un drone pratique et innovant avant tout.

Caractéristiques techniques

DJI Mavic Spark DJI Mavic Pro
DJI Spark DJI Mavic Pro
Note : 3etoiles 3etoiles
Caractéristiques générales du drone
Poids total 300g 743 grammes
Taille (axe diagonal sans hélices) 143 × 143 × 55 mm / Diagonale : 170 mm 83 x 83 x 198mm plié
Temps de vol maximum (indicatif) 16 minutes 27 minutes
Module GPS GPS / GLONASS GPS / GLONASS
Nacelle 2 axes – 85 à 0°
3 axes -90° à +30°
Batterie 3S 1480mAh 11,4 V 3830 mAh 11.4 V
Radiocommande Optionnelle: Geste, smartphone ou radiocommande Oui avec retour vidéo smartphone
Vitesse de pointe 50 km/h en mode Sport 65 Km/h en mode sport
Compatibilité DJI GO 4 (Android et iOS) DJI GO 4 (Android et iOS)
Module de stabilisation GPS Oui Oui
Altitude max en vol (par rapport au niveau de la mer) 4 000 m 5000 m
Vitesse descente/montée 3 m/s et 3 m/s 3 m/s et 5 m/s
Portée Portée radio: 500m 4 Km
Caractéristiques de la caméra
Capteur   1/2.3″ CMOS / 12 mégapixels   1/2.3” (CMOS) 12.35 Mp
Vidéo  FHD : 1920×1080p 30i/s  C4K : 4096×2160 24p ; 4K : 3840×2160 24/25/30p ; 2.7K : 2704×1520 24/25/30p ; FHD : 1920×1080 24/25/30/48/50/60/96p ; HD : 1280×720 24/25/30/48/50/60/120p
Photo  3968 × 2976 4000*3000 pixels
Température de fonctionnement    0° à 40°   0° à 40°
Format supporté   FAT32 (< 32 Go)  FAT32 et exFAT
Microphone  Non  Non

Leur système de commande

DJI Mavic Spark en vol DJI Mavic Pro en vol

La radiocommande  du Mavic propose un retour smartphone via l’application DJI Go 4. Elle dispose d’un écran intégré qui vous tiendra informé de l’état général de la radiocommande et de son drone. L’appareil mobile viendra se jumeler à la radiocommande sur son support situé en bas de ses commandes et de l’écran intégré. La connexion ne sera pas Wi-Fi mais filaire, un câble micro USB connectera votre smartphone à la radiocommande. Sa radiocommande est plutôt compacte et offre un confort de pilotage indéniable.

C’est la principale nouveauté du Spark qui fait beaucoup parler d’elle depuis quelques jours: la commande gestuelle ! Vous pourrez faire décoller le Spark directement de la paume de votre main pour ensuite pouvoir le piloter d’un seul mouvement. Faites un mouvement de main vers la gauche et le drone le suivra avec précision, cela marche dans toutes les directions y compris vers l’avant et vers l’arrière. Vous pourrez de plus faire un mouvement de main semblable à un au revoir pour envoyer le Spark faire un travelling arrière précis et fluide. Déclenchez ensuite une capture avec vos mains en effectuant un simple geste effectué par exemple sur la photo ci dessus.

Il vous sera possible de piloter le Spark avec sa radiocommande mais le pack standard ne l’inclus pas, un pack complet avec la radiocommande déjà disponible. A noter que ces deux appareils sont également ouvert à un pilotage smartphone.

Les modes de vol

DJI Mavic Spark en volPour sa gamme de prix, le Spark est une solution très intéressantes pour les futurs détenteur de drones, un petit drone selfie simple et pratique qui arbore une panoplie de fonctionnalités alléchantes.

  •  Gestes permet de capturer des selfies avec de simples gestes de la main, faîtes un cadre avec vos doigts pour déclencher une capture. De plus le mode PalmControl régule le Spark grâce aux mouvements de la main. Aucun besoin de radiocommande ou même de smartphone pour profiter de votre Spark.
  • ActiveTrack le Spark reconnaîtra les différents sujet en fonction de leur nature et de leur tailles et les suivra donc selon leur vitesse.
  • TapFly vous permettra d’appuyer sur l’écran du téléphone et le Spark volera dans la direction où vous aurez appuyé tout en détectant les obstacles.
  • Quick Shot est un mode qui laissera au Spark le soin de prendre des plans avec un rendu professionnel de manière automatique. Ce mode inclus la fonction fusée (prend de l’altitude en orientant la caméra vers le bas) et dronie (qui recule et prend de la hauteur tout en gardant la cible verrouillée en permanence). Le Quick Shot inclus aussi une fonction cercle pour tourner autour d’un sujet donné mais aussi d’un mode spirale, ce mode tournera en cercle mais en s’éloignant de plus en plus vers le haut

DJI Mavic ProCôté Mavic:

  • Mode Gesture qui permet de déclencher sur le Mavic une prise d’une photo d’un simple geste.
  • L’Active Track qui permet de suivre de façon intelligente le mouvement d’un sujet (trois options disponibles pour ce mode: Trace, Spotlight et Profile).
  • Le mode Tapfly qui permet au drone de se déplacer automatiquement jusqu’à un point demandé.
  • Le mode Tripod qui permet d’acquérir une plus grande précision dans les mouvements du drone. Fonction idéale pour les plans lents.
  • Le mode Terrain Follow qui suit une personne tout en gardant une altitude constante.
  • Et bien sur des fonctions comme Point of Interest, Follow Me, Waypoints, Home Lock, Course Lock.

Conclusion

DJI a une fois de plus réussi à pousser les limites de la compacité et de l’innovation technique en proposant un drone selfie complet qui saura vous proposer des modes d’utilisation uniques. Nous ne cachons pas notre enthousiasme suite à cette annonce et nous sommes plus qu’impatients à l’idée de pouvoir le tester dans un avenir proche. En attendant on constate que le Spark se positionne comme un petit drone photo bien plus accessible que ses prédécesseurs mais aussi avec des fonctionnalités supplémentaires non négligeables comme la fonction geste.

Concernant le Mavic, on ne présente plus sa qualité de conception et sa stabilité sans précédents. Sa caméra stabilisée sur 3 axes offre à son utilisateur un rendu inégalé pour des prises de vues de qualité professionnelle. Le tout grâce à une capture en 4K pour une qualité d’image toujours plus nette

DJI Spark en vol Dji

Spark

599€

La gammeAcheter
Mavic Pro Dji

Mavic

1 199€

La gammeAcheter

Articles récents en rapport avec DJI : 

Louis

Auteur: Louis

Partager cet article sur :

17 commentaires

  1. Très intéressant et à suivre.

    J’ai noté de manière un peu surprenante l’angle de nacelle maxi de seulement -85° et non pas -90° comme habituellement sur les autres drones. Ceci ne permettrait donc pas des vues verticales lors d’un vol stationnaire!?
    La fonction fusée ne serait donc pas strictement orientée vers le bas mais un peu décalée, ce qui ne devrait pas gêner, la prise d’un sujet vu le champ de vision.
    Mais gêner peut être pour des applications strictes de références verticales sol.

    Aussi noté que le capteur photo n’est plus 4000×3000 alors qu’il est présenté comme analogue aux précédents de DJI. N’y aurait il pas une légère dégradation économique. Différente pour moi de la limitation vidéo en fullHD qui n’est qu’une électronique de traitement effectivement plus économique.

    En attente de vos tests de ce matériel.

    Répondre
    • Bonjour,

      Effectivement l’angle max de la nacelle est de -85°, mais cela n’empêchera certainement pas de réaliser de belles vidéos en mode fusée.

      Je ne saurai pas vous expliquer la différence de résolution qui est de 3968×2976 px en photo, mais je pense qu’elle sera largement suffisante pour de nombreuses utilisations.

      Nous testerons cela dès son arrivée !

      Bonne journée,

      Répondre
      • Bonjour,
        Avez vous pu maintenant faire le test et Litchi avec le Spark sans RC?
        Bon été…

        Répondre
        • Toujours en attente d’une réponse fin aout. Merci

          Répondre
          • Bonjour,

            Je m’excuse mais effectivement nous n’avons pas encore fait le test. Je peux juste vous affirmer que l’application Litchi est désormais compatible avec le drone DJI Spark.
            « added support for Spark: all flight modes are supported except waypoint/orbit at this time (if you are using Spark with the remote controller, you must connect using Wi-Fi between the RC and the mobile device, connecting via USB OTG is not currently supported)  »

            Bonne journée,

          • Merci de l’information Thomas. Il y a donc quelques limitations gênantes. Waypoint et orbit sont donc deux fonctions manquantes essentielles. Cela est il provisoire en attendant l’amélioration du logiciel ou une impossibilité technique du matériel Spark? Et aussi La connexion USB OTG serait pourtant plus sure avec la RC. Mais il semble donc que litchi peut fonctionner sans la RC!! Quelques essais me semblent utiles…
            Cordialement.

          • Bonjour,

            Malheureusement je n’ai pas la réponse, il faudra suivre les mises à jour de Litchi.

            Bonne journée,

      • Je pense avoir maintenant une explication de la différence des pixels photos.
        Le capteur est peut être bien 3000×4000 sur le spark
        mais il est probable qu’il y a un traitement numérique de stabilisation
        qui réduit les pixels utiles en bordures. Dji a du juger cela nécessaire car ce petit drone est avec moins d’inertie, mécaniquement plus instable d’autant que de plus il n’a que deux axes et non trois stabilisés.
        Dans les commentaires que j’ai vu, il semble satisfaire pour les photos, alors que certaines vidéos en rotation par exemple ont quelques saccades.
        Merci à ceux qui ont expérimenté de confirmer ces avis.

        Répondre
  2. Bonjour, le comparatif est intéressant, après je le trouve super cher par rapport à d’autres minidrones.
    Certes ses options sont très sympa et innoventes, par contre la qualité video et photo est un gros retour en arrière…au final autant mettre un peu plus et avoir un Mavik non? D’autres marques je crois vont sortir des drones de ce type à des tarifs plus bas. La le pack à 700€ est plus cher qu’un Phantom 3, qui aura une meilleure qualité photo/video (notamment le fait de prendre en raw, et une nacelle 3 axes). À voir les tests…

    Répondre
    • Bonjour,

      Je comprends votre remarque mais le prix est forcément plus élevé qu’un Phantom 3 qui est bien plus gros et désormais dépassé. En effet, la compacité du Spark impose une miniaturisation de l’ensemble des éléments et donc coûte plus cher. On peut trouver moins cher mais comme vous le dites, les nouvelles options sont vraiment innovantes et vous disposez d’un drone fiable.
      Nous verrons ce que donnent les tests !

      Bonne journée,

      Répondre
  3. bonjour,
    savez vous s ‘il est possible d’avoir la fonction activetrack follow terrain sur le spark ?

    Répondre
    • Bonjour Arnaud,

      Malheureusement non, pour le moment l’option n’est pas proposée.

      Bonne journée,

      Répondre
  4. 5000m en hauteur ? 500 plutôt non ? 🙂

    Répondre
    • Louis

      Bonjour John,
      500 mètres est la hauteur maximale au dessus de votre point de décollage en effet, mais les 5000 mètres sont bien effectifs. 5000m désigne l’altitude maximale au dessus du niveau de la mer ! 🙂

      Répondre
      • Est ce qu’on a possibilité d’accroître la hauteur maximale avec une antenne plus puissante ? Je me posais la question.

        Répondre
        • Louis

          Bonjour Sylvain,
          C’est malheureusement impossible, pour le moment en tout cas 🙂

          Répondre
        • Guillaume

          Bonjour Sylvain,
          Actuellement il n’existe pas de système fiable à ce niveau.

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This

Partagez cet article

Partagez facilement cet article avec vos amis